FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
L'agenda astronomique 2010
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum »  Éphémérides astronomiques » L'agenda astronomique 2010
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11028
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Ven 01 Jan 2010 1:44 pm    Sujet du message: L'agenda astronomique 2010
Répondre en citant

SAlut à tous

L'agenda astronomique 2010

par Marc Jobin, astronome au Planétarium de Montréal

Quelques planètes brillantes, des pluies d'étoiles filantes, et même une éclipse totale de la Lune pour clore le tout : 2010 comportera son lot habituel d'événements astronomiques de toutes sortes.

Mais en ce début d'année, c'est la planète Mars qui retient notre attention.

En effet, la planète rouge arrive à l'opposition le 29 janvier.

C'est la période où la distance qui nous en sépare est la plus courte.

La planète Mars est donc particulièrement brillante à l'heure actuelle.

C'est également la période de prédilection pour l'observer au télescope : en d'autres moments, il est quasi impossible d'y apercevoir des détails tant elle est petite et éloignée.

Mars se retrouve à l'opposition — du même côté du Soleil que la Terre — à tous les 26 mois environ.

Mais ces oppositions ne sont pas toutes de même qualité, car l'orbite de la planète rouge est beaucoup plus allongée que la nôtre.

En août 2003, par exemple, la distance qui nous en séparait était exceptionnellement courte, et le disque de Mars nous apparaissait d'autant plus grand au télescope.

Par contre, la planète se trouvait à ce moment dans une portion du ciel qui ne s'élève que très peu sur l'horizon pour les observateurs situés aux latitudes moyennes nord :

dans les télescopes, malgré sa grande taille, elle nous apparaissait généralement embrouillée par les remous de notre atmosphère.

À la fin de janvier 2010, la distance minimale entre la Terre et Mars sera presque deux fois plus grande qu'en août 2003, et son disque apparent nous apparaîtra presque moitié moins grand, à 14,1 secondes d'arc.

En contrepartie, Mars passera bien haut dans le ciel, et les images que nous en donneront les télescopes seront beaucoup plus stables.

Même dans de petits instruments, la calotte polaire Nord de Mars sera aisément visible sous forme d'une tache blanche en bordure du disque orangé de la planète.

En regardant attentivement, d'autres marbrures grisâtres — des régions plus sombres du sol martien — se révéleront peut-être à vous.

Le diamètre apparent de la planète dépassera les 12 secondes d'arc tout au long des mois de janvier et février, ce qui ouvre la voie à une période d'au moins huit semaines d'observations martiennes intéressantes.

La planète rouge s'éloigne rapidement de la Terre après le mois de mars. Elle demeurera visible dans le ciel du soir jusqu'à la fin de l'été, mais elle faiblira de plus en plus et deviendra vite trop petite pour y distinguer aisément des détails.

On soulignera son passage à moins d'un degré au nord de l'amas de la Ruche, les 15 et 16 avril : à voir dans un petit télescope à faible grossissement, pour admirer le contraste de couleurs entre la planète et les étoiles de l'amas.

Les autres planètes

Bien sûr, Mars n'est pas la seule planète qu'il sera possible d'observer en 2010. Au cours des premières semaines de l'année, Jupiter est encore visible au crépuscule au-dessus de l'horizon sud-ouest.

Mais la planète géante disparaîtra vite dans l'éclat du Soleil : elle passe derrière le Soleil le 28 février et réapparaîtra dans le ciel du matin en avril.

Jupiter sera à son meilleur à la fin de l'été et à l'automne : l'opposition de la planète géante aura lieu le 21 septembre, et on la retrouvera en soirée à la frontière des constellations du Verseau et des Poissons.

Malgré le départ de Jupiter, le crépuscule ne restera pas longtemps sans luminaire, car une autre planète extrêmement brillante attend en coulisses pour prendre le relais.

Alors qu'elle entre en scène, Vénus passe à moins d'un demi degré de Jupiter le 16 février : cette conjonction remarquable entre les deux planètes les plus brillantes se produira très bas à l'horizon ouest-sud-ouest, une vingtaine de minutes après le coucher du Soleil.

Vénus sera donc la vedette du ciel du soir à compter de la mi-février jusqu'à septembre. Au télescope, on verra la planète se transformer au fil des mois, passant de petit disque à croissant de plus en plus grand et fin.

On la perdra ensuite de vue pendant quelques semaines : Vénus filera entre la Terre et le Soleil le 28 octobre, avant d'émerger à nouveau dans le ciel du matin en novembre prochain.

