FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Sept secondes pour le chef des "Sept Magnifiques"
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » Sept secondes pour le chef des "Sept Magnifiques"
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Ven 09 Mar 2007 10:41 pm    Sujet du message: Sept secondes pour le chef des "Sept Magnifiques"
Répondre en citant

Salut a tous

Un mystère vieux de dix ans a été résolu en utilisant des données de l'Observatoire XMM-Newton de rayons X de l'ESA. Le membre le plus brillant des surnommées "Sept Magnifiques" s'avère émettre des pulsations avec une période de sept secondes.

La découverte émet quelques doutes sur l'interprétation récente que cet objet est un objet céleste fortement exotique connu sous le nom d'étoile quark.

Les "Sept Magnifiques" sont un rassemblement de jeune étoiles à neutrons. Les étoiles à neutrons sont les coeurs morts d'étoiles autrefois massives. Elles contiennent environ 1.4 fois la masse du Soleil mais sont comprimés par la gravitation dans des sphères ultra-denses de 10-15 kilomètres de diamètre.

Une pièce d'un Euro faite de matières d'étoile à neutrons pèserait plus que la population entière de la Terre. Ce qui place les "Sept Magnifiques" à part des 1700 autres étoiles à neutrons vues comme pulsars par radio est qu'elles ne sont pas détectées aux fréquences radio mais leurs surfaces sont assez chaudes pour émettre des rayons X.

Le membre le plus brillant des Sept Magnifiques, RXJ1856, était un mystère pour les astronomes depuis sa découverte il y a une décennie parce que, en dépit du fait qu'il est si lumineux, personne n'avait pu trouver de pulsations et déterminer ainsi son taux de rotation.

Ceci a entièrement changé grâce au travail d'Andrea Tiengo et de Sandro Mereghetti (Istituto Nazionale di Astrofisica, Milan, Italie).

En utilisant des données collectées par XMM-Newton, le duo a recherché tous les signes de pulsations dans RXJ1856. Ils ont réussi, trouvant une pulsation se répétant toutes les 7 secondes sur une observation de la source de 19 heures exécutée en Octobre 2006.

Ils ont vérifié d'autres données d'archive et ont confirmé la pulsation enregistrée dans cinq autres observations de XMM-Newton effectuées entre 2002 et 2006.



"Les pulsations sont une caractéristique typique d'une étoile à neutrons," commente Tiengo. Elles signifient que l'objet minuscule tourne et qu'un point chaud sur sa surface tourne dans notre ligne de la vision toutes les sept secondes, de la même manière qu'un phare balaye son faisceau de lumière autour de lui en cercle.

Les pulsations dans RXJ1856 ont une amplitude très basse ; ceci explique pourquoi elles n'ont pas été vues avant.

RXJ1856 est un objet intrigant pour les astronomes. Le télescope spatial Hubble a fourni une distance très précise à l'objet : 500 années-lumière. Ceci a permis aux astronomes d'employer l'éclat de RXJ1856 pour estimer son rayon.

Ce qu'ils ont trouvé les a embarrassés. Le rayon estimé paraît être plus petit que 10 kilomètres.

Ceci a été pris comme une preuve possible que RXJ1856 était un objet bien plus exotique, connu sous le nom d'étoile quark. Dans un tel objet, la pesanteur a écrasé les noyaux atomiques dans leurs quarks constitutifs.

"Nous n'éliminons pas l'interprétation d'étoile quark mais les pulsations montrent que l'objet est également conforme aux modèles d'étoiles à neutrons," note Tiengo.

Aussi les astronomes vont devoir travailler plus durement pour déterminer à laquelle de ces catégories exotiques RXJ1856 appartient. "Si nous pouvons obtenir des mesures plus précises de la période nous pouvons alors voir à quelle rapidité l'objet ralentit," ajoute Mereghetti.

Les étoiles à neutrons ralentissent parce que leurs forts champs magnétiques et la rotation rapide, produisent le rayonnement électromagnétique qui épuise leur énergie de rotation.

Mesurer la décélération de l'objet donnerait aux astronomes un indice sur son champ magnétique, lequel est responsable de la création du point chaud qui produit la pulsation.



http://www.esa.int/esaSC/SEM1WRN0LYE_index_0.html

Source de l'article;

http://perso.orange.fr/pgj/0307-nouvelles.htm

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » Sept secondes pour le chef des "Sept Magnifiques"
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003