FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Problèmes causés par le satellite Planck
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum »  Débats scientifiques » Problèmes causés par le satellite Planck
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Jeu 02 Avr 2015 12:16 pm    Sujet du message: Problèmes causés par le satellite Planck
Répondre en citant

Le problème avec les résultats du satellite Planck, c’est qu’on est face à la RÉALITÉ à laquelle on essaie d’accrocher toutes les théories. Mieux vaut oublier la floppée de théories et se contenter de considérer les « faits » établis.

Tiré des analyses par les scientifiques:

« Les résultats de Planck, dans la limite de leur précision, paraissent exclure certaines théories comme les variations dans le temps de la constante de structure fine (qui régit l’intensité de la force électromagnétique) et des propriétés de l’énergie sombre.
Quelques résultats sont en désaccord avec les modèles : pour les échelles angulaires supérieures à 1° les fluctuations du fond cosmique diffus sont supérieures de 10% à ce que prévoit la théorie de l’inflation cosmique. Une tache froide figurant en bas à droite sur la même carte et déjà observée par WMAP ne trouve pas d’explication. »

Tous ce que la science dit de sa deuxième interprétation plus affinée des données de décembre 2014 est:
« Les proportions des composants actuels de l’Univers sont dorénavant données avec plus de précision: 4.9% de matière ordinaire ; 26.6% de matière noire ; 68.6% d’énergie sombre. »

À noter que de donner la proportion de la matière noire et de l’énergie sombre, ne signifie pas que le satellite Planck les ont aperçu; cela quantifie seulement CE QUE la science attribue être la matière noire et l’énergie sombre. Le satellite n’a pas « vu » ni l’un, ni l’autre.

Une autre donnée qui présente l’espace-temps en deux « genres » de mouvements:
« A une échelle donnée, la polarisation va avoir tendance à donner des motifs en cercle ou en étoile, selon que l’on a affaire à des sous-densités (où les mouvements de matière vont vers l’extérieur) ou des sur-densités (sur lesquelles tombe la matière environnante) » Évidemment le mouvement est alors vers l’intérieur Bientôt, si cela continue, on va finir par accepter ma théorie du mouvement. Smile

Les données ont fait disparaître la matière du début de l’univers:
« Le modèle de concordance décrit le contenu matériel actuel de l’univers, ainsi que les aspects principaux de la distribution de matière telle qu’elle résulte d’une phase très ancienne de l’histoire de l’univers qu’on suppose être l’inflation. Cette phase aurait eu lieu avant même la création de la matière. »

« Avant la matière, il y avait vraisemblablement l’inflaton (Particule imaginaire de Hawking). C’est un champ scalaire, comme le boson de Higgs récemment découvert au LHC. C’était alors l’unique substance que contenait l’Univers. » Mais ce n’est qu’une supposition théorique puisque l’inflaton n’a jamais été perçu. Ce qui est assuré, par contre, c’est qu’il y avait ce qui est perçu comme un « rayonnement »; autrement dit « un mouvement" .

Un analyse qui laisse la bouche bée:
« L’énergie noire n’influe que sur l’expansion de l’Univers;…De plus, les propriétés intéressantes de l’énergie noire affectent peu l’expansion de l’univers. » Ouch! Ma tête!

Un « fait » établi:
« Les observations du rayonnement fossile indiquent que notre univers est “plat”.

Autres détails;
» Les neutrinos et les photons interagissent gravitationnellement et cette interaction est très importante quand le rayonnement domine ». C’est-à-dire, avant qu’il y ait de la matière. Sauf qu’avant la matière il ne pouvait pas y avoir de gravitation. Ceci est donc un résidu de l’erreur d’interprétation issu de Newton pour qui les masses s’attirent, même si la matière est inexistante. On n’est pas mêlé à peu près!

À garder en mémoire lorsqu’on considère les autres particules qui ne sont pas les neutrinos:
« C’est la première fois que l’on détecte de façon significative la signature de la présence d’une particule dont toutes les propriétés sont égales à celles du neutrino.Les plus anciens photons permettent ainsi de vérifier que les neutrinos sont, précisément, conformes au modèle standard de la physique des particules dans le cadre du modèle standard de la cosmologie. »

« Le modèle de concordance est confirmé, mais des changements significatifs dans la répartition des constituants sont nécessaires. Quant à la géométrie,l’espace est plus plat que jamais ! »

Voici finalement ce qui « prouve » sans contredit ma théorie des deux mouvements existant dans l’espace-temps:
« Les concentrations de galaxies « focalisent » la lumière du rayonnement fossile, et les « bulles vides » dispersent la lumière du rayonnement fossile ».

La science dit: « Quelques minutes après le Big-Bang, l’Univers était encore trop chaud pour que les électrons puissent être capturés par les noyaux atomiques » Par contre si la science se servait de la densité au lieu de la « chaleur », elle comprendrait que les électrons sont « libres », à cette époque, comme l’étaient les quarks à une époque précédente. Cette liberté est simplement apparente parce que l’univers de l’époque n’avait pas encore pris assez d’expansion. Comme les quarks qui repoussés dans un volume moindre de 10-15m semblent libres. C’est simplement parce que la « chaine » qui les retient est plus longue que l’espace disponible.