Une autre planète sera visible en soirée au cours des premiers mois de l'année : il s'agit de Saturne, qui arrivera à l'opposition le 21 mars.

La vue de son extraordinaire système d'anneaux est saisissante, surtout la première fois qu'on les observe au télescope. Malheureusement, ils nous apparaissent actuellement presque par la tranche, et ils se refermeront davantage jusqu'à l'été.

À noter, le rapprochement des planètes Vénus, Saturne et Mars, du 30 juillet au 18 août, bas à l'horizon ouest au crépuscule. Le croissant lunaire les rejoint le 13 août et ajoute à la magie de la scène.

La petite planète Mercure, enfin, nous honorera de sa meilleure apparition de l'année dans le ciel du soir à la fin du mois de mars et au début d'avril.

Mercure atteint sa plus grande élongation à l'est du Soleil, 19 degrés, le 8 avril; la planète se trouve à moins de quatre degrés de Vénus au cours des dix premiers soirs d'avril.

Une autre excellente apparition se produira dans le ciel du matin, pendant quelques jours autour de sa plus grande élongation ouest, le 19 septembre.

Aussi au programme en 2010…
D'autres phénomènes astronomiques notables marqueront l'année 2010.

Ainsi, la pluie d'étoiles filantes des Perséides se déroulera cette année dans des conditions idéales : la nouvelle lune aura lieu le 9 août, trois jours seulement avant le maximum, attendu vers 20 heures le 12.

Si la météo veut bien collaborer, les circonstances astronomiques laissent présager un grand cru des Perséides !

Malheureusement, les autres pluies importantes de l'année souffriront de la présence de la Lune, sauf peut-être les Géminides qui s'en tireront à bon compte :

les conditions seront excellentes entre minuit et l'aube dans la nuit du 13 au 14 décembre — après le coucher du premier quartier de Lune.

Deux éclipse solaires et deux éclipses lunaires se produiront au cours de l'année, mais seule l'éclipse totale de la Lune, dans la nuit du 20 au 21 décembre, sera visible du Québec.

Le maximum de cette éclipse, la première depuis février 2008, aura lieu à 3h17 heure de l'Est; ce sera une manière originale de saluer l'arrivée du solstice et de l'hiver.

Une question pour terminer : le Soleil sortira-t-il enfin de sa torpeur en 2010 ?

Notre étoile est plongée dans son minimum d'activité le plus profond depuis près d'un siècle. En 2008, on a recensé 266 jours sans la moindre tache solaire, et ce nombre semblait en voie d'être dépassé en 2009.

Cette léthargie de notre étoile a aussi des conséquences sur notre planète : l'activité géomagnétique est à son plus bas niveau depuis longtemps.

À moins d'habiter dans les régions nordiques, les aurores polaires ont été rares depuis deux ou trois ans.

Il y a bien eu quelques signes encourageants au cours des dernières semaines de 2009, qui laissent entrevoir qu'un nouveau cycle solaire est en train de s'amorcer.

Il est temps, car les amateurs d'aurores boréales s'impatientent !

Bonne année astronomique !

la source ;

http://www.planetarium.montreal.qc.ca/Information/ciel_du_mois.html

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
gab
Chroniqueur


Inscrit le: 10 Jan 2007
Messages: 1451
Localisation: montreal

 Message Posté le: Ven 01 Jan 2010 10:09 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir

Merci Wink

tchaos
_________________
Je hais les menteurs!
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
mike
Chroniqueur


Inscrit le: 21 Oct 2008
Messages: 529
Localisation: chambly

 Message Posté le: Ven 08 Jan 2010 2:08 am    Sujet du message:
Répondre en citant

merçi pour les éphémérides Laughing
_________________
Merçi pour votre temps
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
néo
Chroniqueur


Inscrit le: 14 Mar 2007
Messages: 1796
Localisation: valleyfield

 Message Posté le: Dim 10 Jan 2010 1:50 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir

merçi pour tes éphémérides bien détailler de janvier Wink

aurevoir
_________________
vivre et laisser vivre
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mike
Chroniqueur


Inscrit le: 21 Oct 2008
Messages: 529
Localisation: chambly

 Message Posté le: Lun 11 Jan 2010 2:56 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Comment fait-on pour reconnaitre mars le 29 janvier????
_________________
Merçi pour votre temps
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum »  Éphémérides astronomiques » L'agenda astronomique 2010
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2021 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003