FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Le programme d'exploration planétaire de la NASA prévoit d'e
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Les missions martiennes » Le programme d'exploration planétaire de la NASA prévoit d'e
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Mer 26 Sep 2012 12:35 am    Sujet du message: Le programme d'exploration planétaire de la NASA prévoit d'e
Répondre en citant

Le programme d'exploration planétaire de la NASA prévoit d'envoyer une nouvelle mission vers Mars en 2016 baptisée InSight

Salut à tous

Il y a un mois atterrissait avec succès le rover Curiosity sur Mars.

Et déjà, la NASA profite de cette vague médiatique pour annoncer une nouvelle mission vers Mars dès 2016 afin d'analyser les profondeurs de la planète rouge.

Le nouveau robot s'appellera InSight et sera fixe contrairement à Curiosity qui roule.

Le mot "InSight" signifie en anglais "aperçu" mais il s'agit également des initiales du nom de la mission : "Interior exploration using Seismic Investigations, Geodesy and Heat Transport" (exploration intérieure à l'aide de recherches sismiques, de la géodésie et de transport de chaleur).

Sa mission essentielle consistera à forer le sol martien pour examiner puis identifier la nature solide ou liquide du noyau de Mars et de comprendre pourquoi sa surface n'est pas constituée de plaques tectoniques mobiles comme celle de la Terre.

Le nouveau robot sera élaboré par le même laboratoire que Curiosity : le "Jet Propulsion Laboratory" (JPL) de Pasadena en Californie.

Mais son prix n'atteindrait que 425 millions de dollars, alors que son célèbre cousin a coûté 2,5 milliards de dollars.

Le JPL prendra en charge la conception de certains instruments scientifiques embarqués à bord du robot, notamment un bras télécommandé et deux caméras.

Mais InSight scellera, tout comme Curiosity, une nouvelle collaboration entre les Etats-Unis et l'Europe.

En effet, le Centre National d'Etudes Spatiales (CNES) français et l'Agence spatiale allemande (DLR pour "Deutsches Zentrum für Luft- und Raumfahrt") auront chacun la responsabilité du développement d'un ou plusieurs autres instruments. Chaque centre concevra un outil de mesure :

- Des mouvements sismiques pour le CNES (sismomètre) : Le Seismic Experiment for Interior Structure (SEIS) prendra des mesures précises des séismes et autres activités internes sur Mars afin de mieux comprendre l'histoire de la planète et de sa structure.

SEIS sera fourni par le CNES, en coopération avec l'Institut de physique du globe de Paris (IPGP), l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (ETH), l'Institut Max-Planck de recherche sur le Système solaire (MPS), l'Imperial College London, l'Institut supérieur de l'aéronautique et de l'espace (ISAE) et le Jet Propulsion Laboratory.

- De la température des profondeurs martiennes pour le DLR (flux de chaleur). La stratégie d'exploration de la planète Mars, telle que définie par la NASA pour les dix prochaines années, a pour thème principal l'eau.

Elle est centrée sur la recherche de trace de vie passée ou présente, ainsi que sur l'étude du climat et des ressources martiennes (nature, localisation et utilisation).

Cette stratégie doit permettre de répondre à un certain nombre de questions fondamentales telles que la localisation des réservoirs d'eau et de CO2, les endroits propices au développement d'une éventuelle vie martienne (fossile ou non),

les processus impliqués dans la modification du climat de Mars. L'histoire du passé climatique de Mars peut nous en apprendre énormément sur le climat terrestre et ses changements.

La géologie et l'inventaire des ressources minéralogiques sont aussi des domaines à ne pas négliger. Il faudra apprécier la structure interne et l'activité de Mars, mais aussi sa topographie globale et sa géologie, de manière à retracer son évolution.

L'inventaire global et la distribution des ressources minéralogiques et des composés volatils (comme l'eau et le CO2) sont indispensables à une exploration poussée de la planète rouge par l'Homme.

Les succès de ces deux coopérations (MSL et InSight) entre le CNES et le JPL ne peuvent que nous faire regretter à fortiori l'arrêt brutal en début d'année de la coopération entre la NASA et l' ESA sur Exomars

La source;

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/70902.htm

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Bob
Chroniqueur


Inscrit le: 24 Déc 2008
Messages: 598
Localisation: Laval

 Message Posté le: Jeu 04 Oct 2012 1:51 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir

Tres intéressant Wink
_________________
Robert St-gelais
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Les missions martiennes » Le programme d'exploration planétaire de la NASA prévoit d'e
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003