FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
La NASA teste les moteurs ioniques de la sonde Dawn
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » le systeme solaire » La NASA teste les moteurs ioniques de la sonde Dawn
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Mar 16 Oct 2007 12:18 am    Sujet du message: La NASA teste les moteurs ioniques de la sonde Dawn
Répondre en citant

SAlut a tous

En route vers les deux plus gros astéroïdes du système solaire, la sonde Dawn de la NASA a réussi la première mise à l’épreuve de son système de propulsion à ions, selon l’agence spatiale américaine.

Le système permettra à Dawn d’accomplir un long périple de huit ans d’une distance de 4,9 milliards de km pour atteindre l’astéroïde Vesta et la planète naine Cérès.

Les responsables de mission ont procédé à une mise à feu ponctuelle des moteurs ioniques de Dawn le 6 octobre et ont effectué le suivi du rendement du système au cours des 27 heures suivantes. Arrow



Cette illustration du Jet Propulsion Laboratory de la NASA représente la sonde Dawn en compagnie des deux objets de sa mission: l'astéroïde Vesta et la planète naine Cérès.

© William K. Hartmann Courtesy of UCLA

Les moteurs à ions ont consumé moins de 0,28 kg de l’agent propulseur xénon – moins que l’équivalent du contenu d’une cannette de boisson gazeuse – alors que les réservoirs de l’engin en contiennent 425 kg.

Cette efficacité énergétique permettra aux trois moteurs à ions de propulser la sonde continuellement pendant cinq ans, un record pour un engin spatial, ont dit les responsables de mission.

Moteurs conventionnels et moteurs ioniques

Avec les moteurs de fusée conventionnels, il est nécessaire d'embarquer tant la masse à éjecter que l’énergie servant à l’éjecter. Dans le cas des moteurs ioniques, c'est uniquement la masse à éjecter qui est embarquée.

Les moteurs à ions produisent certes une force de propulsion comparativement faible mais leur efficacité énergétique permet de prolonger de beaucoup leur action propulsive.

Aussi, l'énergie de propulsion qu'ils produisent par kilogramme de carburant est supérieure à celle produite par des moteurs de fusée conventionnels.

Ils peuvent donc graduellement, après un temps non négligeable, permettre d'atteindre des vitesses comparables à celles atteintes avec des moteurs conventionnels et ce, avec une consommation de carburant bien moindre.

Les moteurs ioniques sont donc très utiles aux missions de longue haleine comme celles effectuées par des sondes d'exploration du système solaire.

Des satellites en orbite autour de la Terre mettent également à profit cette technologie de propulsion, pour apporter les infimes corrections nécessaires au maintien de leur trajectoire orbitale sur une très longue période de temps.

Des panneaux solaires

Les moteurs à ions étant également beaucoup plus légers que les propulseurs conventionnels, cela se traduit par une économie supplémentaire de carburant.

Ce sont des panneaux solaires qui produisent l’énergie électrique nécessaire pour l’ionisation du carburant et l’accélération des ions libérés.

Le nucléaire?

La NASA envisage l’utilisation de réacteurs nucléaires pour fournir cette énergie, ce qui rendrait l’utilisation du moteur à ions possible pour les vols spatiaux à si grande distance du Soleil que des panneaux solaires ne peuvent plus fournir assez d’énergie.

Les moteurs à ions, de par leur faible poussée, ne conviennent toutefois pas au lancement de véhicules spatiaux.

Pour cela, les moteurs de fusée conventionnels ont toujours leur uilité. Mais dès que le véhicule spatial a atteint l’espace, le moteur à ions est en mesure de prendre efficacement le relais.

La mission de Dawn

Les moteurs à ions de Dawn ont été testés à cinq niveaux d’accélération et ils ont démontré un comportement «sans faille» d’après Jon Brophy, chef du groupe propulseur de la sonde Dawn au Jet Propulsion Laboratory de la NASA.

Les ions chargés sont libérés des moteurs à une vitesse de 144 840 km/h pour accélérer lentement, mais sûrement la sonde.

Dawn doit atteindre Vesta en 2011 et passer environ un an dans son orbite à l’étudier avant d’aller se placer en orbite de la planète naine Cérès en 2015.

La sonde étudiera la forme des deux corps célestes, la topographie de leur surface, leur historique tectonique, leur composition élémentaire et minérale, et recherchera la présence de minéraux porteurs d’eau.

Les chercheurs profiteront également de la trajectoire orbitale de Dawn autour de Vesta et de Cérès pour étudier la masse et les champs de gravité.

La sonde Dawn a été lancée le 27 septembre 2007.

Source;

http://www.canoe.com/techno/nouvelles/archives/2007/10/20071012-125047.html

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » le systeme solaire » La NASA teste les moteurs ioniques de la sonde Dawn
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003