FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Relativité : la dilatation du temps observée directement..
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Les théories scientifiques » Relativité : la dilatation du temps observée directement..
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11025
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Sam 02 Oct 2010 10:38 pm    Sujet du message: Relativité : la dilatation du temps observée directement..
Répondre en citant

Salut à tous

Conséquence inévitable des théories de la relativité restreinte et générale, la dilatation du temps n'a longtemps pu être observée directement qu'à bord d'engins rapides (avions ou satellites).

Grâce à une horloge atomique dernier cri, on peut aujourd'hui la mettre en évidence pour des déplacements de seulement quelques dizaines de kilomètres à l’heure, ou à des altitudes différant... de 30 centimètres !

James Chin-Wen Chou, du NIST, devant l'horloge atomique la plus précise au monde, basée sur les vibrations d'un seul ion aluminium. L'ion est piégé à l'intérieur du cylindre métallique (centre droit). © J. Burrus/NIST

La suite ;

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/physique-1/d/relativite-la-dilatation-du-temps-observee-directement-au-laboratoire_25367/#xtor=RSS-8

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3075
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Dim 03 Oct 2010 2:13 pm    Sujet du message: Relativite': la dilatation du temps observe' directement
Répondre en citant

Citation:

On peut ainsi faire<<vibrer>> l'ion en faisant sauter l'un de ses electrons d'un niveau d'energie a un autre en environ un millionieme de milliardieme de seconde.


Salut, ce temps equivaut a environ le temps que prend la lumiere pour parcourir la longueur d'onde de la lumiere(550nm environ);

(550)^(10)-9 metre = [3(10)^8 metre/seconde]T

(1.83)(10)^-15 seconde = T

Si cela equivaut a mesure' la trajectoire parcouru par la lumiere, il ne faut pas s'etonner que le temps de parcourt soit different pour des horloges qui sont a une altitude differente, car la gravitation courbe la trajectoire de la lumiere, la trajectoire la plus courbe' etant plus longue, son temps de parcourt est aussi plus long Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3075
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mer 06 Oct 2010 12:48 pm    Sujet du message: Re: Relativite': la dilatation du temps observe' directement
Répondre en citant

J'ai deja donne' mon avis sur ce qui pourrait explique' cette dilatation du temps pour deux horloges situe' a deux hauteurs differente, maintenant pour deux horloges qui sont dans deux reperes de vitesse differente, l'explication est du meme genre;
si on est dans un vehicule qui va tres vite et qu'on lance un objet, cette objet ne tombera pas au plancher aussi vite que si on etait dans un vehicule au repos(stationer), pour la lumiere la deviation vers le sol sera simplement beaucoup moins grande a cause de sa plus grande vitesse.

J'espere qu'on fera un test de dilatation du temps hors de la gravitation Terrestre, par exemple sur l'orbite de la Terre, mais loin de la Terre.
Je cite mon message precedent pour ce sujet:

b1a2s3a4l5t6e7 a écrit:
Citation:

On peut ainsi faire<<vibrer>> l'ion en faisant sauter l'un de ses electrons d'un niveau d'energie a un autre en environ un millionieme de milliardieme de seconde.


Salut, ce temps equivaut a environ le temps que prend la lumiere pour parcourir la longueur d'onde de la lumiere(550nm environ);

(550)^(10)-9 metre = [3(10)^8 metre/seconde]T

(1.83)(10)^-15 seconde = T

Si cela equivaut a mesure' la trajectoire parcouru par la lumiere, il ne faut pas s'etonner que le temps de parcourt soit different pour des horloges qui sont a une altitude differente, car la gravitation courbe la trajectoire de la lumiere, la trajectoire la plus courbe' etant plus longue, son temps de parcourt est aussi plus long Smile .


Edition 1
Pour le test de la dilatation du temps loin de la gravite' Terrestre, je suggere deux satellites contenant chacun une de ces horloges ultra-precise, les deux satellites tournant dans le sens contraire de l'autre, sur une orbite voisine de l'orbite Terrestre.
S'il vous plait, je veut savoir Confused .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Mononk Jacques
Chroniqueur


Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 642
Localisation: 46°37'N 72°41'O

 Message Posté le: Jeu 07 Oct 2010 5:43 pm    Sujet du message: temps
Répondre en citant

Ces réflexions sont déjà abordé sur Astroclick.

Ça fera un nouveau fil. Je reviens voir ça dans pas long.

----------

T'es pas net avec la patente d'angles. Tu vois la situation comme à l'envers, on dirait.

