FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Confinement du magma des reacteurs a fusion nucleaire
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum »  Physique... » Confinement du magma des reacteurs a fusion nucleaire
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3093
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Jeu 18 Nov 2010 8:18 am    Sujet du message: Confinement du magma des reacteurs a fusion nucleaire
Répondre en citant

Salut, en appliquant le concept de la reflexion et de la concentration de la chaleur vers le centre, tel qu'une sphere ou un cylindre, par exemple dans le cas de la z-machine, ce serait un cylindre assez large et grand tout autour du magma de la z-machine.
La Z-Machine exploite la chaleur degager par le passage d'un intense courant dans un cylindre metallique.
Cette idee me vient suite a une observation du model spherique utiliser pour le reacteur experimental du National Ignition Facility en Californie, reacteur qui a ete' experimente' le 2 novembre 2010, reference:

http://abcd.vosforums.com/post26175.html#26175

Pour que l'energie recu soit superieur a l'energie depenser, la formule a respecter serait du genre a la suivante:

(volume)/(surface) > 1 , equation 1,

dans le cas d'une sphere, nous obtenons comme condition, le rayon R > 3 metres, pour un cylindre nous obtenons comme condition, le rayon R > 2 metres .

Mais en fait pourquoi le metre et pas le pouce et le centimetre, la reponse est donne' par le fait que la forme et le volume du magma du reacteur Iter respecte mon equation 1 pour R en metre.

Il suffirait donc d'installer un cylindre autour du magma cylindrique de la Z-Machine d'un rayon superieur a 2 metres, pour que la reaction de fusion nucleaire soit durable et rentable, evidemment, il faut etudier la reflexion de ce cylindre, sa resistence a la temperature et son isolation.

L'avantage du systeme de la Z-Machine est qu'on peut fusioner a peu pres tout, meme des atomes metallique, la matiere premiere n'est donc pas difficile a trouve' et cette matiere premiere est beaucoup moins couteuse aussi Smile .

Aussi tout model de reacteur a fusion nucleaire ont avantage a exploiter ce mode de confinement du magma, il suffit que la chaleur soit reflechit sur le magma, par exemple le magma d'un reacteur a fusion du model Iter pourrait avoir un volume plus petit et etre plus facilement exploitable, enfin le probleme des eruptions de magma du genre des eruptions Solaires serait aussi plus facile a contenir, on peut donc eviter plus facilement la rupture de tout le systeme Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Mononk Jacques
Chroniqueur


Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 642
Localisation: 46°37'N 72°41'O

 Message Posté le: Ven 19 Nov 2010 7:42 am    Sujet du message: Confinement du magma des reacteurs a fusion nucleaire
Répondre en citant

En fait quoi, tu répètes la même expérience.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3093
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Dim 21 Nov 2010 5:25 pm    Sujet du message: Re: Confinement du magma des reacteurs a fusion nucleaire
Répondre en citant

Mononk Jacques a écrit:
En fait quoi, tu répètes la même expérience.

Salut, pour le National Ignition Facility en Californie on utilise des lasers, je trouve que leur facon de confiner leur magma est excellente et moi ici je suggere a d'autre mode d'obtention de fusion autre que l'utilisation de laser, d'utiliser la meme methode de confinement de plasma, soit de confiner le magma dans un habitacle qui reflechit la chaleur sur le magma;

pour la Z-Machine, il s'agit d'un cylindre creux englobant le magma en cylyndre, pour le tore d'Iter, il s'agit d'un tore beaucoup plus grand que le tore de magma, je recommande un diametre minimum d'apres une formule que j'ai donne', mais si ce diametre est trop petit parce que l'habitacle fonderait, il suffirait alors d'utiliser un plus grand diametre pour l'habitacle ou un plus petit diametre pour le magma.

Je repete donc la meme strategie de confinement pour des methode de fusion autre que l'utilisation du laser(dans l'experience du Ignition Facility en Californie) Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Mononk Jacques
Chroniqueur


Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 642
Localisation: 46°37'N 72°41'O

 Message Posté le: Lun 22 Nov 2010 2:04 am    Sujet du message: Confinement du magma des reacteurs a fusion nucleaire
Répondre en citant

Ouain ben ça y sont pas capable de le faire sinon y le feraient.

