FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
le big bang peut-il etre remis en question ?
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » le big bang peut-il etre remis en question ?
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

d'après ce que vous savez le Big Bang:
peut des aujourd'hui etre remis en cause!
42%
 42%  [ 3 ]
sera peut-etre tot ou tard remis en cause!
28%
 28%  [ 2 ]
est indestructible et la théorie ne peut etre prise à défaut!
0%
 0%  [ 0 ]
je ne sais pas tout modestement!
28%
 28%  [ 2 ]
Total des votes : 7

Auteur Message
einstone66
Invité





 Message Posté le: Lun 16 Avr 2007 10:41 pm    Sujet du message: le big bang peut-il etre remis en question ?
Répondre en citant

bonjour!





il faut pour participer au sondage etre connecté et donc membre aussi!






cordialement!
 Revenir en haut »
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Ven 11 Mai 2007 1:54 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Et comment il le peut, il ne s'agit que d'un modèle après tout, et d'ailleur il est de plus en plus sur la pente rède, et qui c'est si d'ici quelque années il dégringolera pas définitivement !

Vive l'univers quasi-stationnaire !

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
gab
Chroniqueur


Inscrit le: 10 Jan 2007
Messages: 1451
Localisation: montreal

 Message Posté le: Ven 18 Mai 2007 4:28 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjors

le big-bang n' a jamais eu lieu , selon-moi Wink

tchaos
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
lamarchat
Chroniqueur


Inscrit le: 26 Mar 2007
Messages: 496

 Message Posté le: Ven 18 Mai 2007 7:04 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Toujours bonjours ; je ne suis pas habitué de répondre ni en ordre ni comme les autres mais j’essaye d’être parmi vous

Dans le magie de notre ciel avec sa densité d’étoiles ; il y a quelque chose qui me dérange et qui a donné peut être à l’espace temps l’aspect d’un univers naissant à partir d’un big bang ; parmi ce que j’essaye de voir dans ce sens
la structure et la densité des gouttes d’eau de pluie qui sont étoiles encore sur le pare-brise ciel de ma carcasse voiture dans des jours pluvieux pour comprendre quelque chose là encore et permettez moi de vous dire que je peux observer de temps à autre même des gouttes pleurantes comme météorites ou nasiques dans ce ciel pare brise qui me font vertige et c’est de la science toujours ; ce que je sais vraiment ; l'objectivité physique de l'ère de planck ne peut etre qu'à l'aide de la structure d'aprés 10 puissace moin 43 sec et lorsque on essaye on se trompe et parfois on fait même des accidents et mes solaires amitiés à tous
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Yahoo Messenger
Universus
Chroniqueur


Inscrit le: 03 Fév 2007
Messages: 150

 Message Posté le: Ven 18 Mai 2007 7:25 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Ah que oui, il peut être remis en question ; c'est après tout ça la science, un ensemble de théories et de connaissances étant confrontées à l'expérimentation pour les valider (ou plus précisément les invalider). Le Big Bang n'est pas immuable et peut les chercheurs peuvent trouver sa faille demain autant que dans cent ans.

Par contre, l'âge d'or du Big Bang est-il révolu et s'en va-t-il vers sa fin? Je ne serais vraiment pas aussi convaincu que ne l'est glevesque à ce sujet! Le côté "dogmatique" que certains trouvent à ce modèle vient de sa puissance de prédiction ; en effet, bien des modèles ont été proposés autres que celui du Big Bang, mais rare sont ceux qui soit survivrent à l'expérimentation, soit sont aussi "simples" que le BB ou soit n'entrent pas tôt ou tard en propre contradiction avec leur raison d'être pour survivre. Bref, le Big Bang, de tous les modèles que nous ayons à notre disposition, est de loin le mieux adapté à la réalité. Cette place privilégiée en fait un grand espoir pour les scientifiques de comprendre toujours davantage l'Univers. Étant la meilleure voie, il en devient presque la voie unique... ce qui, bien que ça soit le but ultime de la science que d'avoir une théorie du tout, est plutôt malsain d'un point de vue scientifique...

Le Big Bang est aussi un modèle modifiable, ce qui peut en faire une force aussi. On peut ajouter ou enlever des paramètres, jouer avec les valeurs de celle-ci et "voir" ce que cela donne pour le confronter aux observations. Cependant, la cosmologie est une science ne datant même pas d'un siècle, elle est jeune et encore l'espace encore plein de surprises ; si le BB n'arrive pas actuellement à expliquer tout ce que nous voyons, ce n'est peut-être pas parce qu'il est erroné, mais qu'il faut laisser le temps faire son oeuvre. Et puis, depuis sa naissance que le BB est condamné à mourir et pourtant...