Faudrait définir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3075
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Jeu 07 Oct 2010 9:06 pm    Sujet du message: Re: temps
Répondre en citant

Mononk Jacques a écrit:

T'es pas net avec la patente d'angles. Tu vois la situation comme à l'envers, on dirait.
Faudrait définir.

L'article n'est pas net non plus en decrivant le fonctionement de cette horloge, pour le test de dilatation du temps, je donne ici un autre exemple:

soit trois horloge a Quebec, dont l'une reste a Quebec en permanence, les deux autres sont dans deux vehicules, a un meme moment donne' un vehicule va vers le nord le long d'un meridien et l'autre vehicule va vers le sud sur le meme meridien a la meme vitesse absolu, on peut suppose' que:
dans les deux vehicules, si on compare leurs horloge avec celle rester a Quebec, la difference du temps accumuler sera le meme dans l'horloge de chaque vehicule (selon la RR), par contre les deux vehicules ne vont pas a la meme vitesse l'un par rapport a l'autre et sont par consequent deux reperes inertiel different et pour ceux qui sont dans les deux vehicules, les horloges des deux vehicules ne devrait pas afficher le meme temps, hors pour celui rester a Quebec les horloges de ces deux vehicule affiche le meme temps Confused,

on peut possiblement resoudre le probleme en considerant qu' il n'y aurait pas de systeme privilegie' selon la RR, c'est peut-etre une des explications, la lecture estime' des trois horloge dependerait du systeme inertiel dans lequel on est, il semble que la theorie de la RR a des trucs
pour sauver certaine apparence de theorie invalide, comme cette exemple, selon moi Confused .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Mononk Jacques
Chroniqueur


Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 642
Localisation: 46°37'N 72°41'O

 Message Posté le: Ven 08 Oct 2010 6:02 am    Sujet du message: temps
Répondre en citant

Pour l'expérience, il dit utiliser un atome d'aluminium et en faire sauter un électron d'une couche de valence à l'autre avec un laser.

Le référentiel pour le temps utilise la vitesse de la lumière dans le vide.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3075
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Ven 08 Oct 2010 9:28 am    Sujet du message: Re: temps
Répondre en citant

Mononk Jacques a écrit:
Pour l'expérience, il dit utiliser un atome d'aluminium et en faire sauter un électron d'une couche de valence à l'autre avec un laser.

Le référentiel pour le temps utilise la vitesse de la lumière dans le vide.

OK, mais le temps indique' par cette horloge est quand meme la frequence du changement d'une couche de valence a une autre, ce qui equivaut a peu pres a environ deux fois la frequence de la lumiere qui aurait une longueur d'onde de 550 nm(oublions le laser), puis si on considere la frequence du nombre de maximum et de minimum de cette longueur d'onde, cela equivaut environ a la frequence du changement d'une couche de valence a une autre.
Hors la frequence d'une onde lumineuse est du (il me semble) au changement de la couche de valence de l'electron a une autre) et la frequence F est l'inverse de la periode T, car:

F = 1/T, et donc: T = 1/F,

puis il semble bien que c'est la periode T de l'onde lumineuse emise par l'electron que l'horloge indique(et la somme de ces periode T) Smile , ce qui fait, qu'on peut considerer un temps de parcourt d'une trajectoire lumineuse et cette trajectoire a une courbure differente selon l'altitude que l'on est, a cause de la gravite' et donc un temps de parcourt different Smile .

Enfin notons s'il vous plait que dans mon exemple precedent, l'effet de la gravite' est le meme pour le vehicule qui va au nord et pour le vehicule qui va au sud, j'ai donne' cette exemple, comme test interessant pour une telle horloge.
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Mononk Jacques
Chroniqueur


Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 642
Localisation: 46°37'N 72°41'O

 Message Posté le: Ven 08 Oct 2010 4:56 pm    Sujet du message: temps
Répondre en citant

Plus un rayon est grand, plus la courbe de l'arc est plate.

Pour un même rayon, la vitesse de déplacement détermine l'écoulement du temps.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3075
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Ven 08 Oct 2010 10:41 pm    Sujet du message: Re: temps
Répondre en citant

Mononk Jacques a écrit:
Plus un rayon est grand, plus la courbe de l'arc est plate.

