FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Les dix codes qui n'ont jamais été brisés....?
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Histoires et Archéologie » Les dix codes qui n'ont jamais été brisés....?
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11022
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Dim 06 Fév 2011 1:14 am    Sujet du message: Les dix codes qui n'ont jamais été brisés....?
Répondre en citant

SAlut à tous

Si l'Internet a donné naissance à une industrie représentant des milliards de dollars qui fabrique des codes, les protège et les attaque, les cryptologues ne sont pas tout puissants.

Il existe de très vieux codes qu'ils sont aujourd'hui encore, avec toute la puissance informatique dont ils disposent, incapables de forcer.

Le quotidien britannique The Telegraph dresse une liste de dix de ses codes inviolés.

Photo: le disque de Phaistos Licence CC

(1)-Le disque de Phaistos.

Il s'agit d'un disque d'argile cuite découvert en 1908 sur le site archéologique de Phaistos, en Crète.

Il date possiblement de l'âge du bronze minoen (2éme millénaire av. J.-C.).

son diamètre est d'environ 16 cm et il est couvert, sur ses deux faces, de hiéroglyphes imprimés à l'aide de poinçons.

En tout, ce sont 241 signes, dont 45 différents qui recouvrent le disque, en formant une spirale partant de l'extérieur vers le centre de l'objet.

Seule une poignée de signes ont été déchiffrés.

(2)-L'écriture linéaire A.

Une fois encore le mystère vient de Grèce.

Le linéaire A est une écriture qui fut utilisée dans la Crète ancienne.

Cette écriture était composée de quatre-vingt-cinq signes et idéogrammes.

On suppose qu'il transcrit le langage des Minoens.

Une autre écriture de la même époque, le linéaire B a été déchiffrée, mais pas le linéaire A.

(3).La statue Kryptos de la CIA.

Il s'agit d'une sculpture créée par Jim Sanborn exposée à Langley (Virginie) dans l'enceinte du quartier général de la CIA.

Depuis son inauguration en 1990, ce monument est l'objet de nombreuses discussions quant aux messages chiffrés dont il est recouvert.

À ce jour, ces messages n'ont été que partiellement déchiffrés.

(4). Les lingots d'or du général Wang.

En 1933, sept lingots d'or ont été fabriqués pour le général Wang à Shanghai.

Ils sont recouverts d'écriture manuscrite et de cryptogrammes qui seraient la clé pour accéder à des dépôts effectués dans une banque américaine pour une somme de plus de 300 millions de dollars.

(5). Le chiffre de Beale.

Ce code mystérieux se trouvant sur trois messages donnerait accès à deux wagons enterrés contenant des tonnes d'or et d'argent.

(6). Le manuscrit Voynich.

Il s'agit d'un livre ancien écrit à l'aide d'un alphabet inconnu.

Selon les estimations les plus couramment admises, il aurait été écrit entre 1450 et 1520.

(7). Le Chiffre de Dorabella.

C'est le nom donné au chiffre utilisé par le compositeur Edward Elgar dans une lettre adressée à une de ses connaissances, Miss Dora Penny.

Ce message n'a jamais été décrypté.

(Cool. Le Chaocipher.

Le «chiffre du chaos» a été inventé par John F. Byrne en 1918 qui pendant 40 ans a tenté ensuite de convaincre le gouvernement américain de l'adopter pour ses communications secrètes.

Il a lancé un défi à quiconque parviendrait à la briser.

Personne n'en a été capable.

(9). Le chiffre d’Agapeyeff.

C'est un message chiffré proposé en 1939 par le cartographe anglais d'origine russe Alexander d'Agapeyeff dans la première édition de Codes and Ciphers, un ouvrage de cryptographie élémentaire.

Proposé à la fin du livre comme un défi au lecteur, ce chiffre n'a pas été inclus dans les éditions ultérieures de l'ouvrage.

Aucune tentative de déchiffrement n'a jamais réussi.

(10). Le code de l'homme de Somerton.

Le corps non identifié d'un homme a été découvert en 1948 sur la plage Somerton d'Adélaide en Australie.

Il portait un manteau et un pull lors d'une chaude journée et n'avait sur lui aucun moyen d'identification.

Une valise trouvée à la gare d'Adelaide qui aurait appartenu à l'homme comprenait dans la poche cachée d'un vêtement un morceau de papier venant d'un livre déchiré trouvé dans une voiture abandonnée.

Cinq lignes de texte en lettres capitales étaient manuscrites sur ce livre et semblent être un code.

Il n'a jamais été déchiffré.

la source ;

http://www.slate.fr/lien/33759/codes-jamais-brises

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
gab
Chroniqueur


Inscrit le: 10 Jan 2007
Messages: 1451
Localisation: montreal

 Message Posté le: Lun 07 Fév 2011 2:18 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir

Merçi pour ta news des plus mystérieuse:wink:

Tchaos
_________________
Je hais les menteurs!
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Histoires et Archéologie » Les dix codes qui n'ont jamais été brisés....?
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2017 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003