FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Poubelles spatiales
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Actualites » Poubelles spatiales
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Jeu 22 Fév 2007 12:33 am    Sujet du message: Poubelles spatiales
Répondre en citant

Salut a tous

Avec des millions de déchets en orbite autour de la Terre, l’espace est en train de devenir un dangereux dépotoir. Arrow


Les Chinois l’ont confirmé:

ils ont bien effectué l’essai d’un missile anti-satellite le 11 janvier dernier, provoquant l’explosion d’un de leurs vieux appareils en orbite autour de la Terre. Résultat:

ce n’est pas un, mais au moins 900 déchets supplémentaires qui tournicotent désormais dans l’espace.

«À cause de la force de la déflagration, les morceaux se sont dispersés à différentes orbites, y compris celle de la Station spatiale internationale, précise Heiner Klinkrad, responsable du bureau des débris spatiaux à l’Agence spatiale européenne.

Cela a augmenté de 50 à 100% le risque que le bouclier de la station soit un jour percé par un débris.»

L’essai chinois a donc encore alourdi le fardeau de ces morceaux de ferraille, de plastique et autres sangles qui auraient davantage leur place dans une poubelle qu’en orbite.

À l’heure actuelle, on suit la trace d’environ 10 000 débris de plus de 10 cm. «On estime cependant qu’il y a 300 000 déchets de plus d’un centimètre et 35 millions qui font plus d’un millimètre!»

précise Christophe Bonnal, représentant du Centre national d’études spatiales français au Comité international des débris spatiaux, qui rassemble les 11 agences spatiales mondiales pourvoyeuses de rebus. Arrow

[img]

Si les satellites actifs comptent pour 6% des objets en orbite, les satellites inactifs en représentent 20% et les étages de lanceurs, 25%. Le reste se compose de morceaux de plus en plus petits dont des outils, des capots mais aussi des résidus de fragmentations dues à diverses causes:

explosions de vieux engins aux réservoirs incomplètement vidés, collisions de débris entre eux ou encore impacts d’astéroïdes.

Pour les deux experts, la solution devra passer par la législation. «Je pense que d’ici cinq ans, une résolution des Nations unies pourrait être prise pour appliquer les recommandations du comité international, espère Christophe Bonnal.

Notamment pour ne rien laisser pendant plus de 25 ans dans deux zones critiques et déjà encombrées: de zéro à environ 2000 km d’altitude, et l’orbite géostationnaire à 35 000 km. Dans ces zones-là, les pays devront s’engager à faire disparaître les appareils qu’ils y envoient.»

Pour l’orbite géostationnaire, il suffirait, par exemple, de laisser suffisamment de carburant dans un satellite pour l’expédier 300 km plus haut à la fin de sa carrière. «À cette altitude-là, on est certain qu’il ne redescendra jamais gêner les appareils encore en fonction», précise Heiner Klinkrad.

De grands progrès ont déjà été accomplis. Aujourd’hui, un lancement ne produit en moyenne que 2,2 objets de plus dans l’espace, dont le satellite lui-même et un étage du lanceur.

Il était temps!

Car même si l’activité spatiale s’arrêtait totalement, les déchets continueraient de se multiplier, notamment en orbite basse. Simplement à cause d’un effet de réaction en chaîne. Une collision entraîne une augmentation du nombre de débris, ce qui accroît les risques de nouvelles collisions, et ainsi de suite.

Il faudrait donc trouver aussi des solutions pour se débarrasser des déchets existants. Malheureusement, toutes les pistes envisagées restent pour l’instant chères, difficiles à mettre en œuvre ou peu efficaces.

Pour Christophe Bonnal, l’une des avenues les plus réalistes consiste à faire appel à des filins. «On imagine un mini-satellite, un chasseur, qui irait s’agripper à un déchet à l’aide d’un filin, explique-t-il.

En coupant ensuite ce câble, la partie basse du couple (le débris) serait désorbitée vers le bas et tomberait peu à peu dans l’atmosphère où elle se consumerait.

La partie haute, le chasseur, serait désorbitée vers le haut où elle pourrait aller s’arrimer à un autre débris. Et on recommence. On pourrait imaginer détruire ainsi jusqu’à 50 déchets avec un seul appareil.»

Quant à la Chine, qui siège au Comité international des débris spatiaux, elle risque fort de se faire tirer l’oreille à la réunion des Nations unies sur l’espace qui a lieu en ce moment. La question des débris est justement inscrite au programme. Arrow

La source de l'article;

http://www.cybersciences.com/cyber/fr/actualites/espace/poubelles_spatiales.html

amicalement

[/img]
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Dim 25 Fév 2007 1:18 pm    Sujet du message: La pire mise en orbite de déchets spatiaux de l'histoire
Répondre en citant

SAlut a tous

Le 19 février, le Briz-M, le dernier étage d'une fusée Proton, en perdition depuis un an, a explosé accidentellement au-dessus de l'Australie. Plus d'un millier de débris se sont répandus dans l'espace, près de l'orbite de la station spatiale internationale (ISS).

La probabilité de collision avec un débris a augmenté de 10% à l'altitude de la station spatiale internationale, s'alarme Heiner Klinkrad, spécialiste des débris au Centre des opérations de l’ESA (ESOC) de Darmstadt, en Allemagne.

C'est le pire événement de mise en orbite de déchets spatiaux de l'histoire! ». On pensait pourtant avoir connu le pire le mois dernier quand un missile avait été lancé de Chine contre un satellite en panne, libérant près de 900 déchets de plus de 10 cm de diamètre.

«Par rapport au tir balistique chinois, le risque de collision est cette fois-ci augmenté d'au moins 5 à 10 fois », complète Heiner Klinkrad.

Ces nouveaux déchets spatiaux constituent une menace réelle pour les satellites de télécommunication et l'ISS.

En effet, l'énergie cinétique d'une bille d'acier de la taille d'un petit pois lancée dans l'espace sur un obstacle provoque quasiment autant de dégâts qu'une grenade. Arrow



Les débris spatiaux sont une menace pour la station spatiale internationale. (NASA)

Les débris du Briz-M pourraient tourner autour de la Terre pendant plusieurs milliers d'années. Ils sont trop hauts pour être freinés par l'atmosphère et retomber sur Terre.

«Lors de l'explosion, l'orbite du dernier étage de la fusée Proton était à 500 km d'altitude au plus près de la Terre (périgée), à 14.700 km au point le plus éloigné (apogée), précise Heiner Klinkrad. Aujourd'hui, nous ne pouvons exactement prédire la trajectoire des fragments produits.»

L'étage supérieur du propulseur russe était censé livrer le satellite d'Arabsat 4A en orbite géosynchrone après son lancement le 28 février 2006.

Son moteur principal, arrêté quatre minutes trop tôt pendant la dernière séquence de mise à feu, avait placé sur une mauvaise orbite le satellite. Ce dernier avait été délibérément précipité dans l'océan Pacifique un mois plus tard.

De son côté, le dernier étage de la fusée Proton flottait depuis un an autour de la Terre, partiellement rempli de carburant. Pourtant, en cas d'anomalie, les réservoirs sont censés se vider pour éviter la désintégration du Briz-M dans l'espace.

Les chercheurs ne savent pas encore ce qui a fait exploser le réacteur. Le carburant et l'oxydant auraient pu être mis en contact à cause de la corrosion, d'une collision avec une micrométéorite ou d'une simple défaillance.

Philippe Salomon
Sciences et Avenir.com

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/sciences/espace/20070223.OBS4018/la_pire_mise_en_orbite_de_dechets_spatiaux_de_lhistoire.html

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Actualites » Poubelles spatiales
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003