FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Une interaction solaire plus lente et plus faible.
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » le systeme solaire » Une interaction solaire plus lente et plus faible.
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11025
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Mer 16 Mai 2012 10:14 pm    Sujet du message: Une interaction solaire plus lente et plus faible.
Répondre en citant

Salut à tous

Une interaction solaire plus lente et plus faible. Articles marquants dans le Science du 11 mai 2012 (Source : EurekAlert/American Association for the Advancement of Science) :

Le Soleil se déplace dans l'espace interstellaire plus lentement et interagit plus faiblement avec le reste de la galaxie que prévu rapporte une nouvelle étude.

Notre système solaire file dans l'espace, voyageant à l'intérieur d'une bulle de vent solaire et de champ magnétique appelée héliosphère.

Les limites de cette héliosphère, où le vent solaire interagit avec le reste de la galaxie, marquent les bords de notre système solaire.

En utilisant de nouvelles mesures faites par le satellite de la NASA Interstellar Boundary Explorer, un petit engin qui sonde les interactions des particules aux limites de notre système solaire,

David McComas et ses collègues montrent que le mouvement relatif du Soleil par rapport au milieu interstellaire est plus lent et selon une direction légèrement différente.

De plus, à cette vitesse plus lente, l'interaction du Soleil avec l'héliosphère semble plus faible que ce que pensaient les scientifiques auparavant, comme le montre l'absence de ce que les astronomes appellent un « choc d'étrave ».

Celle-ci correspond à l'onde de choc qui se forme là où le milieu interstellaire ralentit brusquement avant de heurter l'héliosphère, à l'image de l'onde sonore produite lorsqu'un avion franchit le mur du son.

Cette découverte remet en cause l'ancienne idée qu'un choc d'étrave interstellaire existe à l'avant de l'héliosphère et pourrait avoir des implications sur la quantité de rayonnement, sous la forme de rayons cosmiques, qui pénètre dans notre système solaire.

Référence : « The Heliosphere's Interstellar Interaction: No Bow Shock » par D.J. McComas du Southwest Research Institute et de l'Université du Texas, San Antonio à San Antonio, TX ; D. Alexashov et V. Izmodenov de la Moscow State University à Moscou, et de l'Academie des sciences russe à Moscou, Russie ;

M. Bzowski de l'Academie des sciences polonaise à Varsovie, Pologne ; H. Fahr de l'Université de Bonn à Bonn, Allemagne ; J. Heerikhuisen, N. Pogorelov et G.P. Zank de l'Université de l'Alabama, Huntsville à Huntsville, Alabama ; M.A. Lee, E. Möbius et N.A. Schwadron de l'Université du New Hampshire à Durham, NH ; E. Möbius du Los Alamos National Laboratory à Los Alamos, NM.

La source ;

http://pgj-new.pagesperso-orange.fr/0512-nouvelles.htm

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » le systeme solaire » Une interaction solaire plus lente et plus faible.
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2020 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003