OK
Mononk Jacques a écrit:

Pour un même rayon, la vitesse de déplacement détermine l'écoulement du temps.

pour une meme vitesse de deplacement, il y a un meme rayon de courbure de la lumiere, qui determine la difference du temps indique' par l'horloge, comparer a une autre horloge qui est dans un autre repere inertiel,

puis rendu dans la Station Spatial international, la vitesse de satellisation de cette Station, fait en sorte qu'on peut considere' comme nulle, la courbure de la lumiere emise par un electron de l'ion aluminium de l'horloge, c'est mon hypothese Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Mononk Jacques
Chroniqueur


Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 642
Localisation: 46°37'N 72°41'O

 Message Posté le: Sam 09 Oct 2010 6:49 am    Sujet du message: Re: temps
Répondre en citant

b1a2s3a4l5t6e7 a écrit:
on peut considere' comme nulle, la courbure de la lumiere emise par un electron de l'ion aluminium de l'horloge


C'est là que ça clique pas ben la patente. Parce que comme la courbe est plus plate, le chemin devrait être plus court, ça devrait prendre moins de temps.

Et l'aluminium n'émet pas de lumière. C'est le laser qui fait simplement osciller un électron d'une couche de valence à l'autre.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3075
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Sam 09 Oct 2010 10:34 pm    Sujet du message: Re: temps
Répondre en citant

Mononk Jacques a écrit:
b1a2s3a4l5t6e7 a écrit:
on peut considere' comme nulle, la courbure de la lumiere emise par un electron de l'ion aluminium de l'horloge


C'est là que ça clique pas ben la patente. Parce que comme la courbe est plus plate, le chemin devrait être plus court, ça devrait prendre moins de temps.

Salut, a la surface de la Terre, la courbure de la trajectoire de la lumiere est plus prenonce' que dans la Station Spatial International, le chemin a parcourir est donc plus long et donc aussi le temps est plus long entre chaque trajectoire de dure' de parcours d'environ (10)^(-15) seconde;

dans la Station Spatial International on peut considerer cette courbure de la lumiere comme nulle, alors le chemin a parcourir est sans detour et direct, ce chemin est donc plus court et cela prend moins de temps comme vous avez ecrit.

Mononk Jacques a écrit:

Et l'aluminium n'émet pas de lumière. C'est le laser qui fait simplement osciller un électron d'une couche de valence à l'autre.


Informer comme je suis, un electron qui passe d'une couche de vallence superieur a une couche de valence inferieur emet de l'energie sous forme de photons qui forme une onde electromagnetique qui peut etre de la lumiere,(si ce n'est une onde visible, cette onde est quand meme detectable) il suffit donc d'evaluer la double frequence de cette lumiere ou de cette onde[(nombre de maximum + le nombre de minimum) dans une seconde], c'est la sensibilite' de l'appareil, soit la demi-periode(1/(2F) qui vaut environ (10)^(-15) secondes.
Notons enfin s'il vous plait, que les electrons des metaux emettent aussi de la lumiere, et c'est aussi le cas pour les electrons de l'aluminium Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Mononk Jacques
Chroniqueur


Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 642
Localisation: 46°37'N 72°41'O

 Message Posté le: Dim 10 Oct 2010 6:55 pm    Sujet du message: temps
Répondre en citant

Regardons un peu en partant, pour être sure qu'on se comprend ben.

Moins on va vite, plus le temps passe vite.
Plus on va vite, moins le temps passe vite.
C'est genre à peu près 1 pour 25 ans, avec l'histoire des jumeaux.

T'as beau être en orbitre ou pas, c'est ta vitesse qui te dit l'écoulement du temps.
La géographie aussi change d'allure mathématiquement. Le 3D devient oblong.

Avec les cossins du gars. Y a un laser qui pointe un p'tit morceau d'aluminium juste ben balancé.
Quand tu pars ta patente y a un électron sur une couche de valence que, dès que tu guernottes un peu de lumière, y monte d'une coche en absorbant un peu d'énergie. Entre 2 guernottés y chauffe un peu pis, quand y a assez perdu d'énegie en chaleur, y retombe sur l'autre couche de taleur. Lui y dit que ça se tune assez rapide.

La lumière dans ça on s'en crisse, façon de parler. C'est la fréquence de l'horloge qui compte. Que l'impusion soit donné par un quartz ou de l'aluminium, ça change rien. L'idée c'est de savoir comme faut ce qui arrive avec la séquence.

Quand tu déposes 2 des cossins électroniques en quelque part, ils donnent tout le temps le même tic tac. Si y en a un qui va pas la même vitesse que l'autre, y va déphaser. Qu'il soit une roche ou qui flotte dans les airs.

