FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
MiniBooNE et les neutrinos stériles révolutionnent-ils le mo
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum »  Physique... » MiniBooNE et les neutrinos stériles révolutionnent-ils le mo
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Ven 13 Avr 2007 10:58 pm    Sujet du message: MiniBooNE et les neutrinos stériles révolutionnent-ils le mo
Répondre en citant

SAlut a tous

Les résultats de l’expérience MiniBooNE viennent d’être rendus publics. La communauté scientifique retenait son souffle car l’enjeu était d’importance :

une révolution dans le modèle standard des interactions fondamentales. Il s’agissait de savoir si une quatrième espèce de neutrinos existait, des neutrinos dits stériles car n’interagissant que par la gravité.

Si une telle particule faisait partie du spectre des particules élémentaires, elle aurait des implications aussi bien pour la nature de la matière noire, la naissance des premières étoiles que pour certaines anomalies dans le mouvement des étoiles à neutrons.

Certains étaient même allés jusqu’à dire qu’aussi bien le modèle standard des interactions que celui du Big Bang en cosmologie pourraient nécessiter alors une révision importante. Arrow



Exemple d'oscillation de deux neutrinos se transformant l'un dans l'autre (Crédit : universe-review).

http://www.futura-sciences.com/news-miniboone-neutrinos-steriles-revolutionnent-ils-modele-standard_10662.php

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Sam 14 Avr 2007 11:36 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Trouvé dans l'interview:

Citation:
...Ces deux excès devraient aller de pair dans l’hypothèse d’un mécanisme simple d’oscillation avec neutrino stérile. Ce qui semble maintenant fortement exclu,


Pour l'instant je souligne que les trois types de neutrinos sont, en réalité, un seul neutrino qui "osccile" d'un type à l'autre. C'est ce qu'il y a d'important; car le neutrino tauique accompagne le tau, le neutrino muonique accompagne le muon et le neutrino électronique accompagne l'électron. Ceci nous indique alors la possibilité que le tau, le muon et l'électron sont le même électron osccillant de l'un à l'autre.

Il ne reste qu'à vérifier si les différentes autres particules suivent le "pattern" de ces oscillations. Ce qui nous décrirait une "évolution" des toutes les particule d'une génération à la suivante, se terminant avec la génération des quarks Up, Down, élecrrons et neutrinos électroniques.

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Sam 14 Avr 2007 12:38 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

En gros, pourquoi le neutrinos stérile serait différents des oscillation des trois autre ?

Pourquoi il agirait seulement avec la gravité ?

Sur quoi ce base t-on pour dire qu'il pourrait unifier l'interaction électrofaible d'avec la gravitation ? (il ne resterait que la force nucléaire forte à unifier !!!!!)

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Sam 14 Avr 2007 1:22 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Ta question est mon objection. C'est pourquoi je n'en ai pas parlé. Merci beaucoup à toi. Laughing Laughing

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Sam 14 Avr 2007 6:05 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Et bien, un neutrino de spin entier ! Il devient beson alors avec la gravitation !

Mais alors, ou est le découplage d'avec les besons de Higgs !

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Dim 15 Avr 2007 9:29 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bon; un neutrino dit stérile parce qu'il n'interagit qu'avec la gravité, c'est une neutrino qui agit sur la déformation de la géométrie de l'espace; c'est un neutrino qui provoque une accélération; et c'est un neutrino qui ressemble beaucoup à celui que je vous ai présenté surgissant du mur de Planck et responsable de l'expansion.
L'expansion est le contraire de la gravité; mais le concept d'Énergie sombre est gravitationnel.

Citation:
Si l’on considère les neutrinos comme des sortes de toupies, contrairement aux autres particules, ils n’interviennent en physique que dans un seul sens de rotation dits gauche. Leur image dans un miroir, inversant le sens de rotation, donne un neutrino droit mais ils n’ont jamais été observés, sauf sous la forme d'anti-particule. C’est justement la fameuse violation de la parité découverte dans les années 50 pour les interactions faibles.


Le neutrino droit voyage à la vitesse de la lumière; le gauche = un chouia moins rapidement.

Attention! Un boson est un photon pas un neutrino.

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Dim 15 Avr 2007 11:22 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Alors les neutrinos (tau, électronique et muonique) deviendraient la composante interactionnelle (corpusculaire) des quanton quantique de la pseudo dualité onde-particule ! Et quel relation faire avec ce nouveau neutrino stérile et le graviton (beson) !

Ce nouveau neutrino stérille, serait la composantes ondulatoire des champs quantique, et donc prix sous forme d'un beson situé entre les processus interactionnel ! Sous forme de beson il n'aurait pas de masse tant et aussi longtemps qu'il ne serait pas prix dans un champs interactionnelle (il en est de même pour les hypothétique graviton) !

Les ondes gravitationnelle tent recherché, serait justement cette ondes de densité interactionnelle des graviton, qui interagirerait avec la matière qu'elle intercepterait lors de son déplacement sur le tissus d'espace-temps. Alors les graviton serait transformé en neutrino stérile après la création de la masse des graviton ! Alors ou est le Higgs (émergence de la masse correspondante) et aussi de son association avec l'interaction électrofaible (qui joint électromagnétique et interaction nucléaire faible ou radioactivité béta) du neutrinos ?

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Dim 15 Avr 2007 11:34 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

A remarquer que cela pourrait aussi expliquer le pourquoi de l'oscillation du neutrinos en ses trois forme (Tau, Électronique et Muonique). Les neutrinos se transforme sous ses différentes forme a partir de l'interaction électrofaible !

