FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
L’ADN, le survivant stellaire
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum »  Physique... » L’ADN, le survivant stellaire
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Jeu 18 Déc 2014 12:05 am    Sujet du message: L’ADN, le survivant stellaire
Répondre en citant

Salut à tous

La capacité des biomolécules – et d’organismes entiers – à survivre dans l’espace a des implications en lien avec plusieurs questionnements scientifiques: des molécules provenant de l’espace ont-elles semé la vie sur Terre?

La vie pourrait-elle se répandre entre les diverses planètes telluriques de notre système solaire à la suite d’impact de météorites?

Il est également essentiel d’évaluer les précautions à prendre pour stériliser le matériel que nous envoyons sur d’autres planètes.

De l’ADN pourrait bien s’être retrouvé sur Mars, la molécule étant plus résistante au vide spatial qu’on ne le croit

Des biologistes, sur un coup de chance, ont eu accès à une fusée, et ceux-ci ont mis au point une méthode permettant de répondre à l’une des questions.

Tout en préparant un lancement qui verrait l’envoi de certains de leurs échantillons dans l’espace, ils ont décidé de disperser de l’ADN sur l’extérieur de l’engin.

Et lorsque la fusée est revenue sur Terre quelque 780 secondes plus tard, ils ont eu l’occasion de récupérer cet ADN et de s’en servir.

Le type de fusée employé sert habituellement à transporter des cargaisons ne devant passer qu’un très bref moment dans l’espace.

Dans le cadre de leur expérience, les chercheurs installaient des cellules dans la cargaison d’une fusée VSB-30, un engin à deux étages et à carburant solide fabriqué au Brésil.

Dans le cadre de leurs préparations, ils ont estimé qu’il serait intéressant de voir ce qui arriverait aux échantillons placés à l’extérieur de la zone protégeant la cargaison.

Ils ont ainsi mis la main sur un plasmide, une combinaison d’ADN comportant deux gènes: l’un qui offre une résistance aux antibiotiques à des bactéries, et un second qui encode une protéine verte fluorescente.

Les biologistes ont placé une partie de l’ADN en-dessous du contenant refermant la cargaison, autour de vis à la surface de la fusée, et à des endroits spécifiques sur le nez de l’engin.

Après avoir appliqué cette « peinture » à l’ADN, la fusée VSB-30 a été envoyée dans l’espace au cours d’un voyage de 13 minutes à partir du nord de la Suède. Au retour de l’engin, la cargaison a été récupérée.

Par la suite, les chercheurs ont simplement nettoyé les endroits « marqués » avec une solution stérile à la recherche de traces d’ADN.

Malgré des températures ayant sans doute atteint les 1000 degrés Celsius à l’extérieur de la fusée, il y avait toujours de l’ADN présent à ces endroits.

Et, sans nettoyage supplémentaire,

l’ADN pourrait être inséré dans des bactéries et leur offrir une résistance aux antibiotiques.

Lorsque intégré dans des cellules humaines cultivées en laboratoire, l’ADN a permis à celles-ci de briller d’une teinte verte.

Un séquençage de l’ADN a révélé que celui-ci ne comportait pas plus d’une poignée de mutations, qui pourraient – ou non – être le résultat du passage dans l’espace.

Toute cette affaire porte à croire que l’ADN pourrait être une molécule plus résistante qu’estimé traditionnellement – assez blindée pour survivre au retour atmosphérique à la surface de n’importe quel engin spatial que nous n’aurons pas réussi à stériliser correctement.

la source ;

http://www.pieuvre.ca/2014/12/01/science-espace-adn-survie/

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Jeu 18 Déc 2014 6:18 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Intéressent !
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum »  Physique... » L’ADN, le survivant stellaire
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003