On vieilli pas plus vite en bas d'une montagne qu'en haut, si la vitesse est la même dans les 2 endroits.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3075
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Dim 10 Oct 2010 7:54 pm    Sujet du message: Re: temps
Répondre en citant

Mononk Jacques a écrit:
Regardons un peu en partant, pour être sure qu'on se comprend ben.

Moins on va vite, plus le temps passe vite.
Plus on va vite, moins le temps passe vite.
C'est genre à peu près 1 pour 25 ans, avec l'histoire des jumeaux.

OK pour cette histoire, mais imaginer le temps que va indiquer deux horloges qui sont dans deux repere inertiel different est difficile, cependant, je m'aide en considerant que dans la theorie de la RR la vitesse de la lumiere est la meme peut importe le repere inertiel dans lequel une horloge se trouve, il suffit donc de considerer la simple equation definissant la vitesse:

V = C = (distance parcouru)/(temps de parcourt),

et dans le cas du repere inertiel ou l'on considere que (distance de parcourt) est plus petite, il faut donc que (temps de parcourt) soit d'autant plus petit, si l'on veut respecter cette simple equation.

Mononk Jacques a écrit:

T'as beau être en orbitre ou pas, c'est ta vitesse qui te dit l'écoulement du temps.

Moi j'ai voulu indiquer que la gravite' expliquait peut etre les lectures differente de l'horloge, en orbite l'effet de la gravite' serait completement compense' par l'effet centrifuge.
Mononk Jacques a écrit:

La géographie aussi change d'allure mathématiquement. Le 3D devient oblong.

J'aimerais bien voir un ballon spherique en trois D, dans un vaisseau spatial qui atteindrait presque la vitesse de la lumiere;
certain vont dire que les objets ne subissent pas de contraction et que c'est les distances hors du vaisseau spatial qui se contracte et que par consequent le ballon resterait spherique.
Mononk Jacques a écrit:

La lumière dans ça on s'en crisse, façon de parler. C'est la fréquence de l'horloge qui compte. Que l'impusion soit donné par un quartz ou de l'aluminium, ça change rien. L'idée c'est de savoir comme faut ce qui arrive avec la séquence.

Quand tu déposes 2 des cossins électroniques en quelque part, ils donnent tout le temps le même tic tac. Si y en a un qui va pas la même vitesse que l'autre, y va déphaser. Qu'il soit une roche ou qui flotte dans les airs.

Oui c'est bien la frequence de l'horloge qui compte, mais cette article n'indique pas comment cette frequence est evalue', ce n'est pas suffisant pour moi de savoir que c'est la frequence du changement de valence qui est evalue', ces details ne sont pas assez suffisant pour moi et j'ai essaye' d'imaginer les details qui manquaient, j'espere que j'ai reussis.
Mononk Jacques a écrit:

On vieilli pas plus vite en bas d'une montagne qu'en haut, si la vitesse est la même dans les 2 endroits.

Sur le mont Vincent en Antartique, on peut neglige' la vitesse de rotation tangentielle de la Terre et la oui les vitesses au sommet et en bas sont pareille, mais l'horloge au sommet ne donnera pas la meme intervalle de temps que l'horloge au bas de la montagne, a cause que la gravite' est differente , il s'agit bien sur des horloges decrit par cette article Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Mononk Jacques
Chroniqueur


Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 642
Localisation: 46°37'N 72°41'O

 Message Posté le: Lun 11 Oct 2010 5:20 am    Sujet du message: temps
Répondre en citant

C'est parce que les horloges du bonhomme sont superposée proches.

Je reprend ma comparaison de montagne.

Je met une horloge au pied d'une montagne à X km/s d'après la rotation de la terre.

Je part avec une autre sur le dessus d'une autre montagne quelques km plus loin. En chemin les tic tac se déphasent.

Un coup rendu en haut ça me redonne exactement X km/s, pareil comme en bas là-bas. L'horloge va se remettre à fréquencer pareil comme en bas là-bas.

Aux 2 endroits le temps s'écoule pareil parce que la vitesse est la même.
Le temps c'est une 4ième dimension.

La gravité réagi sur la représentation mathématique de l'espace en 3D.

L'impression de l'environnement se modifi, mais ça parait moins quand t'es dedans que quand tu regardes ça en images.

Bien que l'espace et le temps aient une relation mathématique, c'est chacun son domaine.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3075
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Lun 11 Oct 2010 10:21 am    Sujet du message: Re: temps
Répondre en citant

Mononk Jacques a écrit:

Aux 2 endroits le temps s'écoule pareil parce que la vitesse est la même.
Le temps c'est une 4ième dimension.

