FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Coup dur pour International Launch Services
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Astronautique » Coup dur pour International Launch Services
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Dim 16 Mar 2008 11:02 pm    Sujet du message: Coup dur pour International Launch Services
Répondre en citant

SAlut a tous

L'échec de la satellisation d'un satcom lancé par une Proton, opérée par International Launch Services, va renforcer la position dominante d'Arianespace sur le marché des lancements commerciaux.

Pour la deuxième fois en 6 mois, le lanceur Proton subit un nouvel échec. Cette fois-ci, le problème se situe au niveau de l'étage Breeze M qui n'a pas fonctionné de façon nominale.

Un de ses moteurs a cessé de fonctionner 2mn 13s plutôt que prévu. Arrow



Ce disfonctionnement est survenu 34 mn après le décollage du lanceur. En septembre 2007, un disfonctionnement du deuxième étage avait provoqué la destruction du lanceur, retombé au sol.

Concrètement, le satcom AMC-14 n'a pas réussi à atteindre l'orbite prévue. Bien que le satellite ne soit pas encore perdu, il se trouve sur une orbite le rendant inutilisable.

Plusieurs solutions sont d'ores et déjà à l'étude pour voir comment le positionner sur son orbite géostationnaire.

La plus simple consisterait à utiliser ses moteurs de contrôle pour lui faire rejoindre sa position de travail.

Techniquement, cela n'est pas trop difficile à réaliser mais les contrôleurs au sol doivent s'assurer que les réserves en carburant sont suffisantes pour remonter le satellite. Dans ce cas, sa durée de vie sera très faible.

Il existe une autre solution déjà utilisée pour sauver un autre satellite (AsiaSat-3), qui avait lui aussi été placé sur une orbite inutilisable par un lanceur Proton.

Les manœuvres envisagées pour le replacer convenablement sur son orbite géostationnaire auraient consommé trop de carburant. Les ingénieurs avaient eu l'idée d'utiliser l'attraction gravitationnelle de la Lune en la contournant de façon à modifier l'inclinaison du satcom.

L'économie en carburant réalisée avait permis sa mise à poste à 36.000 km au-dessus de la Terre.

L'autre alternative au sauvetage est de le déclarer perdu. Cette solution, terre-à-terre, permettrait à SES Americom de toucher la prime d'assurance. Dans ce cas précis, le satellite sera dérouté sur une orbite de dégagement.

International Launch Services

Pour International Launch Services cet échec est un coup dur dont il sera très difficile de se relever.

Ce joint venture avait été formé en 1996 par Space Transportation Inc. (USA), Khrunichev (Russie) et RSC Energia (Russie) pour concurrencer Arianespace en l'obligeant à baisser ses prix en dessous du seuil de rentabilité.

Avec 5 échecs, dont 4 mettant en cause l'étage Breeze-M pour 45 lancements réalisés, l'objectif de déloger Arianespace de sa première place sur le marché commercial des lanceurs apparaît de plus en plus comme improbable.

Arianespace

La société européenne résiste bien mieux que prévu à la surabondance des lanceurs qui représente près de 70 lancements par an pour de 15 à 20 satellites à lancer chaque année.

Pour se hisser à la place qu'elle occupe aujourd'hui, Arianespace a eu la chance de bénéficier d'une conjoncture extrêmement favorable.

La qualité intrinsèque de ses lanceurs (Ariane 4 puis Ariane 5), conjuguée à l'absence de concurrence américaine - les Etats-Unis ayant fait l'erreur de privilégier la coûteuse navette et de renoncer aux lanceurs consommables - a permis à Arianespace de prendre la première place mondiale sur le marché commercial des lanceurs.

Aujourd'hui, le carnet de commande d'Arianespace comporte plus d'une cinquantaine de satellites à lancer auquel il faut ajouter 3 lancements confiés à Starsem.

Americom-14 (AMC-14)

AMC-14 est le premier satellite Americom à utiliser la bande BSS avec 32 répéteurs en bande Ku (24 MHz).

Chaque répéteur est doté d'amplificateurs de 150 watts, et à l'instar de AMC-16, le satellite bénéficie de hauts niveaux de redondance.

Le satellite AMC-14 sera utilisé pour des services de réception directe aux États-Unis.

la source;

http://www.flashespace.com/html/mars08/17_03_08.htm

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Astronautique » Coup dur pour International Launch Services
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003