FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
STEREO sur les traces d’une ancienne voisine de la Terre
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum »  Débats scientifiques » STEREO sur les traces d’une ancienne voisine de la Terre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11028
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Sam 11 Avr 2009 1:50 am    Sujet du message: STEREO sur les traces d’une ancienne voisine de la Terre
Répondre en citant

SAlut a tous

Les deux sondes spatiales jumelles formant la mission STEREO de la Nasa et du CNES pénètrent en ce moment dans une région de l’espace où pourraient se trouver les restes d’une ancienne planète qui aurait jadis tourné autour du Soleil sur une orbite proche de celle de la Terre.

Si jamais ces sondes spatiales découvraient quelque chose, cela pourrait apporter la réponse à une énigme majeure concernant l’origine de la Lune.

« Nous avons surnommé cette planète Théia » explique Mike Kaiser, scientifique de la mission STEREO au Centre Spatial Goddard.

« À vrai dire, c’est encore un monde hypothétique.

Nous ne l’avons en réalité jamais vu, mais certains chercheurs pensent qu’il a existé il y a 4,5 milliards d’années de cela, et qu’il est entré en collision avec la Terre pour former la Lune. » Arrow

Crédit : Nasa
Vue d'artiste d'une des sondes STEREO en orbite autour du Soleil

L’hypothèse Théia est le fruit des réflexions des théoriciens de Princeton Edward Belbruno et Richard Gott.

Tout a débuté avec la grande théorie populaire de l’impact qui vise à expliquer l’origine de la Lune.

Beaucoup d’astronomes tiennent pour vrai que dans les années de formation du système solaire, une protoplanète de la taille de Mars est entrée en collision avec la Terre.

Les débris de la collision, un mélange des matériaux des deux, s’est placé en rotation autour de la Terre et a fini par former la Lune.

Ce scénario a le mérite d’expliquer de nombreux aspects de la géologie lunaire dont la taille du noyau lunaire ainsi que la densité et la composition des roches lunaires.

C’est une bonne théorie, mais ça laisse certaines questions embarrassantes sans réponses, et notamment celle-ci :

d’où venait cette gigantesque protoplanète ?

C’est ce que vous découvrirez dans la suite de cet article

« D’où venait l’impacteur de la Terre qui a formé la Lune ? » (lien ci-dessous)

La source;

http://www.cidehom.com/science_at_nasa.php?_a_id=354

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11028
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Sam 11 Avr 2009 1:58 am    Sujet du message: D’où venait l’impacteur de la Terre qui a formé la Lune ?
Répondre en citant

SAlut a tous

C’est une bonne théorie, mais ça laisse certaines questions embarrassantes sans réponses, et notamment celle-ci :

d’où venait cette gigantesque protoplanète ?

Belbruno et Gott pensent qu’elle pouvait venir depuis un des points de Lagrange du système Terre-Soleil.

Les points de Lagrange du système Terre-Soleil sont des régions de l’espace où l’attraction gravitationnelle du soleil et de la terre s’équilibrent pour former une sorte de puits gravitationnel.

Ce sont des endroits où les météoroïdes et les grains de poussière spatiale tendent à se rassembler (tout comme l’eau se rassemble au fond des puits).

Et ce sont aussi des places de parking très courues pour les observatoires spatiaux comme SOHO, WMAP, Planck et Herschel.

Le mathématicien français du 18e siècle Joseph Lagrange a démontré qu’il existait 5 puits gravitationnels de ce genre dans le système Terre-soleil : L1, L2, L3, L4 et L5.(voir la définition plus précise dans la colonne de gauche, "Dictionnaire".) Arrow

Crédit : Nasa
Vue d'artiste d'un impact d'astéroïde avec la Terre

Quand le système solaire était jeune, les points de Lagrange étaient essentiellement peuplés de planétésimaux, les briques élémentaires des planètes, de la taille d’un astéroïde. Belbruno et Gott suggèrent que dans un de ces points de Lagrange, L4 ou L5, les planétésimaux s’assemblèrent pour former Théia, appelée ainsi d’après la figure de la mythologie grecque qui donna naissance à la déesse lunaire Séléné.

« Leurs modèles numériques montrent que Théia aurait pu croître au point de former la Lune si elle s’était formée en L4 ou L5, où l’équilibre des forces aurait permis à suffisamment de matière de s’accumuler » avance Kaiser.

« Par la suite, Théia aurait été poussée hors de L4 ou L5 par la gravité croissante des autres planètes en formation comme Vénus, et envoyé sur une trajectoire de collision avec la Terre. »

Si cette idée s’avérait correcte, et bien que Théia soit elle-même partie depuis très longtemps, certains des anciens planétésimaux qui n’auraient pas réussi à s’agglomérer à Théia pourraient encore se trouver au niveau de L4 ou L5.

Quel rapport avec STEREO ?

la source;

http://www.cidehom.com/science_at_nasa.php?_a_id=355

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11028
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Sam 11 Avr 2009 2:03 am    Sujet du message: En lisière des points de Lagrange
Répondre en citant

SAlut a tous

Si cette idée s’avérait correcte, et bien que Théia soit elle-même partie depuis très longtemps, certains des anciens planétésimaux qui n’ont pas réussi à s’agglomérer à théia pourraient encore se trouver au niveau de L4 ou L5.

Quel rapport avec STEREO ?

« Les sondes STEREO arrivent actuellement au niveau de ces régions » annonce Kaiser.