Salut, si la vitesse est la meme, il s'agit du meme repere inertiel et quand l'influence de la gravite' est la meme, les horloges indiquent le meme temps, dans le cas ou la gravite' est differente, les horloges du meme genre que celle decrit dans cette article n'aficherait pas le meme interval de temps, cela est bien ecrit dans l'article;
qu'il suffit d'altitudes different de 30 centimetres(environ un pied) pour noter une difference:
Citation:

Grace a une horloge atomique dernier cri, on peut aujourd'hui la mettre en evidence pour des deplacements de seulement quelques dizaine de kilometres a l'heure, ou a des altitudes differant... de 30 centimetres !

dans votre exemple cite' ici, vos deux horloges sont a une altitude differente superieur a 30 centimetres, alors l'horloge en bas de l'une des deux montagnes n'afficherait pas la meme interval de temps que l'horloge en haut de l'autre montagne, (selon de tel horloge dernier cri).
Mononk Jacques a écrit:

La gravité réagi sur la représentation mathématique de l'espace en 3D.

L'impression de l'environnement se modifi, mais ça parait moins quand t'es dedans que quand tu regardes ça en images.

Bien que l'espace et le temps aient une relation mathématique, c'est chacun son domaine.

Comme la gravite' contribu a contracte' l'espace, normalement autour d'une planete bien ronde et de densite' uniforme, la contraction de l'espace tout autour a une meme distance est la meme car la gravite' est la meme pour une meme distance tout autour,
et dans le cas ou cette gravite' ne serait pas uniforme pour une meme distance tout autour, la on peut imagine' une representation non uniforme
variationel avec le temps d'un volume de l'espace(contraction non uniforme de l'espace avec le temps) Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Mononk Jacques
Chroniqueur


Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 642
Localisation: 46°37'N 72°41'O

 Message Posté le: Lun 11 Oct 2010 6:54 pm    Sujet du message: temps
Répondre en citant

30 cm de plus haut ou 30 km/h de plus, c'est modifier la vitesse.

Modifier la vitesse c'est modifier l'écoulement du temps.

La déformation de l'espace-temps, c'est parce que pour faire de la place à une masse, l'espace doit faire un pli en la contournant. Ou y a une planète, ou y a le cosmos. C'est un peu comme l'aérodynamique, le vent fait le tour.

Ça, ça permet à quelque chose qui pèse un brin sur rien en roulant à C, comme la lumière, de faire le tour des corps massif pour pas leur rentrer dedans pour rien. Pis c'est comme ça que les patentes tombent invisibles. C'est le principe des lentilles gravitationnelles. Pis on sait ben que deux objets n'occupent pas le même espace en même temps.

Pour conserver sa vitesse C donc son temps, l'espace se modifi en étirant ses données géométriques sur un patern, défini comme si c'était en ligne droite. L'espace se dilate, comme une règle en caoutchou qui étire.

Ça donne l'impression en voyant la forme de bosse du patern, que c'est plus long faire le tour d'un planète que de passer à travers. Mais c'est pareil. C'est juste que comme y a de quoi sur la trajectoire, faut faire le tour. En conservant la même vitesse.

Comme v=D t ben la règle à mesurer est un lastique.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Lun 11 Oct 2010 8:15 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

je vous rappelle que nous filons dans la galaxie à 70 km par seconde.

Si vous abordez le déplacement relatif il faut d'abord savoir à quoi il est relatif.

Nous avons visiblement trois centres :

La Terre,
le soleil
et le centre de notre galaxie

ni a t'-il pas un ordre de grandeur dans tous ça ?


Dernière édition par Madarion le Jeu 14 Oct 2010 4:23 am; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mononk Jacques
Chroniqueur


Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 642
Localisation: 46°37'N 72°41'O

 Message Posté le: Jeu 14 Oct 2010 1:33 am    Sujet du message: temps
Répondre en citant

Le temps, l'espace tous ça c'est relatif. La relation est différente pour chaque corps et tout s'entrecroise dans une relativité mutuelle particulière.

La vitesse de la lumière (C ou c) est considérée comme référence, pour déterminer le temps et l'espace. Dans le patern pour l'espace-temps comme un fillet, chaque point sur le grillage peut être identifié comme espace (vue 3D) ou comme temps (vue 2D, plan).

Ça dépend rapport à quoi on veux calculer sa vitesse. Pour chaque corps la valeur relative est en fonction de chacun. Des références, des relations y en plein. C'est au choix.

