FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
De Star Wars au fait scientifique : découverte d'une planète
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Observations astronomiques » De Star Wars au fait scientifique : découverte d'une planète
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11028
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Ven 23 Sep 2011 10:46 pm    Sujet du message: De Star Wars au fait scientifique : découverte d'une planète
Répondre en citant

Salut à tous

Bien froide et gazeuse plutôt qu'un monde désert, la planète récemment découverte Kepler-16b est encore la plus ressemblante au monde de la maison de Luke Skywalker sur Tatooine que les astronomes ont découvert.

Comme Tatooine, Kepler-16b bénéficie d'un coucher de soleil double puisqu'elle circule autour d'une paire d'étoiles à environ 200 années-lumière de la Terre.

Elle n'est pas supposée héberger la vie, mais sa découverte démontre la diversité des planètes dans notre galaxie.

Crédit : David A. Aguilar (CfA)

"Kepler-16b est le premier exemple confirmé et sans équivoque d'une planète circumbinaire - une planète orbitant non pas une, mais deux étoiles», a déclaré Josh Carter du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics (CfA).

"Une fois encore, nous constatons que notre Système solaire n'est qu'un exemple de la variété des systèmes planétaires que la nature peut créer."

Carter est le second auteur de l'étude annonçant la découverte, qui apparaît dans le numéro du 15 Septembre de la revue Sciences.

Il a présenté la découverte à la conférence Extreme Solar Systems II à Jackson Hole, Wyoming.

Kepler-16b pèse environ un tiers de Jupiter et possède un rayon des trois-quarts de celui de Jupiter, la rendant semblable à Saturne en taille et en masse.

Elle orbite autour de ses deux étoiles parentes en environ 229 jours à une distance d'environ 105 millions de kilomètres - comme l'orbite en 225 jours de Vénus.

Les deux étoiles sont plus petites et plus froides que notre Soleil.

En conséquence, Kepler-16b est assez froide, avec une température de surface de l'ordre de -70 à -170° Celsius.

La mission Kepler de la NASA a détecté la planète par ce qu'on appelle un transit planétaire - un événement où une étoile s'assombrit lorsqu'une planète passe devant elle.

La découverte de la planète a été compliquée par le fait que les deux étoiles dans le système s'éclipsent l'une l'autre, provoquant que la luminosité totale diminue périodiquement.

Les astronomes ont remarqué que la luminosité du système diminuait parfois, même lorsque les étoiles ne s'éclipsaient pas l'une l'autre, laissant supposer un troisième corps.

Les événements d'obscurcissements supplémentaires ont réapparu à intervalles irréguliers, indiquant que les étoiles étaient dans des positions différentes dans leur orbite à chaque fois que le troisième corps passait.

Ceci a montré que ce troisième corps tournait autour, pas seulement d'une, mais des deux étoiles.

Bien que les données de Kepler aient fourni les tailles et les masses relatives des étoiles et de la planète, les astronomes avaient besoin de plus d'information pour obtenir des nombres absolus.

Les informations cruciales manquantes sont venues de l'instrument TRES (Tillinghast Reflector Echelle Spectrograph) sur le télescope de 60 pouces de l'Observatoire Whipple du SAO (Smithsonian Astrophysical Observatory) en Arizona.

TRES a surveillé la vitesse changeante de l'étoile principale lorsqu'elle se déplaçait dans son orbite.

Ceci a donné une solution orbitale qui a fixé l'échelle du système Kepler-16.

L'équipe a constaté que les deux étoiles orbitent l'une autour de l'autre en 41 jours à une distance moyenne de 33,7 millions de kilomètres.

«Beaucoup de ce que nous connaissons sur les tailles d'étoiles vient de tels systèmes binaires à éclipses, et la plupart de ce que nous savons sur la taille des planètes vient des transits", a déclaré l'auteur principal et scientifique de Kepler Laurance Doyle de l'Institut SETI.

"Kepler-16 combine le meilleur des deux mondes, avec des éclipses stellaires et des transits planétaires dans un seul système."

http://www.cfa.harvard.edu/news/2011/pr201125.html

http://www.nasa.gov/mission_pages/kepler/news/kepler-16b.html

http://exoplanet.eu/planet.php?p1=Kepler-16+(AB)&p2=b

la source ;

http://pgj-new.pagesperso-orange.fr/0911-nouvelles.htm#IC_2944

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Bob
Chroniqueur


Inscrit le: 24 Déc 2008
Messages: 598
Localisation: Laval

 Message Posté le: Dim 25 Sep 2011 11:27 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir

ca me surprendrais d'apprendre qu"il existe un planete rocheuse avec deux soleil Question impossible selon-moi Rolling Eyes
_________________
Robert St-gelais
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Observations astronomiques » De Star Wars au fait scientifique : découverte d'une planète
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2021 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003