L'ennui véritable est peut-être le suivant : tout modèle repose sur des théories. Dans le cas du BB, il repose en majoritairement sur la relativité générale ainsi que sur la mécanique quantique surtout au début de l'existence de l'Univers (dans le modèle du BB). Or, ce sont deux théories différentes, contradictoires sur bien des plans et qui, par conséquent, ne sont bonjoursûrément pas ce qu'on pourrait appeler des théories ultimes. Il faudrait trouver une théorie unifiée sur laquelle rebaser le BB, mais ça ce n'est vraiment pas gagné (pour des raisons très techniques). Un autre ennui, c'est que malgré le fait que la RG et la MQ ne soient ni l'une ni l'autre une théorie ultime, elle fonctionne spectaculairement bien! Il y a quelque chose d'effrayant (scientifiquement) dans le fait que quelque chose que nous savons faux soit si vrai.

En conclusion, les ennuis du Big Bang sont bien plus théoriques qu'expérimentaux. Les grands principes de ce modèle sont pratiquement intouchables vu à quel point ils décrivent l'Univers avec exactitude. C'est sur les petits détails que le Big Bang trouvera "ses Waterloo" ; rendu là, probablement qu'on nous aurons poussé à bout la RG et la MQ et que seule une théorie unifiée permettra de continuer. Il y a bien des gens qui croient que la physique s'en va directement vers une crise similaire à celle de la fin du 19e siècle.

Amicalement

Universus
_________________
Où il y a de l'homme, il y a de l'hommerie.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11029
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Dim 20 Mai 2007 5:05 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut a tous


Pour repondre a cette question;

Citation:
l'âge d'or du Big Bang est-il révolu et s'en va-t-il vers sa fin? Je ne serais vraiment pas aussi convaincu que ne l'est glevesque à ce sujet!



Selon-moi, les physiciens ont appris à relativiser les observations et à ne pas tirer de conclusions trop simplistes !

Comme la Terre n'a, a priori, aucune raison de se trouver au centre de l'Univers, Hubble proposa, pour interpréter sa découverte, que l'Univers était partout en expansion Question

Cette hypothèse est une solution possible des équations de la théorie de la relativité générale et avait même était déjà étudiée Exclamation

Pour bien comprendre ce que cette expansion signifie, il faut imaginer l'espace-temps comme constitué d'une "substance" élastique pouvant s'étirer ou se contracter.

Nous avons déjà vu que cette "substance" pouvait se tordre et se distordre étant ainsi à l'origine de la gravitation. Shocked

Il faut admettre qu'elle peut également s'allonger et se rétrécir comme un élastique.

L'image traditionnelle qui illustre bien cette idée est celle d'un ballon de baudruche que l'on gonfle.

En se gonflant, la surface du ballon s'étire uniformément. Si l'on repère des points sur cette surface en dessinant des points avec un stylo feutre, on remarquera que ces points s'éloignent tous les uns des autres pendant que le ballon se gonfle.

Aucun point ne possède de position privilégiée par rapport aux autres. Notamment, aucun d'entre eux n'occupe de position centrale et pourtant, chacun pourrait affirmer que tous les autres points s'éloignent de lui, comme s'il se trouvait effectivement au centre.

Il est intéressant de noter également que les vitesses d'éloignement des points les uns par aux autres sont proportionnelles aux distances qui les séparent.

Donc en bref, nous avons retrouver les caractéristiques de la découverte de Hubble. Wink

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
lamarchat
Chroniqueur


Inscrit le: 26 Mar 2007
Messages: 496

 Message Posté le: Mar 22 Mai 2007 4:19 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

bonjour
j'essaye de vous dire
d’où viennent nos lois physiques encore ; qu’est ce qu’elle peut interpreter l’absence de la terre dans la structure de ces lois ; pourquoi on a pas le droit de dire mathématiquement que : l’avant ; le rien et le néant sont nés avec le big bang ; en plus l’univers s’expansionne t- il en faveur de ses lois comme il me paraît moi ; avons nous bien compris l’etrange force de coriolis dans la strucure de cet univers ; en presence de gilles parmi nous ; quel physique peut expliquer une poule qui défend et se bagarre en pleins efforts et comportement sur ses poussins et pique agressivement les poussins des autres de même age ; en plus j’ai essayé avant de vous dire que je vais vivre en passant forcément que par cette suite infini des temps et comme ça 1heure puis une moitié d'une heure puis une moitié de moitié heure puis .puis ….etc ; et mathématiquement je n'arrive pas à vivre 2 heures vu ce forcément et vu la somme de cette série qui tend vers deux à l’infini et peut il traduire cela quelque chose d’incompris où non .
mes slaires amitiés méditérraneens
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Yahoo Messenger
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3172
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Sam 16 Juin 2007 9:26 pm    Sujet du message: Le Big Bang peut-il etre remis en cause?
Répondre en citant

