FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
LHC : les protons laissent la place aux ions de plomb
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum »  Physique... » LHC : les protons laissent la place aux ions de plomb
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11028
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Sam 06 Nov 2010 10:29 pm    Sujet du message: LHC : les protons laissent la place aux ions de plomb
Répondre en citant

Salut à tous

C’est fait ! Le 4 novembre 2010 à 8 h 00 au Cern, les faisceaux de protons ont momentanément cessé de circuler dans le LHC.

Ils laissent la place aux faisceaux d’ions de plomb dont les collisions vont permettre d’étudier l’état de la matière quelques millionièmes de seconde après le Big Bang, lorsque la température dépassait les mille milliards de degrés.

Simulation d'une collision d'ions de plomb dans le détecteur Alice. Remarquez le nombre important de trajectoires de particules produites. © Cern

La suite ;

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/physique-1/d/lhc-les-protons-laissent-la-place-aux-ions-de-plomb_25947/#xtor=RSS-8

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Dim 07 Nov 2010 5:51 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Je ne comprend pas très bien !?

Est ce que le ion de plomb n'est-il pas un assemble de protons aussi ?

Finalement Le changement ne consisterait-il pas à changer la nature de l'observation en mettant de la matière solide à la place de gaz ?
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3093
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Dim 07 Nov 2010 8:52 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Madarion a écrit:
Je ne comprend pas très bien !?

Est ce que le ion de plomb n'est-il pas un assemble de protons aussi ?

Oui, s'il est suffisamment ionise', il n'y a que des protons, en fait il faudrait enleve' 80 electrons par atome( car le numero atomique du plomb est 80), cela me parait impossible, et
chaque niveau d'ionisation suivante est plus exigente en energie, possiblement qu'on obtient un plasma a tres haute temperature et qu'on separe en partie, les protons , les neutrons et les electrons, mais il reste des electrons c'est certain aux ions de plomb selectione' pour les collisions.

Madarion a écrit:


Finalement Le changement ne consisterait-il pas à changer la nature de l'observation en mettant de la matière solide à la place de gaz ?

En fait, c'est toujours des particule toujours assez energetique pour etre sous forme de gaz Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Mononk Jacques
Chroniqueur


Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 642
Localisation: 46°37'N 72°41'O

 Message Posté le: Lun 08 Nov 2010 1:34 am    Sujet du message: cern
Répondre en citant

Ça parle d'une reconstitution de la matière hadronique du Big Bang, à des températures au moins 100 000 fois supérieures à celles du Soleil. La matière hadronique, c'est de la matière ordinaire, les protons et les neurons.

Les chercheurs veulent comprendre pourquoi les protons et les neutrons, peuvent peser environ 100 fois plus lourd que les quarks les constituant.

Pour ça ils vont chauffer électrique. Au lieu de faire chauffer de l'hydrogène, ils vont faire chauffer du plomb. Y a pas mal plus de flémêches. Ça va se voir plus facile.

À 100 000 fois minimum la température du soleil, les protons et les neutrons se désintègrent en quarks. C'est ça qu'ils veulent voir. La vrai patente qui se passe, de pourquoi est-ce qu'il pèsent de même. Avec des grosses flémêches, pareil comme dans le temps du Big Bang.

Va y avoir plein d'autres choses à voir. Beaucoup de données seront ainsi enregistrées, concernant un grand nombre de particules.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Lun 08 Nov 2010 4:25 am    Sujet du message:
Répondre en citant

b1a2s3a4l5t6e7 a écrit:


Madarion a écrit:


Finalement Le changement ne consisterait-il pas à changer la nature de l'observation en mettant de la matière solide à la place de gaz ?

En fait, c'est toujours des particule toujours assez energetique pour etre sous forme de gaz Smile .



Oui, mais je ne parles pas de la forme, mais plutôt de la nature.

Pour moi j'ai toujours était convaincus que se qui differencis un gaz d,un solide est plus profond qu'il ni parait.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum »  Physique... » LHC : les protons laissent la place aux ions de plomb
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2021 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003