FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
L'origine des supernovae
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » L'origine des supernovae
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11025
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Mer 19 Aoû 2009 10:37 pm    Sujet du message: L'origine des supernovae
Répondre en citant

SAlut a tous

Comment naissent les supernovae, ces "super nouvelles étoiles" qui apparaissent et disparaissent de la voute céleste et qui sont parfois plus lumineuses que plusieurs galaxies entières?

Les astronomes croyaient connaître depuis longtemps la réponse à cette question :

les supernovae résultent soit de l'explosion thermonucléaire d'un cadavre d'étoile appelé naine blanche (type I), soit de l'implosion d'une étoile massive en fin de vie qui est encore le siège de réactions nucléaires (type II). Arrow

Crédits : ESA/HUBBLE

Une équipe de chercheurs de l'Institut Niels Bohr à l'Université de Copenhague et de l'Université du Queens à Belfast vient de prouver que cette réponse est incomplète, en observant la transformation de deux étoiles supergéantes rouges en supernovae. Les résultats de cette étude ont été publiés dans la prestigieuse revue Science.

Une étoile est une énorme boule de gaz qui brûle grâce à la fusion nucléaire des différents atomes qui la composent.

Les atomes d'hydrogène, son carburant principal, dégagent d'énormes quantités d'énergie en se combinant pour former des atomes d'hélium, qui se transforment à leur tour en carbone et autres éléments plus lourds avant de finalement devenir des atomes de fer.

Lorsque tous les atomes de son coeur se sont transformés en fer, l'étoile a consommé tout son carburant et meurt. Les étoiles au moins huit fois plus massives que notre soleil peuvent alors exploser en supernovae.

Mais certaines de ces étoiles massives deviennent d'abord des supergéantes rouges. L'étoile n'implose pas et consomme le carburant qui reste dans les couches entourant son coeur mort.

Dans ce nouvel état d'équilibre, les lois de la thermodynamique et du transfert radiatif des masses de gaz autogravitantes leur imposent de se dilater jusqu'à devenir environ 1.500 fois plus grosse et 100.000 fois plus lumineuse que notre soleil.

Jusqu'à présent, il avait été impossible de prouver que ces énormes corps célestes pouvaient également subir un effondrement gravitationnel les transformant en supernovae.

En analysant des images fournies par le télescope spatial Hubble et par l'Observatoire Gemini, une équipe menée par l'astrophysicienne Justyn Maund de l'Université de Copenhague a observé la transformation de deux étoiles en supernovae.

En étudiant des images d'archives des mêmes sections du ciel prises bien avant l'explosion des supernovae, ils ont pu déterminer quelles étoiles étaient à l'origine de ces phénomènes.

Mais si pointer une étoile particulière dans l'univers lointain est une tâche difficile, déterminer exactement quelle étoile manque à l'appel dans une section du ciel est un énorme défi.

Une supernova reste visible dans le ciel longtemps après son explosion, jusqu'à ce que les nuages géants de poussière et de gaz se soient dissipés. Au bout de quelques années, les chercheurs peuvent ainsi scruter la région autour de la supernova.

En observant les nébuleuses rémanentes laissées par les supernovae SN1993J et SN2003gd (observées en 1993 et 2003), les chercheurs ont pu de cette manière mettre en évidence l'absence de deux supergéantes rouges qui existaient autrefois à ces emplacements, prouvant ainsi la transformation possible des supergéantes rouges en supernovae de type II.

Cette découverte est un grand pas dans l'étude des mécanismes marquant la mort des étoiles massives.

Les phénomènes de morts stellaires sont des procédés cruciaux pour notre compréhension de l'origine des éléments chimiques dans l'univers et de l'apparition des planètes et de la vie.

La source et la video;

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/60133.htm

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
BillyJ
Chroniqueur


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 559
Localisation: val-dor

 Message Posté le: Jeu 20 Aoû 2009 1:37 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir

Citation:
ces "super nouvelles étoiles" qui apparaissent et disparaissent de la voute céleste et qui sont parfois plus lumineuses que plusieurs galaxies entières?


Donc, ont parlent des zones où le gaz est dense : 1 000 à 10 000 particules par centimètre cube alors qu’ailleurs, au sein du milieu interstellaire, flottent entre 1 et 100 particules par centimètre cube. Wink

@+
_________________
Astronomiquement votre " le valdorien"
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Numéro ICQ
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3046
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Ven 21 Aoû 2009 8:31 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

BillyJ a écrit:

Donc, ont parlent des zones où le gaz est dense : 1 000 à 10 000 particules par centimètre cube alors qu’ailleurs, au sein du milieu interstellaire, flottent entre 1 et 100 particules par centimètre cube. Wink

@+

Salut, oui pour la région du gaz rémanent( gaz éjecté dans la zone de l'explosion), ce gaz en se dissipant peu facilement atteindre une aussi faible densité Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » L'origine des supernovae
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2020 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003