Le neutrino stériles serait le beson vecteur selon sont énergie cinétique acquise lors d'une interaction avec la matière (relié aux champs de graviton ??)

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------


Dernière édition par glevesque le Dim 15 Avr 2007 11:35 am; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Dim 15 Avr 2007 11:35 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Et quel relation faire avec ce nouveau neutrino stérile et le graviton (beson) !


Ce neutrino n'est pas nouveau; c'est la premier neutrino qui s'est manifesté dans l'univers. Quant au graviton, il n'est pas prouvé existant encore aujourd'hui et je doute qu'il le soit un jours. Le graviton est supposé être le vecteur de la "force" de gravité et cette force n'existe pas alors...

Citation:
Ce nouveau neutrino stérille, serait la composantes ondulatoire des champs quantique, et donc prix sous forme d'un beson situé entre les processus interactionnel !


La composante ondulatoire de l'univers est électromagnétique donc, "photonique" ou "bosonique"; le neutrino interagit sur l'électromagnétisme universel c'est une "composante" de l'ensemble du processus.

Citation:
Alors les graviton serait transformé en neutrino stérile après la création de la masse des graviton ! Alors ou est le Higgs (émergence de la masse correspondante) et aussi de son association avec l'interaction électrofaible (qui joint électromagnétique et interaction nucléaire faible ou radioactivité béta) du neutrinos ?


C'est là tout le problème. Il n'y a pas d'interaction gravitationnelle agissant comme une force; la gravitation n'est pas une "action", elle est une "conséquence" donc pas de "vecteur" de gravitation qui transporte une "action potentielle". Il n'y a pas de boson de Higgs produisant la masse non plus. La masse est la "pression" exercée sur un centre de gravité. Si on élimine tout ce qui est rattaché à ces deux "inexistances", il ne reste plus grand chose de la "superforce initiale", avouons-le. Il nous faut alors envisager une autre explication de l'ensemble et revoir les "interprétations" qui ont précédé jusqu'à aujourd'hui.

Il faudra bien lâcher Newton à un moment donné en Astrophysique théorique!!! Rolling Eyes Quitte à se servir de ses formules lorsque pratiquemnent elles sont applicables.

Même la RG n'est pas apllicable dans tous les cas; il suffir de penser au problème "voyager" pour être assaillit par certains doutes.

Cela ne veut pas dire que Newton et Einstein sont dans l'erreur; cela veut dire que les explications de Newton et d'Einstein sont valables dans certaines conditions environnementales. La loi régissant l'ensemble de l'univers n'est pas encore formulée semble-t-il.

Amicalement.

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Dim 15 Avr 2007 11:41 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut Elie

Sur le fond je suis d'accord avec toi, car je ne crois pas non plus a l'objectivité substancialiste du tissus d'espace-temps !

Donc !

Mais selons les théorie en vigueur de la RG et de la MQ, il faut bien trouver les tennant et les aboutissant de ce neutrinos stéril !

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Dim 15 Avr 2007 11:49 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Selon l'information actuelle sur les neutrinos, il existe trois neutrinos à oscillations différentes et maintenant un quatrième "stérile" est-ce dire "sans oscillation"?

Parallèlement, il existe trois bosons Zo, w+ et w- de masse différentes qui se somportent comme un photon sans masse (stérile) sous certaines conditions de densité extrême.

Les trois neutrinos (Tauique, muonique et électronique) sont des neutrino stériles qui oscillent; les trois bosons (Zo,W+ et W-) sont des photons qui ont une masse.

Le parallèle me semble évident.

D'autant plus qu'il existe trois générations de particules avec des caractéristiques différentes mais qui semblent découler l'une de l'autre; alors...

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Dim 15 Avr 2007 11:59 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Je doit avoir manquer quelque chose, car je vois moins bien le parallèle qui tu fais !

Alors je vais y réfléchir !!!!

Citation:
Tout simplement en acceptant que ce neutrino soit lui sensible uniquement à la gravitation et pas aux interactions faibles. Il ne ferait qu’intervenir en tant qu’état supplémentaire pour les oscillations entre différents neutrinos, et c’est pourquoi il a été appelé stérile.

La boîte de Pandore a été ouverte, car un tel neutrino ne trouve pas sa place dans le modèle standard, il requiert une physique nouvelle, une physique qui peut aussi bien être une bénédiction qu’une catastrophe.
....
Il s’agissait de savoir si une quatrième espèce de neutrinos existait, des neutrinos dits stériles car n’interagissant que par la gravité

Source : http://www.futura-sciences.com/news-miniboone-neutrinos-steriles-revolutionnent-ils-modele-standard_10662.php
Il reste a expliquer cela !

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
néo
Chroniqueur


Inscrit le: 14 Mar 2007
Messages: 1796
Localisation: valleyfield

 Message Posté le: Dim 15 Avr 2007 1:25 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjours

Ouinnn, j' avoue que je ne comprend pas grand chose Question

aurevoir
_________________
vivre et laisser vivre
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Lun 16 Avr 2007 3:45 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Le neutrino stérile, serait en fait le beson qui selon le type de réaction des besons intermédiaire de la force (ou type de champs d'interaction) électrofaible (W,Z) donnerait la partie corpusculaire des neutrinos Taunique, Muonique et Électronique ! Le mode d'oscillation serait en fait déterminer par l'énergie de ce dernier lors d'interaction avec les Quark et leurs transmutation (changement d'un quarks vers un autres) !

Je crois que le poste d'Élie est plus proche de la vérité que l'hypothèse qui cherche à relié le tout au champs gravitationnelle !

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum »  Physique... » MiniBooNE et les neutrinos stériles révolutionnent-ils le mo
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003