FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Mars : la question de l'eau
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Les missions martiennes » Mars : la question de l'eau
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Jeu 21 Aoû 2008 10:48 pm    Sujet du message: Mars : la question de l'eau
Répondre en citant

SAlut a tous

Voiçi un article de flahspace, a propos de mars;

La découverte de glace d'eau affleurant la surface de Mars (Phoenix), du moins dans certaines régions de la planète, relance bien évidemment les interrogations sur l'existence d'une forme de vie, éteinte ou active.

Elle en soulève évidemment d'autres sur l'habitabilité de la planète et la faisabilité d'installer des colonies humaines.

Aujourd'hui, on sait que :

- De 4 à 4 - 3,8 milliards d'années (Ga) il y avait de l'eau liquide pérenne à la surface de Mars ;
- Pendant la période de transition, entre 4 - 3,8 Ga, il y en avait plus ou moins en fonction de l'intensité du volcanisme qui fournit du CO2 et de l'effet de serre ;
- Depuis 3,5 - 3 Ga, il n'y en a plus, sauf exceptionnellement et en déséquilibre (volcanisme, versant sud au soleil, …) ;
- Il en reste beaucoup dans le sous-sol, gelée près de la surface, sans doute liquide en profondeur. Arrow



Ces nouvelles questions sont :

- Mars peut-elle fournir les ressources nécessaires à une éventuelle installation de colonies humaines ?
- Est-il possible, en étudiant les particularités du climat martien, d'obtenir des informations sur les facteurs climatiques terrestres ?
- Des processus géologiques analogues à ceux observés sur la Terre se sont-ils produits sur Mars ?

Il va de soit que les réponses a ces questions vont se faire attendre quelques années. Plus que jamais donc, la compréhension du cycle de l'eau doit être l'objectif scientifique principal, voire le fil conducteur, des futures missions d'explorations robotiques de la planète rouge.

Following water

La NASA ne s'y est pas trompée. Sa stratégie visant à faire de l'eau l'élément central de l'exploration robotique de Mars (following water) en vue de son exploration par des hommes s'avère payante aux vues des résultats.

De Mars Global Surveyor à Mars Reconnaissance Orbiter en passant par Mars Odyssey, ces 3 missions auront permis de formidables avancées scientifiques. Et que dire des rovers Mer et Phoenix qui nous ont apporté des informations ne laissant plus guère de doute sur l'existence passée d'eau à l'état liquide en surface.

Que de chemin parcouru

Depuis les premières photos prises en orbite autour de Mars montrant l'existence dans le passé de Mars d'un réseau fluvial très complexe à l'échelle de la planète se jetant dans d'immenses réservoirs d'eau (océans, mers et lacs)

ou encore des ravins et des canyons formées très vraisemblablement il y a plusieurs millions d'années par le déplacement de grandes masses d'eau, que de chemin parcouru !

Il ne s'agit plus de savoir si de l'eau a coulé et pourquoi il y en a plus mais plutôt de savoir de depuis quand il n'y a plus d'eau liquide en surface.

Si aujourd'hui Phoenix a permis de déterminer la présence de glace d'eau et montré qu'ils contiennent tous les éléments nécessaires à l'apparition et le développement de la vie, une des prochaines étapes sera de découvrir de la glace d'eau, voire à l'état liquide, à faible profondeur et en grande quantité.

Mettons de côté l'aspect exobiologie pour signaler que la détection d'eau à l'état liquide est une des tâches allouées aux radars embarqués sur les orbiters Mars Express et l'américaine Mars Reconnaissance Orbiter.

Ce sera un des objectifs du Mars Science Laboratory que la NASA doit poser sur Mars en 2009. Ce rover sera en mesure de détecter la présence d'eau jusqu'à 2 mètres sur la surface.

Et que dire d'ExoMars, le rover de l'Agence spatiale européenne attendu à partir de 2013 qui sera équipé d'un foret capable de pénétrer le sous-sol sur une profondeur de 0,05 à 2 m.
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
chriss6280
Chroniqueur


Inscrit le: 04 Fév 2008
Messages: 171
Localisation: Belgique

 Message Posté le: Ven 22 Aoû 2008 9:22 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

C'est marrant tout de même,
Quand on y repense, Mars, la terre,... ce ne sont que (vulgairement parlant) de gors cailloux...
Mais pourtant, on le sait tous, l'être humain à une curieuse façon d'être...... curieux...

Pourquoi nous intéressons nous concrètement à cette planète ?
Pourquoi l'être humain, de façon inconsciente se demande siil y a quelque chose après la mort, quelque chose de supérieur,...

C'était la minute philosophie présentée par chriss Laughing
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Les missions martiennes » Mars : la question de l'eau
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003