FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
R Coronae Australis : Une aquarelle cosmique
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum »  Observation avec telescope » R Coronae Australis : Une aquarelle cosmique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11028
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Ven 09 Juil 2010 1:59 am    Sujet du message: R Coronae Australis : Une aquarelle cosmique
Répondre en citant

Salut a tous

Cette magnifique image de la région autour de l'étoile R Coronae Australis a été réalisée à partir d'images prises avec la caméra WFI à l'Observatoire de La Silla de l'ESO au Chili. R Coronae Australis se trouve au cœur d'une région de formation d'étoiles proche et est entourée par une délicate nébuleuse par réflexion tirant sur les bleus, enfouie dans un gigantesque nuage de poussière. Arrow

La région de R Coronae Australis photographiée par la camera WFI à La Silla - Crédit : ESO

L'étoile R Coronae Australis se trouve dans une des plus proches et des plus spectaculaires régions de formation d'étoiles.

Ce portrait a été pris par la caméra WFI (Wide Field Imager) installée sur le télescope MGP/ESO de 2,2 mètres à l'Observatoire de La Silla au Chili.

Cette image est une combinaison de douze photos différentes prises avec des filtres rouge, vert et bleu.

Cette image s'étend sur une partie du ciel pratiquement équivalente à la taille de la pleine Lune.

Compte tenu de la distance de la nébuleuse, située à quelques 420 années-lumière de la Terre dans la petite constellation de la Croix du Sud, cela correspond à environ quatre années-lumière.

Le complexe porte le nom de l'étoile R Coronae Australis, qui se trouve au centre de l'image.

C'est l'une des multiples étoiles de cette région appartenant à la catégorie des très jeunes étoiles qui varient en luminosité et qui sont encore entourées par les nuages de gaz et de poussière au sein desquels elles se sont formées.

L'intense radiation dégagée par ces jeunes étoiles chaudes interagit avec le gaz qui les entoure et est soit réfléchie, soit réémise à une longueur d'onde différente.

Ces processus complexes, déterminés par la physique du milieu interstellaire et les propriétés des étoiles, sont à l'origine des magnifiques couleurs de la nébuleuse.

La légère nébulosité bleue que l'on voit sur cette image est principalement due à la réflexion de la lumière stellaire par de petites particules de poussière.

Les jeunes étoiles du complexe de R. Coronae Australis ont une masse similaire à celle du Soleil et n'émettent pas assez de rayonnement ultraviolet pour ioniser une fraction substantielle de l'hydrogène environnant.

Ceci signifie que le nuage ne doit pas briller avec la couleur rouge caractéristique que l'on voit dans de nombreuses régions de formation stellaire.

Sur cette image, le gigantesque nuage de poussière dans lequel est enfouie cette nébuleuse par réflexion est révélé de manière extrêmement détaillée.

Avec les couleurs subtiles et les textures variées des nuages de poussière, cette image ressemble à une peinture impressionniste.

Une bande noire proéminente traverse l'image du centre vers le coin inférieur gauche. Sur cette zone, la lumière émise dans le visible par les étoiles en formation à l'intérieur du nuage est complètement absorbée par la poussière.

Ces objets ne peuvent être détectés qu'en observant à de plus grandes longueurs d'onde, en utilisant une caméra qui peut détecter le rayonnement infrarouge.

L'étoile R Coronae Australis n'est elle-même pas visible à l'œil nu, mais la toute petite constellation en forme de diadème dans laquelle elle se trouve est facile à repérer depuis les sites obscurs du fait de sa proximité dans le ciel avec une plus grande constellation, le Sagittaire et les abondants nuages d'étoiles du centre de notre Galaxie, la Voie Lactée.
Lien :

Une précédente image composée de R Coronae Australis : http://www.eso.org/public/news/eso0031/

Source : ESO http://www.eso.org/public/france/press-rel/pr-2010/pr-27-10.html

http://pagesperso-orange.fr/pgj-new/0710-nouvelles.htm#aquarelle

Gilbert Javaux - PGJ-Astronomie

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum »  Observation avec telescope » R Coronae Australis : Une aquarelle cosmique
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2021 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003