FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Cendres volcaniques: pourquoi les avions restent au sol
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Vie et Terre » Cendres volcaniques: pourquoi les avions restent au sol
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11025
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Sam 17 Avr 2010 10:15 pm    Sujet du message: Cendres volcaniques: pourquoi les avions restent au sol
Répondre en citant

Salut à tous

Face aux risques posés par les poussières volcaniques, les mesures décidées en Europe sont drastiques: pas d’avion dans les airs.

Explications???

Islande. Le nuage de cendres projeté par le volcan d'Eyjafjallajokull, projeté à plus de 10 km d'altitude. (AFP)

Le nuage de cendres volcaniques crachées par le volcan Eyjafjöll en Islande a provoqué une paralysie aérienne sans précédent, du jamais vu depuis les attentats de New York en septembre 2001.

Si plusieurs aéroports ont été fermés en Europe du Nord, c’est que les autorités de l’aviation civile connaissent bien les risques liés aux nuages de poussières volcaniques pour les avions de ligne.

Il s’agit de particules riches en silice de moins de deux millimètres, aux arêtes tranchantes, qui s’élèvent très haut dans la troposphère et peuvent même atteindre la stratosphère, au-delà de 12 km d’altitude.

Arrêt des réacteurs

Sur un avion, ces poussières ont un effet abrasif, comme du sable, ce qui érode le fuselage et les ailes et rend le pare-brise opaque.

Elles peuvent également provoquer un arrêt des réacteurs.

Lorsque le mélange de cendres, de particules basaltiques et de vapeur d’eau est aspiré par la soufflante du réacteur, il se retrouve dans le compresseur puis dans la chambre de combustion ou il est chauffé à environ 900°C.

Il peut se produire le phénomène suivant: les particules fondent puis se refroidissent au contact de la turbine.

Sur les ailettes se forment une pâte vitrifiée de quelques millimètres qui bouchent la sortie de l’air.

Un système de sécurité, destiné à éviter une trop forte pression dans le compresseur, fait caler le moteur.

L’avion n’a plus de réacteurs.

Avion en chute libre

C’est ce qui est arrivé au vol de la British Airways en 1982 au-dessus de l’Indonésie, à cause de l’éruption du volcan Galungung.

Le Boeing 747 qui volait à plus de 12 km d’altitude a chuté et n’a pu faire repartir ses réacteurs qu’au bout de 13 minutes, une fois que les palettes ont pu se débarrasser du dépôt vitrifié .

Un autre Boeing 747, de la compagnie KLM, a connu une mésaventure identique en 1989 à cause d’un nuage craché par le Mont Redoubt en Alaska.

Le volcan islandais Eyjafjöll, situé sous le glacier Eyjafjallajoekull, est un stratovolcan, catégorie de forme conique, au magma visqueux, généralement associée à des éruptions explosives.

Dans le cas de l’Eyjafjöll, la présence d’importantes quantités d’eau facilite la formation de vapeur et d’explosions qui projettent très haut les cendres et les particules basaltiques.

Il est très difficile de prédire la durée d’une telle éruption.

L’Islande est à cheval sur les plaques européenne et américaine.

Elle est située sur un point chaud du globe, sur la dorsale qui transverse l’Atlantique, à un endroit où le magma remonte des profondeurs.

Voici une vidéo tournée quelques jours après le début de l'éruption de l'Eyjafjöll le 20 mars.

La source ;

http://www.sciencesetavenir.fr/actualite/high-tech/20100416.OBS2547/cendres-volcaniques-pourquoi-les-avions-restent-au-sol.html

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11025
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Lun 19 Avr 2010 10:14 pm    Sujet du message: Le point sur l'éruption du Eyjafjöll
Répondre en citant

SAlut à tous

Aline Peltier, volcanologue à l'Institut de Physique du Globe à Paris fait le point sur l'éruption du volcan islandais ce lundi midi.

Ce lundi, où en est l'éruption volcanique, s'intensifie-t-elle?

L'éruption du volcan est d'une intensité constante depuis le début, d'après nos données.

On a observé peu de variations.

L'éruption était soutenue mercredi et jeudi puis a légèrement baissé entre vendredi et samedi pour reprendre des valeurs élevées et constantes cette nuit.

Cependant, le panache de fumée a bien diminué...

En effet, le panache de fumée a bien diminué et cela s'explique par le fait que la glace qui recouvre le volcan a beaucoup fondu ces derniers jours.

Et c'est bien l'interaction glace/magma qui crée une éruption explosive.

D'où le panache de fumée important ces derniers jours.

Ce panache est-il dorénavant stabilisé?

A priori, oui. A moins que le magma devienne à lui seul plus explosif, en se "différenciant", c'est à dire en se chargeant fortement en silice.

Que se passera-t-il si cela est le cas?

Disons que l'éruption peut devenir plus explosive et donc projeter un plus gros panache de fumée à la seule condition que le magma évolue et se "différencie" beaucoup.

Actuellement, le magma contient 58% de silice contre 46% lors de la dernière éruption du mois de mars.

C'est beaucoup mais malgré cela, "l'explosivité" du volcan devrait rester moindre comparé à ce qu'il peut se produire en cas d'interaction entre la glace et le magma.

La quantité de magma présente correspond-t-elle toujours à celle d'une éruption bas-débit?

Actuellement, on observe une quantité de magma aussi importante qu'au début de l'éruption, ni plus ni moins.

Mais rien avoir avec les quantités des grandes éruption volcaniques telle que celle du Pinatubo.

Reste à savoir si une source profonde viendra ensuite alimenter le magma et donc l'éruption...

Pour l'instant nous n'avons pas la réponse...

La source ;

http://fr.news.yahoo.com/78/20100419/tsc-le-point-sur-l-ruption-du-eyjafjll-171aa27.html

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Vie et Terre » Cendres volcaniques: pourquoi les avions restent au sol
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2020 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003