FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
De Neptune au Soleil
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » le systeme solaire » De Neptune au Soleil
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Lun 14 Mai 2007 11:37 pm    Sujet du message: De Neptune au Soleil
Répondre en citant

Salut a tous

De Neptune au Soleil, telle est la distance d’un nuage de poussière éjecté par une étoile variable?

En 2005, deux astronomes de l'Observatoire de la Côte d'Azur détectaient pour la première fois la présence de nuages de poussière autour d’une étoile variable en fin de vie :

RY Sgr. Les chercheurs de l'OCA avec des collègues de l’Université de Natal au Brésil ont observé cette étoile avec le Very Large Telescope Interferometer de l’ESO équipé de l’instrument MIDI.

Ils ont pu détecter la présence d’un nuage à seulement 30 unités astronomiques de l’étoile. Ce nuage serait formé à partir de matière stellaire éjectée il y a quelques années et qui depuis s'est refroidit.

Les étoiles variables de type R Coronæ Borealis (R CrB) sont des étoiles évoluées caractérisées par de brusques et aléatoires déclins de leur éclat :

leur brillance peut ainsi diminuer d'un facteur supérieur à 100 en quelques semaines et retrouver ensuite sa valeur initiale au bout de quelques mois. Suite à la première détection directe de nuages de poussière opaques autour d'une étoile variable de ce type, l’étoile RY Sgr, l'environnement proche de cette catégorie d'étoiles bien particulières continue à se dévoiler. Arrow



Crédit : OCA

Grâce à des observations interféromètriques dans l'infrarouge thermique (instrument MIDI du Very Large Telescope Interferometer de l'ESO au Chili), une équipe de l'Observatoire de la Côte d'Azur et de l'Université de Natal (Brésil) a pu mettre en évidence la présence d'un nuage de poussières situé à seulement 30 unités astronomiques de l'étoile RY Sgr, la plus brillante R CrB de l'hémisphère austral.

Ce nuage se trouvait, en juin 2005, à une distance correspondant à environ 100 fois le rayon de l'étoile centrale qui, elle, se trouve à plus de 6 000 années-lumière de nous. Dans le domaine de longueur d’onde de 10 microns, il rayonne presque autant que RY Sgr. Il doit donc être relativement chaud et massif.

Ce type d’étoiles éjecteraient de manière sporadique une part importante de leur atmosphère.

Cette matière stellaire, en se refroidissant, formerait de gigantesques nuages de poussière qui, lorsqu'ils se trouvent sur la ligne de visée entre l'étoile et nous, atténuerait fortement la lumière émise par ces étoiles.

Il est ainsi fort probable que la poussière constituant ce nuage se soit formée à partir de matière éjectée par l'étoile quelques années auparavant lors d'une phase relativement intense de perte de masse.

Ce nuage de poussière est probablement constitué de matière enrichie en éléments lourds synthétisés dans le coeur stellaire. Il devrait se diluer peu à peu dans le milieu interstellaire et ainsi contribuer à l'enrichissement chimique de notre Galaxie.

Seule une étude temporelle de son évolution permettra de confirmer cette hypothèse.

Par ailleurs, des observations complémentaires à haute résolution angulaire sont encore nécessaires pour savoir précisément à quelle distance de l’étoile se forme la poussière à partir de la matière éjectée.



Source :

CNRS/INSU http://www.insu.cnrs.fr/web/article/art.php?art=2169

http://perso.orange.fr/pgj/0507-nouvelles.htm#tholin

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mar 15 Mai 2007 5:32 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
qui, lorsqu'ils se trouvent sur la ligne de visée entre l'étoile et nous, atténuerait fortement la lumière émise par ces étoiles.


Cette partie de l'info laisse entendre que le nuage est en orbite autour de l'étoile. Si c'est le cas, ce nuage se trouve possiblement sur un point Lagrange de ce système. Ce qui laisserait suggérer que le nuage pourrait s'effondrer sur lui-même et former une planète évntuellement.

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » le systeme solaire » De Neptune au Soleil
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003