FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Charitum Montes : un paysage hivernal féérique criblé de cra
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Les missions martiennes » Charitum Montes : un paysage hivernal féérique criblé de cra
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Sam 08 Déc 2012 11:06 pm    Sujet du message: Charitum Montes : un paysage hivernal féérique criblé de cra
Répondre en citant

Charitum Montes : un paysage hivernal féérique criblé de cratères

Salut à tous

La caméra stéréo à haute résolution de Mars Express de l'ESA a photographié la région de Charitum Montes de la planète rouge le 18 Juin, près du cratère Gale et du bassin Argyre montrés dans nos images publiées en Octobre et Novembre.

Les éléments brillants, qui donnent à l'image l'apparence d'hiver éthéré dans les images en couleur, sont des surfaces recouvertes de gel saisonnier de dioxyde de carbone.

Les Monts Charitum sont un grand groupe de montagnes escarpées s'étendant sur près de 1.000 km et délimitant le bord sud du bassin d'impact Argyre.

Ils peuvent être vus depuis la Terre grâce à un plus grand télescope et ont été nommés par Eugène Michel Antoniadi (1870-1944) dans son ouvrage de 1929 La Planète Mars.

Les images contenues dans ce communiqué montrent toutes l'ancien et très sculpté terrain de la région, criblé de nombreux grands cratères, qui ont tous été comblés en grande partie.

Toute la région est saupoudrée de givre de dioxyde de carbone plus brillant.

Crédit : ESA/DLR/FU Berlin (G. Neukum)

De nombreux petits "cratères piédestaux" peuvent aussi être vus dans les images 3D et 2D.

Ce sont des cratères d'impact où les éjectas ont formé un relief plus élevé au-dessus des environs.

Un exemple frappant est visible sur la plaine lisse en bas à droite dans l'image annotée (encadré A).

Les éjectas entourant les cratères piédestaux forment des couches résistantes à l'érosion, ce qui signifie que le voisinage immédiat autour du cratère s'érode plus lentement que le terrain environnant.

La couche d'éjecta résistante est en grande partie intacte, formant le socle.

Un autre exemple bien préservé d'une caractéristique de piédestal entourant un cratère d'impact peut être vu dans le grand cratère ancien et fortement dégradé sur le côté inférieur gauche de l'image annotée (encadré B).

Dans le centre des images en 2D et dominant en perspective les images est un cratère de près de 50 km de large remplis d'épais dépôts sédimentaires.

Ces dépôts semblent avoir été introduit par l'une des nombreuses brèches dans le bord nord du cratère (encadré C dans l'image annotée).

Des canaux dendritiques semblent émaner d'un cratère complètement rempli dans cette région (encadré D), à la périphérie de la bordure nord du plus grand cratère.

Dans le grand cratère, près de l'endroit où la brèche (C) dans la paroi du cratère s'est produite, bien que sans rapport avec cet événement, nous pouvons également voir un champ de dunes de petite taille (section E).

Une région d'un grand intérêt pour les scientifiques se trouve dans le grand cratère vers le haut à gauche de la première image (encadré F).

Ce cratère montre une grande diversité de matériau de remplissage, avec des couches de différentes couleurs et textures.

La couche superficielle semble être brillante et lisse, prenant l'apparence d'une couverture relativement mince avec quelques cratères d'impact.

Cette couche s'interface avec la couche sous-jacente plus sombre via certains contours très nettement définis, peut-être à cause de l'érosion.

La matière sous-jacente plus sombre a un aspect beaucoup plus rugueux et tacheté, et les géologues planétaires sont encore à étudier les causes possibles.

A gauche de l'intérieur du cratère, une autre couche de sédiments se distingue clairement des couches sous-jacentes, formant en partie des structures au sommet aplati (encadré G).

La complexité et la diversité de certaines zones de ce paysage hivernel féérique donneraient sans doute du fil à retordre au Père Noël pour trouver un endroit sûr pour se poser, mais des images comme celles-ci donnent aux géologues planétaires encore une autre région fascinante de la planète rouge à étudier.

La source ; http://www.esa.int/esaSC/SEMH7W2ABAH_index_0.html

Gilbert Javaux - PGJ-Astronomie

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Mar 18 Déc 2012 12:07 am    Sujet du message: Curiosity : la foreuse, premier bug de la mission ?
Répondre en citant

Salut à tous

L'ingénieur en chef de la mission d'exploration de Mars évoque une possible défaillance de nature à générer un court-circuit...

Image ; Nasa

C'est une vidéo diffusée sur le site spécialisée Space.com qui a jeté le trouble.

La foreuse du robot Curiosity pourrait-elle compromettre l'ensemble de la mission martienne du rover qui avait pourtant si bien commencé ?

Dans l'interview filmée par le site internet américain, Robert Manning, l'ingénieur en chef de la mission, fait état d'une défaillance de l'outil destiné à prélever de la matière au coeur des pierres martiennes.

D'après Robert Manning, la faille aurait été détectée très peu de temps avant le départ du rover, de sorte que le dispositif n'aurait pas pu être remplacé.

Dans certaines conditions, la foreuse menacerait même de provoquer un court-circuit dans le bijou d'électronique qu'est Curiosity.

Toutefois, avant l'envoi du rover sur Mars, les équipes de la mission seraient parvenues à installer un système de sécurité de manière à limiter l'impact d'un tel dysfonctionnement électrique s'il venait à se produire.

Des propos un brin inquiétants au moment où Curiosity a rejoint Glenelg, son premier objectif scientifique, jugé particulièrement intéressant d'un point de vue géologique.

Car c'est justement dans cette zone que les scientifiques doivent sélectionner une première roche à forer après la trêve de Noël.

Une réplique en laboratoire

Pour autant, Éric Lorigny, responsable du Fimoc, le centre d'opération des instruments français de Curiosity - qui partage les commandes du rover avec le Laboratoire national de Los Alamos, au Nouveau-Mexique -, n'est guère préoccupé.

"Les ingénieurs de la mission disposent, sur Terre, d'une copie de Curiosity et de sa foreuse qui leur permettent de faire tous les tests préalables nécessaires et de trouver une solution en laboratoire, si nécessaire", explique-t-il.

"Ils sont très prudents et, si il (...)

Lire la suite sur LePoint.fr ;

http://us.lrd.yahoo.com/_ylt=AgTFPyPLcduwkGxpuZsCkjhrfsl_;_ylu=X3oDMTFqMDgxZXM0BG1pdANBcnRpY2xlIEJvZHkEcG9zAzEEc2VjA01lZGlhQXJ0aWNsZUJvZHlBc3NlbWJseQ--;_ylg=X3oDMTJybGg5Ym82BGludGwDZnIEbGFuZwNmci1mcgRwc3RhaWQDZWRkNTA3NjgtMjJlYS0zYWI3LTgwYzktMWM3YmU3OThhOTNlBHBzdGNhdANzY2llbmNlcwRwdANzdG9yeXBhZ2U-;_ylv=0/SIG=13q8cs48e/EXP=1357005377/**http%3A//www.lepoint.fr/science/curiosity-la-foreuse-premier-bug-de-la-mission-17-12-2012-1602945_25.php

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
néo
Chroniqueur


Inscrit le: 14 Mar 2007
Messages: 1796
Localisation: valleyfield

 Message Posté le: Mer 19 Déc 2012 1:38 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir

Merçi pour la news Wink

Aurevoir
_________________
vivre et laisser vivre
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Les missions martiennes » Charitum Montes : un paysage hivernal féérique criblé de cra
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003