Salut, j'ai répondu que le Big Bang pourrait peut-etre ,etre remis en cause
un jour, malgré que les indices en faveur du Big Bang s'accumulent.
La preuve décisive n'est toutefois pas encore fait selon moi.
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
lamarchat
Chroniqueur


Inscrit le: 26 Mar 2007
Messages: 496

 Message Posté le: Dim 17 Juin 2007 1:42 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

j'essaye d'être parmi vous malgré le désordre :

il me parait que la singularité de l'univers est à notre voisinage et Un aujourd'hui de tous l'univers me dérange monsieur b1a2s3a4l5t6e7 ; en plus juste avoir lamarchat une place dans l'infini de l'univers déjà c'est étrange et c'est pas facile encore et je répète c'est pas facile alors permettez moi de vous dire que l'expansion d'un infini paradoxalement orienté et centré par un repère gravitationnel en apparence singulière est un sujet très très dur qui nécessite un café avec nos membres pour l’éclaircir ! et mes salaires amitiés à tous .
_________________
Un univers fini limité ou illimité ne peut pas supprimé l’incompris qui nous attire en sens d’une infinitude étrange et pas facile
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Yahoo Messenger
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3172
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Dim 17 Juin 2007 2:13 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

lamarchat a écrit:
j'essaye d'être parmi vous malgré le désordre :

il me parait que la singularité de l'univers est à notre voisinage et Un aujourd'hui de tous l'univers me dérange monsieur b1a2s3a4l5t6e7 ;

Salut,moi pour ma part,sans etre vraiment dérangé je trouve néammoins tres étrange,insolite,intrigante,bizarre ce Big Bang.
On nous avait dabord enseigné depuis plusieurs décennies qu'il y avait une expansion qui avait commencé par ce Big Bang et maintenant voila
que depuis un peu moin de dix ans ,on nous enseigne que cette expansion est maintenant accéléré et cette accélération a vraiment été confirmé il y a peu de temps(il y a moin de 2ans).
Il faut espéré que ce concept lié au Big Bang deviendra clair pour nous tous et que la grande question a savoir si l'espace a vraiment commencé avec ce Big Bang sera résolu sans possibilitée de contestation. Question
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
néo
Chroniqueur


Inscrit le: 14 Mar 2007
Messages: 1796
Localisation: valleyfield

 Message Posté le: Ven 22 Juin 2007 1:08 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjour

Aucune de ces réponses n' est valide et pas plus que le sondage mal interpret Embarassed

aurevoir
_________________
vivre et laisser vivre
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
vinety
Invité





 Message Posté le: Mar 26 Juin 2007 10:09 pm    Sujet du message: le big bang
Répondre en citant

Salut à tous
J’ai coché (peut des aujourd'hui être remis en cause!)

Pourquoi :
Primo : C’est que ce concept présenté par Fred Hoyle, physicien anglais, en 1950, lors d’un programme radio à la BBC.(The Nature of Things), était au départ réfuté par lui-même. Il ne décrivait pas la théorie et en plus se moquait du concept et de ceux qui l’avalisaient. Il présentait plutôt, un autre modèle cosmologique, aujourd’hui abandonné. La théorie de l’état stationnaire, dans lequel l’univers n’a pas connu de phase dense et chaude. Malgré ce désaccord entre physiciens sur ce concept, ironiquement, le nom Big Bang est demeuré dans le décor scientifique.