Si on calcul l'expension de l'univers, les galaxies ça irait bien.
Si on calcul la trajectoire d'un satellite, sachant que la lumière en X temps fait une distance Z sur cette trajectoire, on peut savoir la vitesse d'orbitage en comparant la distance N que parcours le satellite pendant ce X temps. En sachant sa vitesse, on sait dans quel temps il se trouve et on sait aussi la géométrie qui l'entoure.

L'espace-temps est relativement particulier, il s'écoule variablement mais est perçu constant.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
zorro
Chroniqueur


Inscrit le: 01 Juil 2008
Messages: 40

 Message Posté le: Jeu 14 Oct 2010 3:32 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

je n'y crois pas une seconde:
"Les résultats de l'essai original n'ont pas été publiés par Hafele et Keating, dans leur célèbre article de 1972. Ces résultats sont maintenant disponibles et sont publiés dans cet article. On y montre que des changements radicaux apportés par les auteurs aux données d'essai n'étaient pas justifiés. Une analyse des données confirme que les conclusions d'Hafele et Keating sont fausses. On ne peut donner aucune croyance aux déductions fondées sur ces essais." http://www.cartesio-episteme.net/H%26KPaper.htm
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3075
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Jeu 14 Oct 2010 4:17 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

zorro a écrit:
je n'y crois pas une seconde:
"Les résultats de l'essai original n'ont pas été publiés par Hafele et Keating, dans leur célèbre article de 1972. Ces résultats sont maintenant disponibles et sont publiés dans cet article. On y montre que des changements radicaux apportés par les auteurs aux données d'essai n'étaient pas justifiés. Une analyse des données confirme que les conclusions d'Hafele et Keating sont fausses. On ne peut donner aucune croyance aux déductions fondées sur ces essais." http://www.cartesio-episteme.net/H%26KPaper.htm


Salut;
Est-ce que vous voulez mentionez que la conclusion des tests de ces horloges dernier cri(dans l'article publie' par Andre' sur ce present forum) sont fausses Question
Et que ces conclusions auraient deja ete' fait avant meme la publication des tests de cette article Question
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Jeu 14 Oct 2010 7:30 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

A vraie dire cet écart d'horloge pourrait être du à d'autres facteurs.
Est ce que cette expérience a était recréé au moins trois fois ?
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3075
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Ven 15 Oct 2010 9:26 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Madarion a écrit:
A vraie dire cet écart d'horloge pourrait être du à d'autres facteurs.
Est ce que cette expérience a était recréé au moins trois fois ?


Salut, je suis bien d'accord que cette ecart est du a la gravite', que ce soit pour la difference d'altitude ou pour la difference de vitesse sur Terre;

par contre ce que je doute, c'est que cette variation respecte precisement les predictions mathematiques de la RR et comme la RG est base' sur la RR pour l'appliquer a la cosmologie et a la gravitation, je doute donc aussi que cette variation respecte precisement la prediction mathematique donne' par la RG;

il y a souvent confusion, dabord il faut savoir que les lois de gravitation de Newton explique tres bien la deviation de la lumiere par la gravite', car cette loi de deviatione est la meme que pour les objets ayant une vitesse et qui sont devie' par la gravitation, et comme j'ai deja explique' sans RR et sans RG, cette deviation pourrait tres bien expliquer les ecarts des horloges, car il me semble qu'il manque des details sur le fonctionnement de ces horloges;

cela me fait pense' a la confusion avec la constante cosmologique d'Einstein dont on fait le lien avec la gravite' inverse et a l'energie sombre, en plus qu'il faudrait un signe inverse pour cette constante, il faudrait que cette constante soit au moins deux fois plus grande, c'est donc une confusion generaliser qui se poursuit avec ces articles de vulgarisation qui font des comparaisons avec les predictions theorique d'Albert Einstein Exclamation
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Mononk Jacques
Chroniqueur


Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 642
Localisation: 46°37'N 72°41'O

 Message Posté le: Dim 17 Oct 2010 11:52 pm    Sujet du message: temps
Répondre en citant

La physique Newtonnienne à une application limitée qui n'est directement valide que pour une vitesse de moins de 10% de la vitesse de la lumière.

Il faut donc passer d'un plan cartésien carré à un plan circulaire. La ligne droite étant une illusion devrait plutôt être vue comme un arc de rayon infini. Et l'on sais que ce n'est en fait pas très réaliste.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Les théories scientifiques » Relativité : la dilatation du temps observée directement..
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2020 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003