Une sustentation autonome parfaite, c'est encore un idéal à atteindre. Déjà qu'y en arrache avec des lasers, un apport extérieur d'énergie. Faut pas aller trop vite sur la mécanique, comme on pourra dire.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3093
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Dim 12 Déc 2010 1:08 am    Sujet du message: Re: Confinement du magma des reacteurs a fusion nucleaire
Répondre en citant

Mononk Jacques a écrit:
Ouain ben ça y sont pas capable de le faire sinon y le feraient.

Une sustentation autonome parfaite, c'est encore un idéal à atteindre. Déjà qu'y en arrache avec des lasers, un apport extérieur d'énergie. Faut pas aller trop vite sur la mécanique, comme on pourra dire.


Salut, pour eviter le probleme de la sustention du magma, je propose une arc electrique oscillante entre deux tiges de fer qui sont dans une atmosphere d'hydrogene pressuriser, dans un cylindre;
des jets d'hydrogene pressuriser refroidirait les deux tiges de fer, puis de l'hydrogene serait aspirer hors du cylindre pour chauffer de l'eau et serait reintroduit dans le cylindre afin de refroidir a nouveau les tiges de fer.

Au depart, lors du passage de l'arc electrique, l'atmosphere d'hydrogene serait dilater, mais comme cette atmosphere s'ignoniserait au passage de cette arc electrique, l'hydrogene deviendrait conducteur et faciliterait le passage du courant oscillant, cela aiderait a comprimer les ions pour la fusion qui se ferait selon un processus qui se fait dans le Soleil Smile , cela ressemble a un model de Z-Machine, voici un shema avec detail, sur la page web suivante:

http://gnralsujet20.blogspot.com/2010/12/confinement-du-magma-pour-un-model-de.html
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Mononk Jacques
Chroniqueur


Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 642
Localisation: 46°37'N 72°41'O

 Message Posté le: Sam 25 Déc 2010 8:04 pm    Sujet du message: Confinement du magma des reacteurs a fusion nucleaire
Répondre en citant

Tu décris en gros une arc de plasma. Cependant l'hydrogène s'enflamme au contact d'un jet de plasma.

La méthode décrite est semblable à la fusion métallurgique.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3093
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Sam 25 Déc 2010 8:51 pm    Sujet du message: Re: Confinement du magma des reacteurs a fusion nucleaire
Répondre en citant

Mononk Jacques a écrit:
Tu décris en gros une arc de plasma. Cependant l'hydrogène s'enflamme au contact d'un jet de plasma.

Salut, oui s'il y aurait de l'oxygene a l'interieur de ce cylindre, en plus de l'hydrogene;
avec une arc electrique, meme l'azote de l'air reagit avec l'oxygene, et s'il y a aussi de l'azote dans le cylindre, cette azote reagira avec l'hydrogene pour donner de l'ammoniac, il faut donc evacuer tout l'air avant de remplir ce cylindre d'hydrogene.

Je propose dabord des essaies avec de l'hydrogene pur, ensuite on peut essayer d'introduire un peu de poussiere dans ce cylindre, afin d'experimenter des catalyseurs, on pourra par la suite essayer d'introduire un peu d'azote, ce qui donnera un peu d'ammoniac, mais on peut essayer aussi d'introduire un peu d'oxygene, ce qui donnera un peu de vapeur d'eau et aussi un peu d'oxyde d'azote (s'il y a un peu d'azote et d'ammoniac), en fait un peu d'impureter de diverse sorte agirait peut-etre comme catalyseur pour la fusion de l'hydrogene (qui est en plasma dans l'arc electrique).

Enfin on peut essayer diverse tension, afin d'essayer diverse puissance de l'arc, mais on devra aussi ajuster la temperature et la pression des jets de gaz qui arrive sur les bouts de tige, afin que ces bouts de tige ne fondent pas avec la hausse de la tension, car il ne faut pas oublier que:

V = RI ,

P = R(I)^2,

V pou le voltage en volt, R pour la resistance en Ohm, I pour le courant en Ampere, P pour la puissance en Watt,
et ne pas oublier que rendu a une certaine puissance, les bouts de tige fonderait a cause de la hausse de la temperature, si la pression de ces jets qui arrive sur ces bouts de tige, ne sont pas ajuster et augmenter en consequence(quand la puissance augmente).

Cette hypothetique reacteur a fusion nucleaire controler experimental, serait donc tres formateurs pour plusieurs de ceux et celles qui desirent faire de la recherche experimental dans ce domaine et en ce sens, l'investissement pourrait etre justifier et etre rentable.