Secundo : On présente une image d’une explosion gigantesque, qui au début des temps, à partir de matières concentrées dans un très petit volume, aurait explosé et formé l’univers actuel.
Les astrophysiciens et physiciens, avec de nombreuses explications et beaucoup de calculs, tentent péniblement de vulgariser le concept par des comparaisons qui parfois se contredisent.
Exemple : Les taches, sur un ballon soufflé, se distancent proportionnellement au volume.
Ce qui est vrai pour un ballon, ne l’est pas pour une explosion. Une explosion ne crée pas une surface de débris. Tout le volume de l’explosion, comprend des éléments projetés dans toutes les directions et s’éloignant du centre à des vitesses proportionnelles à leur distance, du point de l’explosion. Donc, je conclus en disant, que si c’était la réalité, l’univers n’aurait pas une densité homogène, tel qu’affirmés par la science. Il se trouverait, un point central, où là, il y aurait peu de matière. Ce qui n’est pas le cas.

Thertio : Une photo de l’univers, prise par le télescope Hubble, nous montre 2 Galaxies qui se dirigent l’une vers l’autre. Si l’univers actuel était le résultat d’une énorme explosion unique, la matière résultant de l’explosion, s’éloignerait du point de l’explosion, à des vitesses différentes, d’accord. Mais jamais, dans une explosion, il y a changement de direction des éléments projetés. Ils restent toujours dans la direction dans lesquelles, ils ont été projetés et ne ralentissent pas, surtout si cette explosion à lieu dans le vide.
Pour que ce soit possible, il doit y avoir plusieurs explosions dans des points différents de l’univers. À ce moment, des mouvements transversaux de matières se produiraient et il serait possible que des masses de matières s’entrechoquent et s'agglutinent.

Quarto :La gravité : Nul ne peut affirmer que la gravité n’existe pas. On la sent à tout moment et on essais par tous les moyens de la contrer. Parfois elle nous est utile, et d’autres fois on voudrait bien en connaître le mécanisme, pour pouvoir s’en servir autrement.
On peut très précisément, calculer ses effets et sa force, mais on ne sait pas comment elle fonctionne. On explique la formation des galaxies, par la force gravitationnelle qui attire ensemble, les différents éléments de matière, qui se trouve dans son champs de force. Si la théorie du Big Bang était accréditée, Comment il serait possible que des éléments issues d’une explosion, pourraient éventuellement se coller les une aux autres, quand la force du champs gravitationnel est inversement proportionnel à la distance et directement proportionnel à sa masse. Si une explosion à été suffisamment puissante pour contrer cette force, comment serait-il possible que la gravité reprenne ses droits, quand la force d’inertie prime sur la gravité?

Donc, à mon point de vue, la théorie du Big Bang n’est pas prouvée scientifiquement et reste toujours une théorie parmi tant d’autres. Comme profane de l’astrophysique et de la physique, mon point de vue a peu de valeur, je le sais, mais il peut contribuer à la réflexion. Il y a trop de points inexpliqués et contradictoires, pour pouvoir accepter cette théorie. Avec de plus en plus de faits accumulés par la science, peut-être, qu'un jour que je vois très éloigné, on pourrait définir une théorie sur l'univers qui serait acceptable. Mais j'en doute profondément.

Amicalement

Vinety
 Revenir en haut »
lamarchat
Chroniqueur


Inscrit le: 26 Mar 2007
Messages: 496

 Message Posté le: Mar 24 Juil 2007 4:45 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Un grand merci à tous
J'essaye de dire de ma part : en essayant de comprendre le big bang ;
je doit mettre en considération surtout que c'est tout l'infini de l'univers d'aujourd'hui et de demain et d'après demain et d'après après encore qui a explosé et le premier résultat mathématique de ça : il a été interdit pour moi à l'explosion de cet univers d'avoir un lieux physique pour s'est produire quelque soit la manipulation de x y z t . alors raconter le big bang par le langage de : très petit ; 10 puissance moins 43 sec; le vide ; le rien ; la mécanique quantique ; gonflement d'un ballon etc ….c'est extra par respect des petits comme gheribi aux grands mais s'ils vont toujours comme ça ; on peut leur dire fakou ; nous sommes tous en même grade dans ce sens ; en plus pourquoi se gêner du hors sujet car à titre d'exemple un problème d'élasticité en béton armé a permis finalement à la découverte de la radio et je vous adresse mes solaires amitiés sud méditerranéens
_________________
Un univers fini limité ou illimité ne peut pas supprimé l’incompris qui nous attire en sens d’une infinitude étrange et pas facile
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Yahoo Messenger
vinety
Invité





 Message Posté le: Mer 25 Juil 2007 1:04 pm    Sujet du message: Bigbang
Répondre en citant

Salut Lamarchat

Citation:
il a été interdit pour moi à l'explosion de cet univers d'avoir un lieux physique pour s'est produire quelque soit la manipulation de x y z t . alors raconter le big bang par le langage de : très petit ; 10 puissance moins 43 sec; le vide ;


Ce que vous n’acceptez pas, est que l’idée du Bigbang ou de la création de l’univers soit scientifiquement expliquée par une théorie quelconque. Sur ce point, je suis d’accord, par contre les théories sont des tentatives rationnelles et scientifiques pour expliquer un phénomène quelconque.

