FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
3C305, une curieuse galaxie rougeoyante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » 3C305, une curieuse galaxie rougeoyante
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11027
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Ven 15 Mai 2009 11:11 pm    Sujet du message: 3C305, une curieuse galaxie rougeoyante
Répondre en citant

SAlut a tous

L'activité d'un trou noir supermassif est responsable de l'aspect fascinant de cette galaxie, 3C305, localisée à environ 600 millions d'années-lumière de la Terre.

Les structures en rouge et bleu sont des rayons X et des images optiques de l'Observatoire de rayons X Chandra et du télescope spatial Hubble, respectivement.

Les données optiques sont l'émission d'oxygène seulement, et donc la pleine étendue de la galaxie n'est pas vue.

Les données par radio sont montrées en bleu plus foncé et sont du VLA (Very Large Array) de la NSF (National Science Foundation), ainsi que du Multi-Element Radio-Linked Interferometer Network au Royaume-Uni. Arrow

Crédit : X-ray (NASA/CXC/CfA/F.Massaro, et al.); Optical (NASA/STScI/C.P.O'Dea); Radio (NSF/VLA/CfA/F.Massaro, et al.)

Un dispositif inattendu de cette image de plusieurs longueurs d'onde de 3C305 est que l'émission radio -- produite par un jet à partir du trou noir central -- ne chevauche pas de près les données de rayons X.

L'émission de rayons X, cependant, semble être associée à l'émission optique.

Utilisant cette information, les astronomes pensent que l'émission de rayons X a pu être provoquée par l'un ou l'autre de deux effets différents.

Une option est que des jets du trou noir supermassif (non visible sur cette image) sont en interaction avec le gaz interstellaire de la galaxie et le réchauffent assez pour qu'il émette des rayons X.

Dans ce scénario, le gaz chauffé par des chocs se trouverait devant les jets.

L'autre possibilité est que le rayonnement lumineux en provenance de régions à proximité du trou noir insuffle suffisamment d'énergie dans le gaz interstellaire pour le faire luire.

Des données plus profondes de rayons X seront nécessaires pour trancher entre ces alternatives.

http://chandra.harvard.edu/photo/2009/3c305/

Gilbert Javaux - PGJ-Astronomie

La source;

http://pagesperso-orange.fr/pgj-new/0509-nouvelles.htm#3C305

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Adrien
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 388
Localisation: laval

 Message Posté le: Mar 19 Mai 2009 5:10 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjour

la source d'énergie des galaxies actives devait être un trou noir supermassif, une version plus massive des trous noirs résultant de la mort d'une étoile.
Au lieu d'avoir à peine quelques masses solaires, les trous noirs supermassifs contiennent entre un million et un milliard de masses solaires et ont une taille de quelques unités astronomiques.

Comme il n'existe pas d'étoile de telle masse, ces trous noirs ne peuvent pas directement être le fruit d'un effondrement stellaire.
En fait, le mécanisme de formation n'est pas clair.
Il pourrait s'agir d'une étoile massive qui s'effondre et donne naissance à un trou noir qui grandit peu à peu en se nourrissant d'autres étoiles ou bien d'un énorme nuage de gaz qui s'écroule sous sa propre gravité.
Mais quelle que soit l'origine de ces objets, leur existence est en tout cas tout à fait possible.
La relativité générale est claire sur ce point : si vous arrivez à concentrer un milliard de masses solaires dans une région de la taille du système solaire, la situation est similaire à celle des résidus d'étoiles massives, l'espace et le temps seront extrêmement déformés et même la lumière ne pourra plus s'échapper.
_________________
Adrien......honnetre sans reproche
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Jeu 21 Mai 2009 6:23 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Il pourrait s'agir d'une étoile massive qui s'effondre et donne naissance à un trou noir qui grandit peu à peu en se nourrissant d'autres étoiles ou bien d'un énorme nuage de gaz qui s'écroule sous sa propre gravité.


Ces deux explications n'en sont pas deux mais une seule puisqu'un immense nuage de gaz qui s'effondre, devient éventuellement une étoile avant de continuer à s'effondrer vers l'état "trou noir". Wink

J'avoue que ça m'énerve lorsqu'un savant dit n'importe quoi. Cela démontre qu'il prend les gens pour des cruches. Mad

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » 3C305, une curieuse galaxie rougeoyante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2021 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003