FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Découverte d’un mini système solaire
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » L'Exobiologie » Découverte d’un mini système solaire
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11025
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Ven 15 Fév 2008 10:30 pm    Sujet du message: Découverte d’un mini système solaire
Répondre en citant

SAlut a tous


Des astronomes épaulés par des observateurs amateurs ont découvert une étoile autour de laquelle orbitent deux planètes similaires à Jupiter et Saturne. Arrow



Un mini système solaire !

C’est ce qu’a déniché une équipe internationale d’astronomes en utilisant une toute nouvelle méthode de détection.

Cette découverte marque une étape dans la recherche de planètes semblables à la Terre et susceptibles d’abriter la Vie.

Le système planétaire se situe à quelques 5000 années lumière du notre et fait sa petite ronde autour de l’étoile OGLE-2006-BLG-109L, qui ne devrait pas tarder à prendre un nouveau nom vu sa nouvelle célébrité.

Les scientifiques ont pu détecter la présence de deux planètes mais ils n’excluent pas d’en découvrir encore d’autres.

Les deux spécimens décelés sont des versions réduites de Jupiter et Saturne, elles sont deux fois plus près de leur étoile mais la même distance les sépare entres elles.

Les planètes ont pu être pistées grâce à une technique, dont l’emploi est relativement récent, qui exploite le phénomène de microlentille gravitationnelle.

Pour faire simple :

quand une étoile croise la ligne de visée d'une étoile plus éloignée elle agit comme une lentille et amplifie la lumière émise par l’étoile lointaine.

Lorsqu’il existe des planètes orbitant autour de « l’étoile lentille », le flux lumineux est un peu perturbé.

La détection de ces variations permet de les identifier.

Ce procédé est particulièrement adapté à la recherche de systèmes contenant plusieurs planètes, y compris des astres de petite taille comme la Terre.

Pour confirmer les résultats de leurs premières observations, les astronomes de l'université d'Etat de l'Ohio (nord des Etats-Unis), à l’origine de cette découverte,

ont du faire appel à un réseau d’observateurs amateurs situés dans l’hémisphère Sud pour collecter un maximum de données.

Ils ont ainsi centralisé les observations de 11 télescopes différents avant de les soumettre à de savants calculs pour finalement avoir la certitude que ces deux planètes existent bel et bien.

Leurs résultats sont publiés dans l’édition courante de la revue Science. L’utilisation du principe des microlentilles gravitationnelles promet encore bien des surprises.

Le but des chercheurs est bien sûr d’arriver à des mesures suffisamment fines autorisant la détection de planètes similaires à la Terre et situées à « bonne » distance de leur étoile pour pouvoir accueillir de l’eau à l’état liquide et pourquoi pas de la Vie.

J.I.
Sciences et Avenir.com

Source ;

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/sciences/espace/20080215.OBS0696/decouverte_dun_mini_systeme_solaire.html?idfx=RSS_sciences

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
georges
Chroniqueur


Inscrit le: 24 Déc 2007
Messages: 410
Localisation: mtl

 Message Posté le: Sam 16 Fév 2008 2:26 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjour

TRes bonne news merçi Laughing
_________________
tous pour un et un pour tous
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Numéro ICQ
chriss6280
Chroniqueur


Inscrit le: 04 Fév 2008
Messages: 171
Localisation: Belgique

 Message Posté le: Sam 16 Fév 2008 11:14 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Enorme !

Affaire à suivre en tout cas.

Merçi Albert Wink
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN Messenger
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11025
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Mar 19 Fév 2008 10:40 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

SAlut a tous

Une équipe internationale comprenant des chercheurs français de l'Institut d'Astrophysique de Paris (UMR, CNRS, Université Pierre et Marie Curie ;

OSU-INSU) et du Laboratoire d'Astrophysique de Toulouse-Tarbes (UMR 5572, CNRS, Université Toulouse;

Observatoire Midi-Pyrénées, INSU) vient de mettre en évidence la présence de deux exoplanètes autour d'une étoile se situant dans la constellation du Scorpion.

Ces deux exoplanètes, qui constituent un mini système solaire à l'échelle ½ du nôtre, ont été détectées par la méthode de la micro-lentille gravitationnelle. Arrow


Crédit : Science.

Parmi les 271 exoplanètes connues aujourd'hui, seul 25 systèmes planétaires multiples ont été trouvés dont quelques-uns ressemblent vaguement à notre système solaire.

Comprendre comment s'est formé notre système solaire et notamment les planètes géantes est un des objectifs de la planétologie.

Découvrir d'autres systèmes planétaires donne des éléments de comparaison qui permettront de choisir entre les différents modèles de formation planétaire.

Un des autres enjeux est de savoir si le développement de la vie est une étape commune à un grand nombre de systèmes planétaires ou si,

au contraire, les particularités de notre système solaire font que cette apparition de la vie est peut-être plus rare qu'on ne pourrait penser a priori au vu du nombre d'étoiles accompagnées de planètes.