Une théorie est valable tant qu’on n’en a pas démontré sa fausseté. C’est une façon civilisé et scientifique de discuter de phénomènes scientifiques ou difficilement compréhensibles. Contrairement au dogmatisme religieux, qui ne tolère aucune discussion, la science se base sur des théories qui elles, sont discutables et sujettes à la controverse. C’est là, à mon avis un moindre mal.


Lamarchat a écrit ;
Citation:
le rien ; la mécanique quantique ; gonflement d'un ballon etc ….c'est extra par respect des petits comme gheribi aux grands mais s'ils vont toujours comme ça ;


Comme je l’ai écrit plus haut, les théories scientifiques sont discutables, tout comme les images ou les idées des hommes. La science ne prétend pas tout connaitre. C’est pourquoi, à tous les jours, les hommes découvrent de nouvelles choses ou créent des inventions.
Je ne crois pas que la science dénigre les petits ou les grands, ce n’est pas son domaine.

Mais par contre, certains scientifiques se permettent certaines dérogations ou se prétendent le nombril du monde. Ce qui n’est pas exclusivement le propre des scientifiques, mais de plusieurs personnes qui s’octroient cette qualité. Même à Jijel, votre lieu de résidence, le phénomène existe parmi vos contemporains de cette ville.

Lamarchat a écrit ;
Citation:
on peut leur dire fakou ; nous sommes tous en même grade dans ce sens ; en plus pourquoi se gêner du hors sujet car à titre d'exemple


Vous avez raison, il est fâcheux que certains se prétendent supérieurs aux autres.

Lamarchat a écrit ;
Citation:
un problème d'élasticité en béton armé a permis finalement à la découverte de la radio


Là mon ami, vous piquez ma curiosité. J’aimerais connaitre cette histoire de l’élasticité du béton armé, qui a contribué à la découverte de la radio.

P.S. Le témoin est maintenant entre vos mains. Il n’en tient qu’à vous, à nous instruire sur ce phénomène.

Amicalement

Vinety
 Revenir en haut »
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Mer 25 Juil 2007 2:04 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Je suis d'accord avec Yves, sans la science null espoir d'évoluer ensemble et surtout à travers nos aspect subjectif de croyance et de religion ! La science nous permet en quelque sorte de mieu comprendre les règles et les lois de la nature et de l'univers qui nous entours ! Dans une optique évolutive il ne s'agit que d'approximation plus rationnelle que les simple croyance a saveur mythomanique, et cela a pour avantage de mieu comprendre cette relation qui nous interfère avec l'univers lui-même, ou Dieu pour d'autre (ce qui reviens au même pour les schéma de croyance, sauf qui n'a une qui oublit très souvant l'apport morale et spirituelle qui soutients l'homme et toutes les sociétés à travers ses cultures)

Mais la science n'est pas tout, et loins de là. La science a besoins d'être mieu compris et surtout d'être mieu cerné ! La science est l'outils de la connaissence et donc a quelque part, de la connaissence plus proche de Dieu aussi, mais sans esprit mystique, dogmatique relevant des préjuger et du pouvoir dominateur qui se cache partout ! PS : et oui même a travers la science (voir les PGM (plante génétiquement modifier) a cette effet !)

Par contre la science étant l'outils de la recherche de la connaissence, n'est pas pour autent l'outils de la vérité absolut, qui soutient cette même connaissence. Mais la science a au moins l'avantage d'établir des prémisses vigoureux dans ses domaines respectifs de recherches et ceci afin d'enlever au fil des siècles et des années les doutes raisonnable, ce que ne font pas les religions fondamentalismes.

Mais la science n'est pas une finalité en soi, mais seulement un outils de recherche dont les conclusions découles de prémisses conceptuelle qui interprète les choses qui en découles et quel encadre, et comme toutes formes d'interprétation possible, elle se doit d'évoluer pour encapculer les nouvelles découvertes qui font progresser les nouvelles connaissences. Et sur ce point la science peut aussi devenir l'expression d'une certaine forme de dogmatisme et ceci a travers certaines personnes qui veulent en faire a tout pris une nouvelle formes de religions, religion a croyance athéismes réductionnisme à outranche et donc fondamentalisme !

