FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Préserver le sommeil des futurs voyageurs vers Mars
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Les missions martiennes » Préserver le sommeil des futurs voyageurs vers Mars
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Jeu 10 Jan 2013 10:53 pm    Sujet du message: Préserver le sommeil des futurs voyageurs vers Mars
Répondre en citant

SAlut à tous


Une expérience de simulation d'un vol martien révèle qu'un confinement prolongé augmente l'inactivité.

Le 4 novembre 2011, le scientifique Sukhrob Kamolov sortait de la capsule, près de Moscou, dans laquelle il venait de séjourner avec 5 autres volontaires pendant 520 jours, afin de simuler un vol martien.

Pas besoin d'être grand clerc pour deviner qu'un voyage aller et (si possible) retour vers Mars ne sera pas une sinécure.

Exposition aux radiations cosmiques, confinement dans un espace restreint, longueur de la mission évaluée à dix-huit mois au minimum, apesanteur: il ne manquait plus que les dérèglements du sommeil!

C'est ce que vient de révéler la mission dite Mars500, au cours de laquelle six volontaires (trois Russes, deux Européens dont un Français, et un Chinois) sont restés enfermés pendant 520 jours,

du 3 juin 2010 au 4 novembre 2011, dans une capsule installée dans un centre de recherche, près de Moscou. Objectif: simuler un vol aller de 250 jours vers la planète rouge, un séjour sur Mars de 30 jours et un voyage retour de 240 jours.

Au cours de cette expérience, réalisée en collaboration avec l'Agence spatiale européenne (ESA),

les scientifiques ont étudié les effets physiologiques et psychologiques d'un long confinement à l'aide d'instruments enregistrant et mesurant les mouvements des «astro­nautes», leurs périodes de sommeil et d'éveil, leur capacité de concentration, leur degré de fatigue, de stress et les tensions avec les autres membres du groupe.

«Il s'agit de la première recherche destinée à comprendre le rôle clé joué par les cycles du sommeil et d'éveil lors de longues missions spatiales»,

précise le Pr David Dinges, spécialiste du sommeil à l'Université de Pennsylvanie (Nord-Est) et principal auteur de l'étude parue cette semaine dans les Annales de l'Académie nationale américaine des sciences (Pnas).

De l'exercice physique et une nourriture adaptée

L'analyse des données recueillies révèle que les six membres de l'équipage Mars500 sont devenus de plus en plus sédentaires et inactifs (hypokinétiques, dans le jargon médical) au cours de la mission, comme le montre l'augmentation de leur temps de sommeil et de leurs périodes de repos.

La majorité d'entre eux a subi au moins une perturbation de son sommeil et de sa capacité de concentration ainsi qu'un dérèglement des périodes de sommeil et d'éveil, signe d'une mauvaise synchronisation des rythmes circadiens, un cycle naturel de 24 heures.

«Prises ensemble, ces mesures montrent la nécessité de maintenir artificiellement,

durant un long périple d'exploration spatiale, le rythme circadien naturel tel qu'on le connaît sur la Terre afin d'assurer une quantité et une qualité suffisantes de sommeil permettant une activité optimale une fois réveillé», souligne le Dr Mathias Basner, de l'Université de Pennsylvanie et coauteur de cette étude.

Les concepteurs d'une éventuelle future mission vers Mars devront garantir aux astronautes une exposition suffisante à la lumière et leur fournir une nourri­ture adaptée.

Ces futurs pionniers devront également pratiquer une activité physique régulière notamment pour maintenir la densité musculaire qui se réduit en microgravité.

Ces mesures seront indispensables pour préserver la santé physique et mentale des astronautes tout au long de la mission, laquelle exigera qu'ils soient toujours en pleine possession de leurs moyens, insistent les chercheurs.

En 2015, deux astronautes, un Américain et un Russe, séjourneront pendant un an dans l'ISS pour justement étudier les effets de séjours prolongés dans l'espace sur l'organisme humain. En conditions réelles, cette fois.

La source;

http://sante.lefigaro.fr/actualite/2013/01/09/19671-preserver-sommeil-futurs-voyageurs-vers-mars

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
georges
Chroniqueur


Inscrit le: 24 Déc 2007
Messages: 410
Localisation: mtl

 Message Posté le: Lun 14 Jan 2013 12:55 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir

Meme feeling qu'etre en prison , les gars vont devenir fous a la longue Shocked
_________________
tous pour un et un pour tous
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Numéro ICQ
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Les missions martiennes » Préserver le sommeil des futurs voyageurs vers Mars
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003