Une des méthodes de détection des exoplanètes repose sur l'utilisation de l'effet de micro-lentille gravitationnelle.

Ceci consiste à attendre un alignement presque parfait entre deux étoiles sur une ligne de visée.

La théorie de la relativité générale prédit alors que la lumière de l'objet le plus éloigné, que l'on appelle la source, sera amplifiée. Comme l'objet le plus proche,

baptisé lentille, se déplace par rapport à la source, cette amplification varie et l'on observe une variation de la lumière reçue de la source, que l'on nomme courbe de lumière.

L'exoplanète va jouer un rôle en introduisant des variations supplémentaires de la luminosité dans la courbe observée.

Le télescope OGLE, situé à l'Observatoire de Las Campanas au Chili, est chargé de détecter ce type de variations et d'alerter des réseaux de télescopes répartis de façon uniforme dans l'hémisphère sud qui analyseront dans le temps ces variations de luminosités.

Ce travail de suivi et d'analyse est effectué par plusieurs groupes internationaux dont le groupe PLANET dans lequel se trouvent des chercheurs français de l'Institut d'Astrophysique de Paris et du Laboratoire d'Astrophysique de Toulouse-Tarbes.

C'est donc fin mars 2006 que l'alerte a été donnée par OGLE. Ce nouvel événement de microlentille a été identifié dans la constellation du Scorpion, le 109è de l'année 2006, d'où son nom OGLE-2006-BLG-109 (BLG signifie Bulge en anglais, car cette observation a été faite en direction du Bulbe central de notre Galaxie).

Les observations effectuées à partir de la fin mars à début avril par les différents réseaux ont permis de mettre en évidence la présence de deux exoplanètes.

L'analyse des données donne une étoile-lentille située à environ 5 000 années-lumière du Soleil, dont la masse est la moitié de celle du Soleil,

et qui est accompagnée de deux planètes, l'une à 2,3 unités astronomiques (1 UA est la distance de la Terre au Soleil), de masse 0,7 fois celle de Jupiter, et qui effectue une révolution complète tous les 5 ans, et l'autre à 4,6 UA, de masse 0,3 fois Jupiter et de période 14 ans.

Si l'on compare au système solaire, où Jupiter est à 5 UA et tourne en 12 ans, et Saturne est à 10 UA et décrit une orbite en 29 ans, avec une masse de 0,3 fois Jupiter, on voit que l'on est en présence d'une "maquette" du système solaire à l'échelle ½.

De plus, les températures d'équilibre de ces planètes sont de l'ordre de -200°C, aussi similaires à celle de Saturne. Parmi les systèmes planétaires déjà connus, seul celui de l'étoile 47 UMa lui ressemble, avec deux planètes de masse 3 et 1 Jupiter, situées à 2 et 8 UA de leur étoile. Mais cette étoile se trouve à 46 années-lumière du Soleil,

100 fois plus près. C'est l'un des avantages de la technique de microlentille gravitationnelle de pouvoir détecter des planètes autour d'étoiles lointaines, inaccessibles par d'autres techniques d'observation, et de prouver ainsi qu'il existe des planètes dans toute notre Galaxie.

Si de plus le système planétaire découvert ressemble au nôtre, la conclusion que le système solaire n'a rien de particulier est tentante.

Source : INSU/CNRS http://www.insu.cnrs.fr/a2480,detection-2-exoplanetes-mini-systeme-solaire-echelle.html


Auteur ; Gilbert Javaux - PGJ-Astronomie

http://pagesperso-orange.fr/pgj/0208-nouvelles.htm#Candor_Chasma

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
néo
Chroniqueur


Inscrit le: 14 Mar 2007
Messages: 1796
Localisation: valleyfield

 Message Posté le: Mer 20 Fév 2008 12:35 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

bonjour

Merçi pour ta news Laughing

aurevoir
_________________
vivre et laisser vivre
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
chriss6280
Chroniqueur


Inscrit le: 04 Fév 2008
Messages: 171
Localisation: Belgique

 Message Posté le: Mer 20 Fév 2008 2:24 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut,

Si des systèmes solaires identiques aux nôtres et qui, en plus comportent des exo-planète, pourrions nous envoyer des signaux sur ces planètes afin de voir si ceux ci vont nous répondre éventuellement ?

Car depuis des années, on parle d'exo planète, mais si un jour nous retrouvons une terre bis, qu'allons nous faire exactement...

En tout cas, étonnant cette technique de micro lentille
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN Messenger
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Mer 09 Avr 2008 12:17 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Je place une discussion sur la même exoplanète !

Des astronomes ont découvert un système planétaire ...

08 Avril 2008 : 287 planètes !
http://exoplanet.eu/

Plus que 13 exoplanète avant le chiffre magique de 300 !

PS : Le printemps est proche et il va pleuvoire des exoplanètes, alors sorté vos parapluit !

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » L'Exobiologie » Découverte d’un mini système solaire
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2020 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003