Mais le véritable but de la science n'est pas cette optique dogmatisme des choses, car la véritable science se doit d'être remplis de sagesse a l'égard de l'évolution des choses qui définit ses propres prémisses de bases, a savoir que c'est la nature qui oriente finalement nos découvertes et non l'homme qui la controle !

L'aspect mythomane (dont fait aussi partie les intégrismes scientifique !) découle de notre subjectivité face a l'incompréhension réelle de la véritable objectivité des choses dans la nature et des liens (que nous traduisont par des lois d'interactions) qui supporte son évolution. La science fait donc un rapprochement entre nos inter-subjectivité et le monde objectif qui nous entoure et dans lequel nous beignons tous ! Il faut donc mieu le comprendre ce monde qui nous habites de toutes parts !!!! Et seul la science pour nous ouvrir les prémisses de tout ceci !!!! Il ne faut pas oublier que nous sommes toujours dans la prémisse de la caverne de Platon face a l'objectivité de la nature, seul notre sensibilité consciente a se pouvoir de s'intéroger sur ce que nous observons du monde externe qui nous entoure, et chercher a mieu comprendre les lois qui le définisses, c'est aussi et également pareille a mieu comprendre comment devons-nous entrer en relation et interagir avec celui-ci (Univers pour les uns et Dieu pour les autres)

Maintenent que nous dit la cosmologie, la ou les théories conceptuelles du big bang ne décrive pas l'origine de l'univers, mais veulent tout simplement décrire l'origine de l'évolution des choses qu'il contiens ! Les prémisses de base son tout simplement extrapoler pour associée le tout à l'origine de l'Univers, mais cela est faux en essence même de se qui sert de prémisses à ces mêmes théories ! Il s'agit donc d'une sorte d'esprit mythologique scientifique ici, pour ceux qui soutienne ces thèses sans autres distinction ! Ce qui reviens a dire qu'il s'agit en fait d'individus qui soutiennes un discours fondamentalismes sur les prémisses des objets de sciences, mais dont il n'ont tout simplement pas encore compris la finalité et les porté réelle de ces mêmes objets de science à travers une t'elles ou t'elles autres théories qui englobes un ensemble de conceptions conceptuelle d'ordre scientifique (ou à travers une approche plus épistémologique qui a pour but de se posé les véritable question de fond des objets conceptuelle resortant des théories scientifique, car la conscience aura le dernier mot n'étant qu'un objet subjectif a travers tout et absolument tout ses prostulats) !

Et pour preuves :

Dans mon prochain poste, je vais vous expliquer un peut mieux tout ça !

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------


Dernière édition par glevesque le Mer 25 Juil 2007 3:07 pm; édité 2 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Mer 25 Juil 2007 2:48 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Dans un premier temps, la théorie du big bang n'est supporté que par une seul et unique prémisse fondamentale de la science. Dont plusieurs de ces facettes son par la suite tout simplement extrapolé (constante de Hubble) !

Dans un premier temps, le tout découle de l'interprétation gratuite du grand redshift (décalage doppler) aux très grandes échelles. Et en plus le tout découle d'un faux prostulat de base concernant la substancialité du continuum d'espace-temps de la Relativité Général (RG) d'Einstein. La RG ne stipule nullement d'une trame de fond substancialiste (pseudo éther), car en fait la RG encardre les effets et non la cause de la force ou des champs gravitationnelles. Pour preuves, les objets de mesure (la mesure est objective rationnellement, mais l'objets de mesure de l'est pas !!!!) d'espace et de temps encapsules les intervalles qui se trouve entre les objets de matière-énergie, cette méthode mathématique du formalisme relativiste est batit pour faire ressortir les effets dynamique sur les mécanismes comportementale de ce qui se trouve entres les choses ou bjets de la nature (sur le plan des relation) et non des choses de matière-énergie par rapport a eux même !

Les tenant de la substancialité du continuum d'espace-temps, ont tout simplement pas encore bien compris cette finesses de la théorie relativiste (de là leurs croyance athéisme et fondamentalisme a un réductionnisme à outrance et sens véritable fondement car découlant de préjuger subjectif d'une forme de finalité qui est porté tout simplement sur une portion de l'objectivité de la nature). L'effet doppler aux grandes échelles, découle de cette méprise de fond et rien nous indique que la vitesse de la lumière, ne serait pas en fait une forme de représentation de sa célérité dans notre voisinage solaire, et qui pourrait varier au-delà ! Des expériances seront effectuer prochainnement par des satellites pour revérifier cette chose fondamentale en théorie relativiste !

