FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Les sites analogues terrestres
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Vie et Terre » Les sites analogues terrestres
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11025
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Dim 09 Aoû 2009 10:04 pm    Sujet du message: Les sites analogues terrestres
Répondre en citant

Salut a tous

Il existe sur Terres des sites qui présentent certaines conditions géologiques, environnementales ou biologiques présumées d'une planète actuelles ou passées.

On les appelle des sites analogues. Celui l'île de Svalbard (Norvège) est utilisé par les scientifiques pour préparer l'exploration robotique et humaine de Mars.

Les sites analogues de l'île de Svalbard (Norvège)

De façon à préparer au mieux l'exploration future de la planète Mars, les scientifiques ont mis sur pied le programme AMASE (Arctic Mars Analog Svalbard Expedition) qui utilise l'île de Svalbard pour apprendre comment rechercher de la vie sur Mars et sur la façon de développer et tester la technologie requise pour le faire.

Ce programme permet le développement et la validation d'instruments scientifiques qui seront à bord des 2 prochains rovers envoyés sur Mars. Curiosity en 2011 pour la NASA et ExoMars en 2016 pour l'Agence spatiale européenne.

2 missions qui s'inscrivent dans la stratégie actuelle des missions d'exploration martienne de la NASA résumée par l'expression 'Follow the water' mais qui se focaliseront sur la question de la vie.

Depuis plusieurs décennies, l'exploration robotique de la planète Mars permet de mieux comprendre son origine, son évolution et d'obtenir des informations sur sa géologie et son climat de façon à essayer de répondre à la question de l'éventuelle apparition de la vie.

On sait aujourd'hui que la planète a été potentiellement habitable pendant de très longues périodes et que de l'eau à l'état liquide a coulé et recouvert une partie de sa surface dans de grands réservoirs, très peu de temps après la formation de la planète et que des des poches résiduelles ont vraisemblablement subsisté il y à plusieurs millions d'années.

Malgré cela, nous ne savons toujours pas si une forme de vie microbienne, voire plus complexe a existé ou perdure encore aujourd'hui.

D'où l'intérêt de préparer la génération suivante des instruments et des technologies qui seront envoyés sur et autour de Mars dans des sites analogues avec des régions martiennes comme ceux de l'île de Svalbard qui comprennent le complexe volcanique Bockfjord, des sources hydrothermales, du pergélisol et des sites riches en basalte.

Cela permet donc l'étude des interactions entre eaux, roches et la vie microbienne primitive dans un environnement qui ressemble à ce qu'il aurait pu exister sur Mars.

Dans certaines régions de l'île, les conditions sont si rudes que seuls des extrêmophiles peuvent se développer dans le basalte, ces roches riches en carbonate ou en glace que l'on trouve également sur Mars.

Si l'on veut découvrir des traces de vie éteintes ou pérennes, les chercheurs ont besoin de mettre au point des protocoles qui une fois utilisés sur Mars aideront à trouver des environnements non pas potentiellement habitables mais habitables ou qui l'on été dans leur passé. Les buts d'AMASE sont donc :

- de valider la robustesse d'instruments portatifs de détection de la vie ;
- d'analyser les traces de vie dans les environnements analogues à Mars ;
- et de développer des protocoles pour la réduction de contamination sur les instruments et dans les échantillons.

Comme l'explique le chercheur canadien Richard Léveillé de l'Agence spatiale canadienne 'les études dites analogues sont nécessaires parce qu'elles nous permettent de comprendre le fonctionnement de certains processus sur Terre et ainsi d'interpréter et de valider les données reçues d'orbiteurs ou de robots mobiles d'exploration (rovers)'.

Ces sites constituent aussi des endroits importants permettant d'optimiser les besoins scientifiques et technologiques et les stratégies d'exploration de missions robotisées ou habitées vers la lune et Mars.

'Ils permettent notamment la validation de la capacité des instruments spatiaux à fonctionner adéquatement dans des conditions (ex. température, rayonnement solaire, poussière, relief, géologie, etc.) se rapprochant de ceux de la cible éventuelle'.

La source ;

http://www.flashespace.com/html/aout09/09a_08_09.htm

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Vie et Terre » Les sites analogues terrestres
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2020 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003