FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Le spectromètre COS
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Actualites » Le spectromètre COS
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Lun 11 Mai 2009 11:27 pm    Sujet du message: Le spectromètre COS
Répondre en citant

SAlut a tous

Ce spectromètre ultraviolet de 385 kg a été construit par l'Université de Californie, Berkeley.

Il sera installé à la place du Costar, un ensemble de 5 paires de miroirs de 20 mm montées sur des supports déployables conçu pour corriger le défaut de courbure dont souffrait le miroir primaire d'Hubble.

Réseau cosmique

Cet instrument fonctionnera dans l'extrême ultraviolet (FUV) et l'ultraviolet (NUV). Arrow

Le spectromètre COS (Cosmic Origins Spectrograph)
(long de 2,18 m et large de 90 cm)

Il étudiera comment la matière contenue dans l'Univers en expansion s'est condensée en une formation intergalactique, semblable à une toile d'araignée, également appelée réseau cosmique.

Cette structure quasiment invisible s'étend partout dans l'Univers. Les régions les plus lumineuses (les plus denses) sont assimilées à des amas de galaxies reliés entre eux par de longs filaments de matière.

Comprendre ce mécanisme aura une influence considérable dans de nombreux domaines de l'astronomie.

On pense aux galaxies mais, également à la matière noire dont le rôle est fondamental dans l'histoire de la formation des galaxies et des amas de galaxies.

La question des galaxies

Aujourd'hui, on sait que ce sont de petites galaxies qui se sont formées en premier, puis les grosses par coalescence des plus petites, et ainsi de suite jusqu'à former de gigantesques amas de galaxies, les dernières structures à s'être formées.

Dans ce scénario, les astronomes pensent que la présence ou l'absence de ces filaments influe sur la forme des galaxies spirales ou elliptiques.

Ils voudront donc comprendre l'origine des elliptiques, comprendre la structure des galaxies naines et celle du cœur de ces amas et, partant de là, s'interroger sur la quantité d'étoiles formées dans l'Univers ou du nombre de galaxies primordiales.

Ce spectromètre sera également en mesure de fournir des informations sur l'enrichissement chimique des galaxies, la matière baryonique et l'ionisation dans le milieu interstellaire ainsi que sur la façon dont s'est formée la première génération d'étoiles.

la source;

http://www.flashespace.com/html/mai09/12_05_09.htm

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
gab
Chroniqueur


Inscrit le: 10 Jan 2007
Messages: 1451
Localisation: montreal

 Message Posté le: Mar 12 Mai 2009 1:00 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir

merci pour l' article Laughing

tchaos
_________________
Je hais les menteurs!
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Actualites » Le spectromètre COS
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003