« Cela nous place en bonne position pour chercher des reliquats de Théia de la taille d’un astéroïde. » appelons les des « Théiastéroïdes ». Arrow

Crédit : Nasa
Schéma de la répartition des points de Lagrange

Les astronomes ont cherché des théiastéroïdes auparavant en utilisant des télescopes terrestres, et n’ont rien trouvé, mais leurs résultats n’ont permis d’écarter que des objets de taille supérieure au kilomètre.

En entrant véritablement dans les régions de L4 et L5, les sondes STEREO seront capables de traquer des corps beaucoup plus petits.

« La recherche a en réalité commencé dès le mois dernier, quand les deux satellites ont basculé de 180° de façon à prendre une série de poses de deux heures des environs des L5 et L5.

Dans le premier jeu d’images, des amateurs ont trouvé quelques astéroïdes connus et la nouvelle comète Itagaki a été photographiée juste deux jours après l’annonce de sa découverte.

Cependant, pas de trace du moindre Théiastéroïde. »

Rechercher des Theiastéroïdes n’est pas la mission première de Stéréo fait remarquer Kaiser « STEREO est un observatoire solaire. Les deux sondes flanquent le Soleil pour obtenir une vue en trois dimensions de l’activité solaire.

la source;

http://www.cidehom.com/science_at_nasa.php?_a_id=356

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11028
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Sam 11 Avr 2009 2:06 am    Sujet du message: Vous aussi, partez à la chasse aux théiastéroïdes !
Répondre en citant

Salut a tous

« Il se peut que nous ne trouvions rien, mais si nous découvrons beaucoup d’astéroïdes autour de L4 ou L5, cela pourrait mener à une mission pour analyser la composition de ces astéroïdes en détail » espère Kaiser.

« Si cette mission découvre que les astéroïdes ont la même composition que la Terre et la Lune, cela viendra à l’appui de l’hypothèse de Belbruno et Gott.

» La recherche se poursuivra dans les mois à venir. Les points de Lagrange sont vastes, s’étendant sur 50 millions de kilomètres. Et les sondes STEREO ne sont qu’à leurs lisières.

Elles n’atteindront leur cœur qu’entre septembre et octobre 2009.

» Nous avons de longues sessions d’observation devant nous » fait remarquer Kaiser.

Et vous mêmes, chers lecteurs, vous pourrez participer aux recherches. L’équipe de STEREO vous invite à scruter les photos au fur et à mesure de leur téléchargement depuis les sondes.

Si vous voyez un point de lumière se déplacer sur le fond d’étoiles, vous aurez peut-être trouvé un Theiastéroïde.

Les liens vers les données et des informations complémentaires sont disponibles ici.

Que la chasse aux théiastéroïdes commence !

La source;

http://www.cidehom.com/science_at_nasa.php?_a_id=357

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Sam 11 Avr 2009 5:10 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Pourquoi un impact ?



Il est très probable que Thelia soit tout simplement la Lune.

Si une planète est capable de ce décrocher du point de lagrange d'une autre planète, elle est alors aussi capable de ne pas foncer directement vers le centre du puis gravitationnel de la planète la plus massive et de préférer rester en rotation autour d'elle.

C'est logique !
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Paul
Chroniqueur


Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 458
Localisation: Brossard

 Message Posté le: Mar 14 Avr 2009 3:30 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjour

Tres plausible comme theorie Wink
_________________
Tout est possible ! quand on veut !
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Numéro ICQ
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3093
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mar 14 Avr 2009 11:39 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Madarion a écrit:
Pourquoi un impact ?

Salut, parce qu'il a trop de similitude entre les roches Lunaire apporté par les missions Apollo et les roches de la Terre, mais comme la Lune tourne autour de la Terre, sa similitude avec la Terre exclu que la Lune ait été attrapé dans son champ gravitationel suite a son passage dans son voisinage, elle serait plutot formé suite a un halo de débris engendré par a un violent impact entre la Terre et une autre planete 10 fois moins massive que la Terre environ Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Mer 15 Avr 2009 3:40 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Et ça vient a l'idée de personne que si la roche lunaire est similaire a celle de la Terre c'est peut être qu'elle venait justement du même endroit que nous, c'est a dire de la même orbite que la Terre ?

Cette hypothèse n'est pas jeune, elle appartient même a une speudo science qui déclaré a qui veut l'attendre qu'il existe une plus petite planète que la Terre qui ce trouve au point de Langrange strictement opposé au notre.

La seule différence ici c'est que eux affirmaient qu'elle existe encore.
Et bien la encore cette planète qui denomes ' Uburu ' pourrait tout simplement ètre la Lune.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3093
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mer 15 Avr 2009 11:39 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Madarion a écrit:
Et ça vient a l'idée de personne que si la roche lunaire est similaire a celle de la Terre c'est peut être qu'elle venait justement du même endroit que nous, c'est a dire de la même orbite que la Terre ?

Salut, cette hypothese me plait beaucoup et a mon avis si vraiment la Lune origine d'un halo plasmatique autour de la Terre(venant d'une collision entre la Terre et un astre environ 10 fois moins massif), alors sa poussiere de surface ramassé témoignerait de ce plasma ancien( noté s'il vous plait que le sol de la surface de la Lune est beaucoup plus stable que le sol a la surface de la Terre).
A ma connaissance on a jamais indiqué qu'on avait ramassé du basalte sur la Lune Wink Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Paul
Chroniqueur


Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 458
Localisation: Brossard

 Message Posté le: Jeu 16 Avr 2009 4:17 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

l,hypothese la mieux structurer selon-moi Wink
_________________
Tout est possible ! quand on veut !
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Numéro ICQ
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum »  Débats scientifiques » STEREO sur les traces d’une ancienne voisine de la Terre
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2021 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003