FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
La maitrise des générateurs thermoélectriques à radio-isotop
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum »  Physique... » La maitrise des générateurs thermoélectriques à radio-isotop
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Lun 16 Nov 2009 11:58 pm    Sujet du message: La maitrise des générateurs thermoélectriques à radio-isotop
Répondre en citant

Salut à tous

Bien que les panneaux solaires de Rosetta soient un excellent choix technique pour cette mission, leur rendement est très faible.

Ils n'exploitent qu'environ 22 % de l'énergie solaire incidente de sorte qu’ils ne sont d’aucune utilité au-delà de Jupiter, par exemple.

L'énergie produite par ces panneaux serait insuffisante pour alimenter un système aussi complexe que Rosetta. Arrow

Générateurs thermoélectriques à radio-isotope (RTG)

Se pose la question de la maitrise de ces générateurs thermoélectriques à radio-isotope qu’utilise avec succès la NASA depuis plusieurs décennies.

Cette source électrique utilise une matière fissile qui est pratiquement indispensable dès qu'une mission s'éloigne trop du Soleil. Les sondes Voyager, Pioneer, Galileo et Cassini en sont équipées.

Le principe de fonctionnement est simple, puisque c'est la chaleur produite par la désintégration radioactive du matériau fissile, souvent du Plutonium-238, qui est convertie en électricité au moyen de simples thermocouples.

Les thermocouples ont besoin d'une source chaude (le matériau radioactif) et d'une source froide qui peut être un radiateur orienté vers l'espace froid.

Le rendement de conversion n’est pas très élevé mais il n'y a pas de pièce mobile, et ça peut fournir de l'énergie pendant plusieurs dizaines d'années.

Aujourd’hui, l’Europe ne possède pas cette technologie mais pourrait facilement l’acquérir en développant ou en l’achetant sur étagère.

Cependant, l’utilisation civile du nucléaire en Europe est un sujet profond de désaccord entre les Etats de l’UE.

Car, outre son coût, soit de développement, soit d'achat, son utilisation se heurte à des implications politiques immenses qu'elle ne semble pas prête à affronter.

Des questions environnementales liées à l’échec au lancement ou l’explosion du lanceur dans l’atmosphère freinent également la décision d’investir dans cette technologie.

Le CEA comme d'autres organismes nucléaires européens l'ont d'ailleurs proposé plusieurs fois.

Cependant, le coût de développement de cette technologie est prohibitif pour une utilisation épisodique.

Par décennie, les missions strictement européennes au delà de l'orbite martienne se comptent sur un des doigts d'une main !

Reste la solution de les acheter sur étagère aux Etats-Unis ou en Russie. Les chances pour l'Europe de s'en procurer aux USA, en dehors d'une mission en coopération, sont pour ainsi dire nulles.

En effet, l'organisme nucléaire américain exige, s'abritant derrière les traités de non-prolifération, de mettre en place lui-même RTG sur le satellite.

Cela ne peut se faire qu'au dernier moment sur un site de lancement situé sur le territoire américain.

Cela signifie l’accès au satellite et l’utilisation d’un lanceur américain.

Inacceptable pour des questions de secrets industriels et de prestige. Notez que certains Etats membres de l’ESA pensent que l’achat de RTG auprès des Russes serait plus simple.

Enfin, pour se conformer aux traités de non-prolifération des armes nucléaires, il faudrait militariser le CSG de Kourou et donner à ses personnels une qualification nucléaire, entraînant sans doute la perte de la compétitivité de ce centre pour les lancements commerciaux.

Restons optimistes

Si à l’époque de la définition de la mission Rosetta de nombreux pays européens, l’Allemagne en tête, étaient en pleine phase de dénucléarisation et "Plutonium" était quasiment un gros mot, la situation à bien évoluée et chacun sait que, même pour aller sur Mars, cette technologie pourra s’avérer utile.

Mais comme tout cela est à un horizon encore lointain, les progrès sont très lents.

la source ;

http://www.flashespace.com/html/nov09/16a_11_09.htm

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 2991
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mer 18 Nov 2009 1:59 pm    Sujet du message: La maitrise des generateurs thermoelectrique a radio-isotop
Répondre en citant

Salut, pour des raisons de securite', ces systemes ne peuvent pas etre utiliser sur Terre et pas plus sur des satellites sur une orbite autour de la Terre, ils doivent donc etre utiliser dans l'espace, hors de l'attraction Terrestre et en Dehors de la Nasa et des Russes, les missions dans l'espace hors d'une orbite Terrestre sont tres rare et a moins de futur projet permanent tres important, il n'a donc pas de raison de developper ces generateurs thermoelectriques a radio-isotop Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum »  Physique... » La maitrise des générateurs thermoélectriques à radio-isotop
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2018 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003