FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
MERCURE : ELLE POSSÉDERAIT UN NOYAU ENCORE LIQUIDE.
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » le systeme solaire » MERCURE : ELLE POSSÉDERAIT UN NOYAU ENCORE LIQUIDE.
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Mer 09 Mai 2007 12:29 am    Sujet du message: MERCURE : ELLE POSSÉDERAIT UN NOYAU ENCORE LIQUIDE.
Répondre en citant

Salut a tous

Tout bon cuisinier sait reconnaître un œuf dur d'une œuf cru : en le faisant tourner et en étudiant son mouvement. C'est l'œuf dur qui tourne le mieux et le plus vite, car le jaune liquide trouble le mouvement en changeant de façon permanent le centre de gravité de l'ensemble.

Et bien notre ami Belge Jean Luc Margot, professeur assistant d'astronomie à la Cornell University (Ithaca NY), a utilisé la même recette mais à ……Mercure.

Et il a trouvé que cette planète devrait avoir un noyau liquide.???

JL Margot et ses collègues ont étudié Mercure depuis 5 ans pour voir si elle ne possédait pas des librations longitudinales (lentes oscillations de la rotation de la planète comme elles existent pour notre Lune mais avec une cause différente). Arrow



Crédit photo : Lindsay France/University Photography

Ils ont trouvé que ces petites variations étaient deux fois plus importantes que pour un corps entièrement solide, et que cela ne pouvait s'expliquer que si le noyau de cette planète (ou la partie externe du noyau) était à l'état encore en fusion, c'est à dire comme pour un œuf frais perturberait sa rotation.

On pense que Mercure (planète tellurique) est constitué comme la Terre, d'un manteau en silicates et d'un noyau de Fer, mais comme elle est beaucoup plus petite que la Terre (diamètre 4900km; Lune 3500km et Terre 12800km) on pensait que le noyau s'était solidifié depuis longtemps (comme pour la Lune).

Physiquement parlant, pour maintenir pendant des milliards d'années un noyau à base de Fer à l'état liquide ou pâteux nécessite de faire baisser son point de fusion, en y rajoutant par exemple des éléments légers comme du Soufre qui devait être présent lors de sa formation.

Ceci rend maintenant plus crédible le fait qu'il existe un très faible champ magnétique (un pour cent du champ terrestre) qui est crée par ce noyau en mouvement. On se rappelle qu'à l'époque de Mariner 10 (1974 et 1975) on avait été surpris de trouver ce champ magnétique et aucune explication n'avait été fournie.

Comment en est on arrivé à un tel résultat?

Grâce à trois radio télescopes : l'antenne de 70m du JPL à Goldstone, Calif.; le radio télescope d'Arecibo à Puerto Rico du NSF et celui de Bank Telescope en Viginie.

Ils ont envoyé des signaux radar depuis deux endroits distants de la Terre et ont recueillis leurs échos (après une dizaine de minutes), donnant une indication de la distance parcourue, et en comparant les informations des deux stations de mesure, on peut calculer la vitesse de rotation de Mercure avec une très grande précision. Arrow



Exemple d'un signal radar (en jaune) envoyé de Goldstone et recueilli par Goldstone et Green Bank.
(crédit : Bill Saxton, NRAO/AUI/NSF)

Une vingtaine de ces mesures ont été effectuées pendant ces 5 ans et durant des périodes très courtes (20 secondes) où Mercure et la Terre sont dans l'alignement parfait.

Ces mesures ont confirmé aussi que Mercure se trouvait au point de vue orbital dans ce que l'on appelle un état stable de Cassini, pour plus de détails sur les mouvements de Mercure voir cette présentation en PPT (4,5MB) de Marie Yseboodt du Royal Obervatory of Belgium, sur les librations de Mercure.

Mais rassurez vous Mercure conserve encore certains mystères et attend patiemment la sonde de la NASA, Messenger lancée en 2004 et Bepi Colombo de l'ESA encore dans les limbes.


On peut aussi consulter le site du NRAO au sujet de cette expérience.

source;

http://www.planetastronomy.com/astronews/astrn-2007/12/astronews-net-08mai07.htm#PRESSURE

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » le systeme solaire » MERCURE : ELLE POSSÉDERAIT UN NOYAU ENCORE LIQUIDE.
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003