Si on vient qu'a cesser la recherche, cette installation pourrait servir a produire des oxydes d'azote, de l'ammoniac et d'autre produit, on ne peut pas echouer financierement a mon avis Smile .
Mononk Jacques a écrit:

La methode decrite est semblable a la fusion metallurgique.

Oui avec la hausse de la puissance, si on ne refroidit pas assez les bouts des deux tiges, comme expliquer ci-haut, nos deux tiges de metal fonderaient et notre reacteur pourrait etre detruit, si on n'arreterait pas d'urgence ce systeme Exclamation
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Mononk Jacques
Chroniqueur


Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 642
Localisation: 46°37'N 72°41'O

 Message Posté le: Lun 10 Jan 2011 3:12 pm    Sujet du message: Confinement du magma des reacteurs a fusion nucleaire
Répondre en citant

Le point de flamme. L'hydrogène s'autoenflamme à 560°C. C'est un combustible.

Ton idée n'est pas mauvaise. Tu explores ici des principes déjà connu et utilisé dans l'industrie.

Pour éviter de refaire le monde, tu peux regarder du coté des coupeuses au plasma. Ça te donnera une idée des tenants et principes du plasma électrique.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3093
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Lun 10 Jan 2011 6:44 pm    Sujet du message: Re: Confinement du magma des reacteurs a fusion nucleaire
Répondre en citant

Mononk Jacques a écrit:
Le point de flamme. L'hydrogène s'autoenflamme à 560°C. C'est un combustible.

Merci, j'ai obtenu plus de details dans Wkipedia;
il s'agit de l'inflammation de l'hydrogene sans la flamme de depart, il faut quand meme de l'oxygene pour cette combustion, voici la page de Wikipedia:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Point_d%E2%80%99auto-inflammation

Mononk Jacques a écrit:

Ton idée n'est pas mauvaise. Tu explores ici des principes déjà connu et utilisé dans l'industrie.

Faux, je continu la citation de votre message et je vous dit pourquoi:
Mononk Jacques a écrit:

Pour éviter de refaire le monde, tu peux regarder du coté des coupeuses au plasma. Ça te donnera une idée des tenants et principes du plasma électrique.


Je vien de regarder un article sur la decoupe au plasma electrique;
ce plasma est forme' d'atomes de gaz ioniser et c'est certain que ce plasma n'a pas une temperature et une pression suffisante pour fusionner nucleairement des atomes;
par exemple la foudre naturelle genere une temperature de l'ordre de 30 milles degres Celcius, ce qui est deja plusieurs fois la temperature de fusion des metaux les plus difficile a faire fondre, il n'a pas non plus de fusion nucleaire du a la foudre naturel, dans des conditions normal;

J'ai aussi certaine connaissance des experiences passer fait avec la Z-Machine, on passait un intense courant electrique tres bref a travers des fils de tungstene disposer autour de petite quantite' de matiere(souvent du deuterium et du tritium) qu'on voulait fusionner, ce qui se produisait est cela:

ce fil etait transformer en plasma et la direction du courant electrique et du champ magnetique, faisait en sorte que les ions positifs du plasma se rapprochait les uns des autres avec force tout en produisant des rayons X qui comprimait la petite quantite' de matiere sous haute temperature, ce qui devait causer la fusion de la petite quantite' de matiere a fusioner;

mais les atomes des fils de tungstene, ne subissait pas de fusion nucleaire, par contre lorsque les specialistes ont change' les fils de tungstene par des fils de fer, il(elle)s se sont rendu compte que les ions des atomes de fer des tiges fusionaient nucleairement, la temperature obtenu etait superieur a celle a l'interieur du coeur des etoiles comme le Soleil, soit des millions de degres Kelvin, puisque la temperature au coeur du Soleil est d'environ 15 millions de degres Kelvin, cela est donc tres different des quelques milliers de degres Kelvin obtenu a l'aide des outils a coupe qui produit du plasma;

comme exemple, la surface du Soleil est du plasma et sa temperature est d'environ 5 800 degres Kelvin, ce qui est tres loin des millions de degres Kelvin necessaire a la fusion nucleaire Smile , c'est au coeur du Soleil que ce fait les fusions nucleaire et non pas sur sa surface Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum »  Physique... » Confinement du magma des reacteurs a fusion nucleaire
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2021 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003