Pour plus d'info :


Einstein c Trompé, le temps et l'espace n'existe pas !
Le Big Bang En Requestionnement ?

gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
lamarchat
Chroniqueur


Inscrit le: 26 Mar 2007
Messages: 496

 Message Posté le: Jeu 26 Juil 2007 2:09 pm    Sujet du message: Re: Bigbang
Répondre en citant

Citation:
un problème d'élasticité en béton armé a permis finalement à la découverte de la radio


Là mon ami, vous piquez ma curiosité. J’aimerais connaitre cette histoire de l’élasticité du béton armé, qui a contribué à la découverte de la radio.


Bonsoir mes chers vinety et gilles ;
je répète alors le résumé de ce que j’ai appris dans ce sens et le voila :
Les représentations intégrales de l’ingénieur Cauchy sur un problème d’élasticité en béton armé ont permis a maxwell de schématiser les équations des ondes électromagnétiques et finalement la découverte de la radio….. et concernant vos réponses ; je vais essayer de répondre de ma part car il me parait que l’échelle et la densité des étoiles dans notre miroir stellaire elles répondent encore à une loi locale en dehors du big bang mais il peut que cela est le résultat combinatoire de deux causes à la fois et rien n’interdit de parler et de discuter dans ce sens encore et je vous remercie toujours
_________________
Un univers fini limité ou illimité ne peut pas supprimé l’incompris qui nous attire en sens d’une infinitude étrange et pas facile
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Yahoo Messenger
vinety
Invité





 Message Posté le: Jeu 26 Juil 2007 4:48 pm    Sujet du message: Re: Bigbang
Répondre en citant

Salut Lamarchat

J’ai écrit ;
Citation:

Là mon ami, vous piquez ma curiosité. J’aimerais connaitre cette histoire de l’élasticité du béton armé, qui a contribué à la découverte de la radio.


Lamarchat a écrit ;
Citation:
Les représentations intégrales de l’ingénieur Cauchy sur un problème d’élasticité en béton armé ont permis a maxwell de schématiser les équations des ondes électromagnétiques et finalement la découverte de la radio…..


La radio, comme telle, a été réalisée par Marconi 85 ans plus tard.

http://www.9bit.qc.ca/ve2crd/marconi/marconi.html

Citation:

Marconi, physicien italien, réalisa le 12 décembre 1901 la première transmission télégraphique sans fil Europe-Amérique. Par cet exploit, il venait de créer l'ère des télécommunications. Il est reconnu comme l'inventeur de la radio mais ses transmissions n'étaient qu'en code Morse. C'est un Canadien, Réginald Aubrey Fessenden, qui réussit le premier à transmettre des voix.

En 1918, Marconi s'installa à Montréal pour l'unique raison que seul le Canada n'était pas soumis aux restrictions militaires pour la TSF (télégraphie sans fil). Il y fonda la «Canadian Marconi Wireless Co». Et cette compagnie créa la toute première station radiophonique au monde, la XWA qui devint, toujours en 1918, la station CFCF. Voilà pourquoi on peut prétendre que le Canada a contribué à l'invention de la radio.


Cauchy a peut-être contribué à formuler l’onde, mais il n’avait aucune idée sur la possibilité de transmettre un signal radio. Rien de cela n’était connu par aucun physicien de l’époque.

J’ai travaillé pour cette compagnie en tant que gérant du département de génie industriel de la division Marine and Land pendant une période de huit ans et ensuite deux ans responsables du département de production d’équipement Avionique. Je suis un peu familier avec tous ces gadgets et la façon de les construire.

Votre contribution est toujours la bienvenue.

Amicalement

Vinety
 Revenir en haut »
lamarchat
Chroniqueur


Inscrit le: 26 Mar 2007
Messages: 496

 Message Posté le: Dim 29 Juil 2007 4:11 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Un grand merci vinety sur tes explications. ; vous avez raison et la prochaine fois je vais essayer de dire dans ce sens ..…… et finalement la découverte de la radio par marconi et permettez moi de vous dire encore que la plus part des noms qui se termine par un « i » comme marconi sont des italiens bien sur et mes solaires amitiés à tous
_________________
Un univers fini limité ou illimité ne peut pas supprimé l’incompris qui nous attire en sens d’une infinitude étrange et pas facile
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Yahoo Messenger
vinety
Invité





