FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Le télescopes spatiaux révèlent une nova de rayons X inconnu
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » Le télescopes spatiaux révèlent une nova de rayons X inconnu
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Mar 26 Oct 2010 11:21 pm    Sujet du message: Le télescopes spatiaux révèlent une nova de rayons X inconnu
Répondre en citant

Salut à tous

Des astronomes au Japon, utilisant un détecteur de rayons X à bord de la Station Spatiale Internationale, et à la Penn State University, utilisant l'observatoire spatial Swift,

ont annoncé la découverte d'un objet émettant récemment des rayons X, qui étaient auparavant cachés à l'intérieur de notre galaxie de la Voie lactée dans la constellation du Centaure (Centaurus).

La nova de rayons X MAXI J1409-619, comme observée par l'instrument MAXI à bord de l'ISS.

Crédit image : JAXA/RIKEN/MAXI team

L'objet -- un système binaire -- a été révélé récemment quand un instrument sur la Station Spatiale Internationale appelé MAXI (Monitor of All-Sky X-ray Image) sur l'installation d'exposition du module d'expérience japonais "Kibo" l'a pris pris en flagrant délit d'éruption avec une explosion massive de rayons X connue comme une nova de rayons X.

L'équipe de la mission MAXI a rapidement alerté les astronomes du monde entier de la découverte de la nouvelle source de rayons X à 06h00 UTC le 20 Octobre, et l'observatoire Swift de la NASA a rapidement procédé à une urgente orbservation de "cible d'opportunité" neuf heures plus tard, ce qui a permis pour la localisation de la nova de rayons X d'être mesurées avec précision.

"La collaboration entre les équipes de MAXI et de Swift nous a permis d'identifier rapidement et exactement ce nouvel objet," note Jamie Kennea, le scientifique de l'instrument Swift X-ray Telescope à la Penn State University qui conduit les analyses de Swift.

"Les capacités de MAXI et Swift sont exclusivement complémentaires, et dans ce cas-ci ont fourni une découverte qui n'aurait pas été possible sans combiner la connaissance obtenue des deux."

La détection de Swift a confirmé la présence de la source lumineuse précédemment inconnue de rayons X, qui a été nommée MAXI J1409-619.

"L'observation de Swift suggère que cette source est probablement une étoile à neutrons ou un trou noir avec une étoile compagnon massive située à une distance de quelques dizaines de milliers d'années-lumière de la Terre dans la Voie lactée,"

commente David Burrows (Penn State), professeur d'astronomie et d'astrophysique et scientifique principal pour l'instrument X-ray Telescope de Swift.

"La contribution du télescope de rayons X de Swift à cette découverte est qu'il peut basculer en position rapidement pour se concentrer sur un point particulier dans le ciel et il peut imager le ciel avec une sensibilité élevée et une haute résolution spatiale."

"MAXI a démontré ses possibilités à découvrir des novas de rayons X à de grandes distances," commente Kazutaka Yamaoka, assistant à l'Université Aoyama Gakuin et membre de l'équipe MAXI.

"L'équipe de MAXI prévoit des observations encore coordonnées avec des satellites de la NASA pour révéler l'identité de cette source."

http://www.science.psu.edu/news-and-events/2010-news/Nousek10-2010

Gilbert Javaux - PGJ-Astronomie

La source ;

http://pgj-new.pagesperso-orange.fr/1010-nouvelles.htm#Omega_Centauri

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
sebastien
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Sep 2009
Messages: 63
Localisation: Laval

 Message Posté le: Sam 30 Oct 2010 3:00 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir

On pourrait donc imaginer une étoile tellement massive et possédant une force d'attraction tellement extraordinaire que sa vitesse de libération serait supérieure à la vitesse de la lumière?
Comme rien ne peut se déplacer plus vite que la lumière, rien ne pourrait s'échapper de la surface de l'étoile, même pas la lumière.

Donc, en conclusion, ça serait un trou noir

Sebas
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3034
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mar 02 Nov 2010 10:28 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

sebastien a écrit:


Donc, en conclusion, ça serait un trou noir

Sebas

Salut, c'est une des possibilitees reconnu dans cette article, car je cite"
Citation:

"'observatoire de Swift suggere que cette source est probablement une etoile a neutrons ou un trou noir avec un etoile compagnon massive situee a une distance de quelques dizaines de milliers d'annees-lumiere de la Terre dans la Voie lactee,"

_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » Le télescopes spatiaux révèlent une nova de rayons X inconnu
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003