FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Intrication, Corrélation et supperposition quantique
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum »  Débats scientifiques » Intrication, Corrélation et supperposition quantique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Lun 23 Juil 2007 3:34 pm    Sujet du message: Intrication, Corrélation et supperposition quantique
Répondre en citant

Salut

Peut-on illustrer les prémisses même de la MQ (superposition d'états quantique et réduction du paquet d'onde) à travers le monde macroscopique ? ( voir aussi le Chat de Schrödinger)

Et bien oui ! Il est tout a fait possible d'illustrer l'espace abstrait de Hibert a travers des exemples simple de notre monde de tout les jours !

Prenon l'exemple de l'intrication, de la corrélation et de la superposition des états quantique !

Faisont une expériance qui se déroule comme ceci. Nous demandons à 10 personnes de s'isoler dans une salle de visionnement d'image sur un téléviseur branché en réseau. L'expérimentateur demande a chaqu'uns des sujets de l'éxpériance, de ce représenter de manière sensible et émotionnellement un scénario immaginaire ce rapportant a l'image qui sera visualisé à l'écran !

L'expériance commence :

Notre expérimentateur choisie une image tout a fait par hasard, mais a partir d'un ensemble de dix images différentes (coéficiant descriminant et limitant le nombre de départ sur les indices de probabilité statistique de l'ensemble de l'expériance, ou présentant dix occurance possible, comme pour représenter un ensemble de dix atomes). Il choisie donc une image et la retransmets via le réseaux télévisuelle. Chaque témoins vont visualiser en même temps (bien que présentant un petit décalage, dut par les distance relative des fils entre chaques salles du réseau initiale, mais inférieur tout de même à 250 milliseconde temps de conscientisation pour la perception consciente de l'écran).

De manière simultané (disont !), nos dix sujet d'étude verrons la même image sur l'écran, ceci représente bien sur les états de corrélation non locale entre l'objets visualisé sur l'écran et la perception de ce dernier par nos sujets d'étude qui sont distant de 5 mêtres (disont !) de l'écran. On demande alors a chaque témoins d'appuyer sur un petit bouton pour controler cette corrélation (ici un petit décalage sera attester düt par la vitesses de réflexe respectif et realtives des sujets d'études) !

Nous retrouvons donc ici, le schéma de la corrélation, qui découle d'une première interaction entre l'oeil et les téléviseurs pour chaque sujets d'étude qui est tout à fait causale à distance et relativiste, mais aussi pour les temps de conceptualisation perceptible de la conscience de chaques sujets regardant l'écran et l'image qui y est transmit.

Mais ou est l'intrication dans tout ça ?

Et bien l'intrication illustre les différents états de conscience qui en voyant l'image (d'une plage disont !) sur l'écran, ce représente immaginairement et émotionnellement un scénario type d'un moment de détente sur les bords d'une plage. Ici l'immaginaire des sujets d'étude représentes l'espace abstrait d'Hilbert, encapsulant toute les probabilités possible de la fonction d'onde de chaques sujets qui sont alors commuté à travers le formalisme quantique de la supperposition des états immaginaire de tout les sujets.

Ce qui sera ici intriquer, serat les sensations sensible de vent, d'odeur de plage, de la sensation de l'eau et des vagues. Mais d'autre paramaitres ressentit par l'exercise immaginaire et émotionnelles de nos 10 sujets d'études, ne seront pas intriqué comme t'elle, car faisant appelle a des représentation interne personnelle selons le vécuent de tous et chacuns.

Dans se schénario, il y a bien intrication de certaines forme plus glabale et plus générale, des différents états de conscience des sujets d'études, et ceci de manière non locale et sans rayons superluminique pour communiquer les sensasion type relié a l'image percus.

Ici, les variable caché de Bell, sont illustrer par les différents circuis nerveux de chacuns des sujets, pour dans un premié temps percevoir l'image, et dans un deuxième temps pour se représenter de manière immaginaire et émotionnelle un schénario correspndant à l'image percu. Ici chaque personnes aurons des circuits neurologique d'annalyse et d'association très différents les uns des autres. Ici et dans cette expériance il y a bien un processus de réduction du paquet d'onde (réduction de la supperposition quantique qui englobe tout initialement dans les différents vecteur d'états attribué a la fonction d'ondes de nos 10 sujets (ou atomes) d'étude). Il y a corrélation et intrication des schémas mentaus d'ordre sensible, bien qu'étant très différents par les circuits de réseaux de réseaux neuronnaux pour conceptualiser et se représenter un t'elle schénario pour chacuns des sujets d'études. Cela illustre très bien a mon avis, la supperposition des états quantique qui sont corrélé dans l'intrication lors des expériance d'Aspect en 1982 par exemple.

La nature même de la conscience psychologique et sensible de l'Homme, peut très bien illustrer cette supperposition des la fonction d'ondes et la communication peut aussi illustrer cette réduction du paquet d'ondes dans un aspect de corrélation qui découle d'états d'intrication de la perception consciente ! Mais et par contre, ce n'est pas la conscience qui réduit le comportement de la réduction de la superposition des objets de la nature (a faire donc attension ici) !

Le monde télévisuelle nous corrélères et nous intrique tous d'une certaines manière sur notre inter subjectivité !!!!!

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum »  Débats scientifiques » Intrication, Corrélation et supperposition quantique
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2022 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003