FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Au coeur de la nébuleuse d'Orion
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Observations astronomiques » Au coeur de la nébuleuse d'Orion
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Lun 06 Avr 2009 10:02 pm    Sujet du message: Au coeur de la nébuleuse d'Orion
Répondre en citant

SAlut a tous

Première image à haute résolution de la jeune étoile binaire de haute masse Thêta 1 Ori C avec l'interféromètre du VLT de l'ESO :

Une équipe d'astronomes, menée par Stefan Kraus et Gerd Weigelt du Max-Planck-Institute for Radio Astronomy (MPIfR) à Bonn, a utilisé le VLTI (Very Large telescope Interferometer) pour obtenir l'image la plus nette de la jeune étoile double thêta 1 Ori C dans l'amas du Trapèze d'Orion, l'étoile la plus massive dans la région de formation d'étoiles de haute masse la plus proche.

La nouvelle image sépare clairement les deux jeunes étoiles massives de ce système. Les observations ont une résolution spatiale d'environ 2 millisecondes d'arc, correspondant à la taille apparente d'une voiture sur la surface de la Lune.

L'équipe pouvait dériver les propriétés de l'orbite de ce système binaire, y compris les masses des deux étoiles (38 et 9 masses solaires) et de leur distance de nous (1350 années-lumière).

Les résultats montrent les nouvelles possibilités fascinantes d'imagerie stellaire à haute résolution réalisable avec l'interférométrie infrarouge.

Une manière particulièrement prometteuse d'augmenter la résolution angulaire des télescopes optiques conventionnels est la méthode d'interférométrie.

Cette technique permet aux astronomes de combiner la lumière de plusieurs télescopes, formant un télescope virtuel énorme avec une puissance de résolution correspondant à celle d'un télescope simple de diamètre de jusqu'à 200 mètres.

Le Very Large Telescope Interferometer (VLTI) offre maintenant cette technique révolutionnaire aux astronomes européens et leur permet de reconstruire directement des images des données infrarouges interférométriques.

Une équipe d'astronomes européens a utilisé le VLTI et son instrument de combinaison de faisceau en proche infrarouge pour démontrer les possibilités d'imagerie de cette installation unique et pour étudier l'intrigante jeune étoile massive Theta1 Ori C dans un détail sans précédent. Arrow

Crédit : PIfR (Stefan Kraus), en combinant l'image du VLTI de Theta 1 Ori C avec des images du VLT/ISAAC (ESO) et du HST(NASA, Chris O'Dell).

Theta 1 Ori C est l'étoile dominante et la plus lumineuse dans la région de formation d'étoiles d'Orion. Située à une distance de seulement 1300 années-lumière environ, c'est la région la plus proche où les étoiles massives sont nées et fournit un laboratoire unique pour étudier en détail le processus de formation d'étoiles de haute masse.

Le rayonnement intense de Theta 1 Ori C ionise la nébuleuse entière d'Orion.

Avec son vent violent, l'étoile forme également les célèbres "proplyds" (proto-planetary disk sources) d'Orion, jeunes étoiles toujours entourées par leurs protoplanétaires disques de poussières.

Bien que Theta 1 Ori C semblait être une étoile simple, avec les télescopes conventionnels et le télescope spatial Hubble, l'équipe a découvert l'existence d'un compagnon proche.

« L'interférométrie du VLTI avec l'instrument AMBER nous a permis, pour la première fois, d'obtenir une image de ce système avec la spectaculaire résolution angulaire de seulement 2 millisecondes d'arc », commente Stefan Kraus.

« Ceci correspond au pouvoir de résolution d'un télescope spatial avec un miroir d'un diamètre de 130 mètres.

» L'image du VLTI révèle qu'en Mars 2008 la distance angulaire entre les deux étoiles était de seulement 2 millisecondes d'arc environ.

La Figure 1 montre l'image VLTI/AMBER et, en plus, les mesures de position du système binaire obtenues au cours des 12 dernières années.

Ces observations additionnelles ont été obtenues en utilisant la technique d'interférométrie des tavelures avec des télescopes allant de 3.6 à 6 mètres de diamètre, permettant des observations de résolution angulaire élevée même aux longueurs d'onde visuelles descendant à 440 nanomètres.

La collection de mesures montrent que les deux étoiles massives sont sur une orbite très excentrique avec une période de 11 ans.

Utilisant la troisième loi de Kepler, les masses des deux étoiles ont été dérivées pour être de 38 et 9 masses solaires.

De plus, les mesures permettent une détermination trigonométrique de la distance à Theta 1 Ori C et, ainsi, au centre même de la région de formation d'étoiles d'Orion.

La distance résultante de 1350 années-lumière est en excellent accord avec le travail d'un autre groupe de recherche mené par Karl Menten, également du MPIfR, qui a mesuré des parallaxes trigonométriques de l'émission radio non thermique des étoiles de la nébuleuse d'Orion en utilisant le VLBA (Very Long Baseline Array).

Ces résultats sont importants pour les études de la région d'Orion aussi bien que pour l'amélioration des modèles théoriques de formation d'étoiles de haute masse.

Depuis 1609, quand Galileo Galilei a pointé pour la première fois un télescope vers le ciel, le champ de l'astronomie d'observation a fortement évolué dans la couverture spectrale et la résolution angulaire.

« Nos observations démontrent les nouvelles possibilités fascinantes d'imagerie du VLTI. Cette technique d'interférométrie infrarouge mènera certainement à beaucoup de nouvelles découvertes fondamentales », note Gerd Weigelt.

Référence:

Tracing the young massive high-eccentricity binary system Theta 1 Orionis C through periastron passage, S. Kraus, G. Weigelt, Y.Y. Balega, J.A. Docobo, K.-H. Hofmann, T. Preibisch, D. Schertl, V.S. Tamazian, T. Driebe, K. Ohnaka, R. Petrov, M. Schoeller, M. Smith, Astronomy & Astrophysics vol. 497, p. 195 (2009).

http://www.mpifr-bonn.mpg.de/public/pr/pr-thetori-en.html

Gilbert Javaux - PGJ-Astronomie

la source;

http://pagesperso-orange.fr/pgj-new/0409-nouvelles.htm#PSR_B1509-58

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
mike
Chroniqueur


Inscrit le: 21 Oct 2008
Messages: 529
Localisation: chambly

 Message Posté le: Jeu 11 Juin 2009 1:32 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Belle photo , tres beau Laughing
_________________
Merçi pour votre temps
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Observations astronomiques » Au coeur de la nébuleuse d'Orion
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003