FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Les restes de la supernova de Kepler
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum »  Actualités des sondes, des satellites et des téléscopes spatiaux » Les restes de la supernova de Kepler
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Mer 10 Jan 2007 2:27 am    Sujet du message: Les restes de la supernova de Kepler
Répondre en citant

Salut

En utilisant l'observatoire de rayons X Chandra, les scientifiques ont créé une nouvelle image étonnante d'un des plus jeunes restes de supernova dans la galaxie. Cette nouvelle vue des débris d'une étoile éclatée aide les astronomes à résoudre un mystère de longue date, avec des implications pour comprendre comment une vie d'étoile peut finir de façon catastrophique et pour évaluer l'expansion de l'Univers. Arrow

Il y a 400 ans, les observateurs de ciel -- dont le célèbre astronome Johannes Kepler -- ont noté un nouvel objet lumineux dans le ciel nocturne. Puisque le télescope n'avait pas été encore inventé, seul l'oeil nu pouvait être employé pour voir une nouvelle étoile, qui était initialement plus lumineuse que Jupiter, s'estomper au fil des semaines. Arrow

La dernière image de Chandra marque une nouvelle phase dans la compréhension de l'objet maintenant connu sous le nom de reste de la supernova de Kepler. En combinant presque neuf jours d'observations de Chandra, les astronomes ont produit une image en rayons X avec des détails sans précédent d'une des plus lumineuses supernovae enregistrées dans la galaxie de la Voie lactée. Arrow

L'explosion de l'étoile qui a créé le reste de Kepler a soufflé les restes stellaires dans l'espace, réchauffant les gaz à des millions de degrés et produisant des particules fortement activées. Une abondante lumière de rayons X, comme celle rayonnant de nombreux restes de supernova, a été produite. Arrow


Les astronomes ont étudié Kepler intensivement au cours des trois dernières décennies avec des radiotélescopes, des télescopes optiques ou de rayons X, mais son origine demeurait un puzzle. D'une part, la présence de grandes quantités de fer et l'absence d'une étoile à neutrons dicernable désignait une supernova de Type Ia. Arrow

Ces événements se produisent quand une étoile naine blanche attire la matière d'un compagnon en orbite jusqu'à ce que la naine blanche devienne instable et soit détruite par une explosion thermonucléaire. Arrow

D'autre part, lorsque le reste de supernova est vu en lumière optique, il semble être en expansion dans de la matière dense qui est riche en azote. Ceci suggérerait que Kepler appartienne à un type différent de supernova (connu sous le nom de "Type II") qui est créée de l'effondrement d'une unique étoile massive qui déverse de la matière avant d'éclater. Les supernovae de Type Ia n'ont normalement pas de tels environnements. Arrow

Une équipe d'astronomes, dirigée par Stephen Reynolds (North Carolina State University, Raleigh, N.C.), a pu utiliser l'ensemble des données de Chandra pour aborder ce mystère. En comparant les quantités relatives d'atomes d'oxygène et de fer dans la supernova, les scientifiques ont pu déterminer que Kepler résultait d'un Type Ia de supernova. Arrow

En résolvant le mystère de l'identité de Kepler, Reynolds et son équipe ont également donné une explication pour la matière dense dans le reste. Kepler pourrait être l'exemple le plus proche d'un type relativement rare d'explosion "rapide" de Type Ia, qui se produit dans de plus massifs ancêtres seulement environ 100 millions d'années après que l'étoile se soit formée au lieu de plusieurs milliard d'années après. Arrow

Si c'est le cas, Kepler pourrait en apprendre plus aux astronomes sur toutes les supernovae de Type Ia et sur les façons dont les explosions rapides d'étoiles massives diffèrent de leurs cousines plus communes associées à des étoiles de plus faible masse. Arrow

Cette information est essentielle pour améliorer la fiabilité de l'utilisation des étoiles de Type Ia comme "bougies standard" pour les études cosmologiques de l'énergie sombre ainsi que pour comprendre leur rôle comme source de la majeure partie du fer dans l'Univers. Arrow

Dans la nouvelle image de Chandra de Kepler, le rouge représente les rayons X de basse énergie et montre la matière autour de l'étoile -- dominée par l'oxygène -- qui a été réchauffée par une vague du souffle de l'explosion de l'étoile. Arrow

La couleur jaune montre les rayons X d'énergie légèrement plus élevée, la plupart du fer formé dans la supernova, alors que le vert (rayons X d'énergie moyenne) montre d'autres éléments de l'étoile éclatée. La couleur bleue représente les rayons X de l'énergie la plus élevée et montre un front de choc produit par l'explosion. Wink



http://chandra.harvard.edu/photo/2007/kepler/index.html



amicalement
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
gab
Chroniqueur


Inscrit le: 10 Jan 2007
Messages: 1451
Localisation: montreal

 Message Posté le: Mer 10 Jan 2007 3:06 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjours

Merci beaucoup pour le texte Wink


chaos
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Ven 12 Jan 2007 1:42 am    Sujet du message:
Répondre en citant

J'essaie de percevoir la structure de la déformation spataile contenant toute cette matière et j'ai énormément de difficulté. Mais c,est passionnant! Laughing



Amicalement

André lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Dim 14 Jan 2007 11:33 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut a tous

superbe photo elie Wink

Et merci pour ton opignon Wink


amicalement
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum »  Actualités des sondes, des satellites et des téléscopes spatiaux » Les restes de la supernova de Kepler
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003