Une remarque qui est constamment oubliée lorsqu’on parle du Big bang:
« Le Big-Bang ne s’est pas produit quelque part, il s’est produit partout en même temps. En effet l’espace n’existe pas en dehors de l’espace-temps de notre Univers qui est issu du Big-Bang. » Ce qui signifie qu’au moment du Big bang, l’espace n’existait pas et que c’est ce Big bang qui a fait apparaître cet espace-temps. Malheureusement on ne s’arrête jamais pour analyser ce « fait ».

Il y a également l’erreur d’analyse qui est causée par la conviction toujours présente en science que la matière attire la matière. Et cela 100 ans après Einstein. Ce n’est pratiquement pas croyable.

Ce n’est donc pas tellement surprenant que les scientifiques n’élaborent pas beaucoup sur ces données affinées du Satellite Planck datant de décembre 2014. Elles mettent à mal tous les « tabous » qu’ils ont installés.

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Lun 06 Avr 2015 9:59 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Dire que "l'inflaton" est responsable de l'inflation est l'équivalent de dire que le "bombaton" est responsable de l'explosion d'une bombe. Pas très fort comme "explication". Il lui manque, probablement, "l'explicaton".
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Jeu 23 Avr 2015 2:26 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Finalement, ce n'est pas très surprenant que la science et le public refusent de voir les contradictions entre les résultats d'expériences scientifiques et le "savoir" scientifique. L'être humain a besoin d'être "rassuré" psychologiquement sur sa compréhension des choses.

Quel meilleur moyen pour lui que de "croire" en quelque chose qu'il lui faut absolument "protéger". Auparavant, l'être humain se rassurait en croyant en un Être supérieur omniscient et tout puissant. Aujourd'hui, il transpose sa Foi sur une Élite dite "omnisciente" à cause de sa "spécialisation" qui la protège d'être contredite par M. Toutlemonde.

Même les détracteurs de la science "officielle" se basent sur des "données" dogmatiques contredites par les résultats d'expériences scientifiques. Mais la Foi est plus forte que la "compréhension". C'est d'un infantilisme désarmant.
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Dim 26 Avr 2015 11:34 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Il semble évident que personne ne veut commenter le "fait" que les dernières données du satellite Planck "mettent à mal" les tabous installés depuis belle lurette par les scientifiques.

On cherche probablement toutes sortes de formules mathématiques incompréhensibles pour "expliquer" ces discordances.
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3027
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Dim 26 Avr 2015 9:39 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
Il semble évident que personne ne veut commenter le "fait" que les dernières données du satellite Planck "mettent à mal" les tabous installés depuis belle lurette par les scientifiques.

On cherche probablement toutes sortes de formules mathématiques incompréhensibles pour "expliquer" ces discordances.

Je vous admets que je suis mal a l'aise avec plusieurs données du Satellite Planck, en particulier a propos de la carte du fond diffus cosmologique, j'ai du mal a accepter qu'on puissent autant donné d'informations sur de si faible différence de température d'un endroit a l'autre pour l'Univers observable Exclamation
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Dim 26 Avr 2015 11:55 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

La faiblesse des différences n'a absolument aucune importance sur l'exactitude de l'information puisque cette faiblesse est démontrée grâce à la précision des instruments.

Il ne suffit que de se rappeler de la première "photo" du fond diffus prise par le satellite COBE. Les instruments étaient moins précis mais donnaient quand même des différences de températures localisées. C'est le troisième satellite qui le démontre. On ne peut plus faire semblant de ne rien voir et continuer de parler d'homogénéité à cette époque reculée.
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mar 28 Avr 2015 2:11 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Donc les résultats fournis par le satellite Planck sont:

1) Les fluctuations du fond cosmique sont 10% supérieures ‘a ce qui était prévu.

2) L’univers est composé de 4.9% de matière ordinaire, 26.6% de matière noire inobservée et 68.6% d’énergie sombre indécelable.

3) Les sous-densités de matière se dirigent vers l’extérieur et les surdensité se dirigent vers l’intérieur. On remarque également que les parties de surdensité (concentration de galaxies) focalisent la lumière et les « bulles vides » dispersent la lumière du rayonnement fossile. Les deux observations sont équivalentes.

4) La matière n’était pas présente dans l’univers avant l’inflation.

5) On suppose la présence de l’inflaton AVANT l’inflation; ce qui n’a pas de sens. Tout au plus peut-on dire que l’inflaton existe pendant l’inflation. Un peu comme le « bombaton » pourrait exister lors de l’explosion d’une bombe.

6) Avant le Big bang, l’espace n’existait pas; autrement dit : il n’y a avait pas d’espace-temps.

Voilà donc les « faits » incontournables enregistrés par le satellite Planck, auxquels la science actuelle fait face. Comment peuvent-ils s'en sortir au moyen de l;a matière noire et de l'énergie sombre? Je me le demande.
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum »  Débats scientifiques » Problèmes causés par le satellite Planck
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003