 Message Posté le: Dim 29 Juil 2007 8:04 pm    Sujet du message: marconi
Répondre en citant

lamarchat a écrit:
Un grand merci vinety sur tes explications. ; vous avez raison et la prochaine fois je vais essayer de dire dans ce sens ..…… et finalement la découverte de la radio par marconi et permettez moi de vous dire encore que la plus part des noms qui se termine par un « i » comme marconi sont des italiens bien sur et mes solaires amitiés à tous


J’accepte vos remerciements pour mes explications. Mais attention, je pourrais tout simplement vous taquiner ou vous mystifier en expliquant faussement un phénomène quelconque. Vous n’avez pas à vous soumettre à mes arguments si vous croyez qu’ils sont faux ou inappropriés, et vous devrez le mentionnez. C’est là que nous commençons à trouver des réponses intelligentes et avisées quand on peut débattre d’un sujet avec respect, mais non avec condescendance. Si vous croyez que je me goure, mentionnez-le.

Amicalement

Vinety
 Revenir en haut »
lamarchat
Chroniqueur


Inscrit le: 26 Mar 2007
Messages: 496

 Message Posté le: Ven 24 Aoû 2007 4:04 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

bonjour mon cher Vinety
permettez moi de vous dire qu'un support repère gheribi en apparence singulière me dérange en sens de sa singularité encore ; en proposant dans ce sens qu'est qui a interdit surtout ce pauvre homme de ne pas concevoir son univers orienté différament avec lui dans cette isotropie d'espace ( par exemple de quelques degrés vers la gauche ) ce qui est totalement faut et ça ne differt pas aussi sur les faux probèmes d'avant big bang et la singularité zéro et c'est la meme chose pour l'orientation d'un " n'est pas respnsable de l'homme de la fabriction et de compportement de son carractère" et pour s'amuser dans ce sens j'essaye de dire : l'univers aprés l'ère de planck possèdait il une droite quelconque qui était orientée vers Montréal d'aujourd'hui ou vers Ben achour de la tourelle d'alger et mes solaires amitiés à tous
_________________
Un univers fini limité ou illimité ne peut pas supprimé l’incompris qui nous attire en sens d’une infinitude étrange et pas facile
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Yahoo Messenger
vinety
Invité





 Message Posté le: Ven 24 Aoû 2007 6:23 pm    Sujet du message: ère de planck
Répondre en citant

lamarchat a écrit:
bonjour mon cher Vinety
permettez moi de vous dire qu'un support repère gheribi en apparence singulière me dérange en sens de sa singularité encore ; en proposant dans ce sens qu'est qui a interdit surtout ce pauvre homme de ne pas concevoir son univers orienté différament avec lui dans cette isotropie d'espace ( par exemple de quelques degrés vers la gauche ) ce qui est totalement faut et ça ne differt pas aussi sur les faux probèmes d'avant big bang et la singularité zéro et c'est la meme chose pour l'orientation d'un " n'est pas respnsable de l'homme de la fabriction et de compportement de son carractère" et pour s'amuser dans ce sens j'essaye de dire : l'univers aprés l'ère de planck possèdait il une droite quelconque qui était orientée vers Montréal d'aujourd'hui ou vers Ben achour de la tourelle d'alger et mes solaires amitiés à tous



Salut Lamarchat

Ta question semble un remake entre Œdipe et le Sphinx. Votre dernier paragraphe pose la question suivante; L’univers après l’ère de Planck, avait-il une droite quelconque, orienté vers Montréal ou vers Ben Achour de la tourelle d’Alger?

L’ère de Planck, une ère théorique il va sans dire, si hypothétique qu’elle fût, devait rayonner dans toutes les directions, si elle rayonnait. Mais passons, car pour moi, l’ère de Planck est selon Wiki, la période qui identifie les premiers instants de l’univers. Les premiers instants ne veulent pas dire nécessairement un espace à multiples dimensions ou directions, mais bien un espace où existeraient les quatre forces fondamentales. Cette ère de Planck n’est pas reconnue par la physique moderne, car elle exclut la gravité.

Mais si elle contenait des droites, une de ces droites pointerait automatiquement vers (Charlemagne) Montréal et l’autre. sûrement vers votre confrère musulman Achour Abderrahmane né a Ouled Yiach (Blida).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ère_de_Planck

Mes solaires amitiés

Vinety
 Revenir en haut »
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » le big bang peut-il etre remis en question ?
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2024 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003