FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
L'ESA découvre un nouveau type de trou noir
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » L'ESA découvre un nouveau type de trou noir
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11022
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Mer 01 Juil 2009 10:34 pm    Sujet du message: L'ESA découvre un nouveau type de trou noir
Répondre en citant

SAlut a tous

L'Agence spatiale européenne (ESA) a mis à jour un trou noir, dont la masse est 500 fois supérieure à celle du soleil.

Une découverte qui pourrait permettre de faire lien entre les deux types trous noirs recensés à ce jour. Arrow


Un trou noir qui fait plus de 500 fois la masse du Soleil, soit une masse intermédiaire entre les deux types de trous noirs connus, a été découvert, grâce au satellite XMM-Newton de l'Agence spatiale européenne (ESA), selon une étude publiée mercredi.

Ce nouveau type de trous noirs serait "le chaînon manquant", entre les trous noirs supermassifs - de plusieurs millions à plusieurs milliards de masse solaire -situés au centre de la plupart des galaxies, et les trous noirs de 3 à 20 masses solaires, vestiges de la mort d'étoiles massives.

"On ne sait pas comment sont formés les trous noirs supermassifs au centre des galaxies.

L'une des hypothèses, c'est que ces trous noirs sont formés par agglomération de trous noirs de taille moindre, donc de trous noirs de taille ou masse intermédiaire", explique l'un des auteurs Didier Barret, astrophysicien au Centre d'étude spatiale des rayonnements (CESR) de Toulouse (sud).

Il a participé à la découverte de HLX-1, considéré comme le "candidat le plus solide" pour faire partie de la nouvelle catégorie des trous noirs de masse intermédiaire, selon des travaux publiés dans la revue scientifique britannique Nature.

HLX-1 a été détecté comme une source ultralumineuse de rayons X, à 290 millions d'années-lumière de la Terre (1 année-lumière = 9.500 milliards de km), à la périphérie de la galaxie ESO 243-49.

"Sa luminosité en rayons X est exceptionnelle : à peu près 260 millions de fois la luminosité totale du Soleil", précisent le Centre national (français) d'études spatiales (CNES) et l'Université britannique de Leicester dans des communiqués.

En tombant vers le trou noir, la matière forme un disque d'accrétion, s'échauffe et émet des rayons X avant d'être "avalée" par cet ogre de l'espace.

Grâce à des observations faites entre novembre 2004 et novembre 2008 par le télescope spatial XMM-Newton, une équipe internationale conduite par des astrophysiciens du CESR a pu détecter HLX-1 et montrer qu'il s'agit d'une source unique de rayons X, et non d'une superposition d'objets moins lumineux.

"Sa luminosité extrême, ainsi que les propriétés de l'émission X observée ne peut s'expliquer que par la présence d'un trou noir d'une masse supérieure à 500 masses solaires", soulignent le CNES et l'Université de Leicester.

la source ;

http://www.france24.com/fr/20090701-nouveau-type-trou-noir-decouverte-toulouse-astronomie-esa-agence-spatiale-europeenne

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11022
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Ven 03 Juil 2009 11:39 am    Sujet du message:
Répondre en citant

SAlut a tous

On les cherchait depuis longtemps et bien que quelques candidats aient déjà été repérés, l’existence de trous noirs de masses intermédiaires entre celle d’une étoile et celle d’un trou noir galactique, dépassant le million de masses solaires, n’était toujours pas démontrée.

Un groupe d’astronomes, dont des chercheurs du Centre d'Etude Spatiale des Rayonnements de Toulouse, a débusqué ce qui semble en être la preuve la plus sérieuse : une source X autour de la galaxie ESO 243-49. Arrow

Représentation artistique de la source X, nommée HLX-1 (point lumineux bleu en haut à gauche du bulbe galactique). Elle est située dans la périphérie de la galaxie spirale ESO 243-49. HLX-1 est le candidat le plus solide détecté à ce jour, appartenant à la classe, si longtemps recherchée des trous noirs de masse intermédiaire. Crédit : Insu/Heidi Sagerud

La suite chez Futura sciences ;

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/oui-les-trous-noirs-de-masse-intermediaire-existent_19794/#xtor=RSS-8

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
gab
Chroniqueur


Inscrit le: 10 Jan 2007
Messages: 1451
Localisation: montreal

 Message Posté le: Lun 06 Juil 2009 12:45 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir

mweci pour ta news Laughing

tchaos
_________________
Je hais les menteurs!
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » L'ESA découvre un nouveau type de trou noir
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2017 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003