FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Areva espère mener la renaissance du nucléaire aux USA....
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Actualites » Areva espère mener la renaissance du nucléaire aux USA....
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11022
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Mer 07 Nov 2007 11:27 pm    Sujet du message: Areva espère mener la renaissance du nucléaire aux USA....
Répondre en citant

SAlut a tous

La première centrale nucléaire édifiée aux Etats-Unis depuis plus de trente ans pourrait être de technologie française:

le groupe Areva est persuadé que son réacteur EPR mènera la renaissance annoncée de l'atome civil dans la première économie mondiale.

Thomas Christopher, le directeur général de la filiale américaine d'Areva, dit être convaincu que la centrale de nouvelle génération envisagée par l'électricien Constellation à Calvert Cliffs, dans le Maryland (Nord-Est), avec l'aide française, pourra entrer en fonctionnement dès 2015. Arrow



Constellation est "déterminé et disposé à prendre des risques.

Ils entendent commencer les travaux sur une base limitée, dès 2008, comme EDF l'avait fait à Flamanville", avant même de recevoir l'autorisation officielle de construire le premier EPR français, souligne M. Christopher lors d'une présentation à la presse de la principale usine américaine du groupe, à Lynchburg (Virginie).

Les Etats-Unis comptent aujourd'hui 104 centrales nucléaires en fonctionnement, mais la plus récente, celle de Seebrook, dans le New Hampshire (Nord-Est), a été commandée en 1977 et est entrée en service en 1990.

Depuis peu, avec la folle envolée des prix de l'énergie, les projets fleurissent de nouveau: une trentaine à ce jour dans tout le pays, même si aucun n'a encore fait l'objet d'une décision irrévocable de lancement.

Quatre sont jugés plus avancés, car leurs promoteurs ont déjà passé commande de certaines grosses pièces forgées composant le coeur du réacteur. Et parmi ceux-ci, Constellation "a deux ans d'avance sur tout le monde".

"Ils sont prêts à nous passer une commande de plusieurs centaines de millions de dollars", ajoute M. Christopher. Pour mener à bien un projet aussi lourd financièrement, Constellation, qui reste un petit opérateur, bénéficie du soutien financier et technique de l'électricien français EDF.

L'EPR est un gros réacteur de troisième génération, d'une capacité de 1.650 mégawatts, présenté par Areva comme plus économique et plus sûr que les réacteurs actuels.

Sa version présentée aux Etats-Unis est identique aux exemplaires en construction en Finlande et en France pour la partie nucléaire, la partie conventionnelle étant simplement adaptée aux spécificités du réseau électrique américain (qui fonctionne en 110 volts).

La technologie EPR a été retenue pour 7 projets, contre 12 projets pour les petits réacteurs AP1000 de Toshiba/Westinghouse et 7 pour divers modèles de GE/Hitachi.

La technologie de trois autres projets n'a pas été arrêtée.

Areva ne désespère pas de gagner des clients supplémentaires car les centrales rivales ne sont pas conçues pour résister à la chute d'un avion commercial...

un argument qui porte aux Etats-Unis depuis le 11-Septembre.

En décembre, Areva remettra aux autorités américaines du nucléaire les 17.000 pages de sa demande d'homologation de l'EPR.

La société française espère obtenir sa licence d'exploitation d'ici à 2011.

Anne Lauvergeon, la présidente d'Areva, estime que, près de trente ans après l'accident de la centrale de Three Mile Island (1979), l'image du nucléaire a complètement changé aux Etats-Unis: "Nous ne sommes plus l'ennemi".

Areva estime avoir désormais l'assise nécessaire pour mener la renaissance du nucléaire aux Etats-Unis:

avec plus de 5.000 salariés et près de 1,7 milliard de dollars de chiffres d'affaires, il y dépasse désormais les intervenants historiques que sont Westinghouse et General Electric.

Le groupe y a multiplié sa taille par trois en cinq ans, au prix de quelque 500 millions d'investissements, dont 200 pour la certification de l'EPR.

la source ;

http://fr.news.yahoo.com/afp/20071107/tsc-usa-france-energie-nucleaire-prev-c2ff8aa_1.html

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Actualites » Areva espère mener la renaissance du nucléaire aux USA....
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2017 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003