FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Système solaire à cinq planètes détecté dans notre galaxie
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » L'Exobiologie » Système solaire à cinq planètes détecté dans notre galaxie
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11025
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Mer 07 Nov 2007 10:09 pm    Sujet du message: Système solaire à cinq planètes détecté dans notre galaxie
Répondre en citant

Salut a tous

Athlètes et chasseurs de planètes extrasolaires ont en commun un goût immodéré pour les records.

Mardi 6 novembre, au cours d'une conférence de presse organisée par la NASA, une équipe d'astronomes américains a annoncé avoir découvert une cinquième exoplanète tournant autour de l'étoile 55 de la constellation du Cancer, ce qui en fait le système solaire le plus riche connu - le nôtre excepté. Arrow




Cette vue d'artiste compare notre système solaire (en haut) à celui de l'étoile 55 de la constellation du Cancer. Visible à l'oeil nu depuis la Terre, distant de 41 années-lumière, ce soleil tient dans son orbite cinq planètes, contre huit pour le nôtre.


Dans la "course" médiatique qui oppose les deux principaux groupes explorant ce domaine, les Américains rattrapent ainsi les Franco-Suisses.

En avril, ceux-ci avaient dévoilé l'existence, dans un système à trois planètes, d'un corps de petite taille, peut-être rocheux comme la Terre, et particulièrement bien positionné dans la banlieue de son étoile :

dans la cruciale zone d'habitabilité, c'est-à-dire à un endroit où la température serait assez clémente pour que l'eau demeure à l'état liquide.

L'équipe américaine emmenée par Debra Fischer (université de San Francisco) et Geoff Marcy (université de Berkeley) n'a pas voulu être en reste.

Leur nouvelle planète se promène elle aussi dans la zone d'habitabilité mais, de la taille d'une demi-Saturne, il s'agit d'une géante gazeuse qu'on ne peut qualifier de cousine de la Terre.

Néanmoins, Debra Fischer a rappelé que, dans notre système solaire, les planètes gazeuses possédaient toutes de grands satellites composés, eux, de roches :

"S'il y a une lune autour de cette nouvelle planète géante, elle peut avoir des étendues d'eau liquide à sa surface", a ainsi extrapolé l'astronome.


GÉANTES GAZEUSES


Si l'on oublie le côté spectaculaire un peu forcé de cette annonce, bien des aspects intéressants surgissent.

Tout d'abord, cette découverte traduit un effort incroyable de la part des Américains qui ont mobilisé deux observatoires - le Lick en Californie et le Keck à Hawaï - afin d'effectuer 320 mesures de l'étoile 55 du Cancer.

En effet, leur méthode ne consiste pas à voir les exoplanètes, mais à les détecter indirectement en scrutant les variations infimes que leur masse impose au mouvement de leur soleil.

Et plus il y a de planètes en orbite, plus il faut cumuler de données et affiner les analyses pour distinguer les astres les uns des autres.

L'autre attrait de la découverte annoncée mardi, qui fera prochainement l'objet d'une publication dans Astrophysical Journal, est la composition du quintette de planètes accompagnant 55 du Cancer.

Si cette étoile, distante de 41 années-lumière et visible à l'oeil nu depuis la Terre, présente des caractéristiques proches de celles de notre Soleil, son cortège de planètes est très différent du nôtre.

Il s'agit de géantes gazeuses, allant de la masse de notre Neptune à un mastodonte équivalant à presque quatre Jupiter. Par ailleurs, trois d'entre elles sont très proches de leur étoile, bien plus que ce que nous connaissons dans notre coin de galaxie.

Ces particularités dépendent de la méthode de détection, qui distingue d'autant plus aisément les astres qu'ils sont massifs et voisins de leur soleil.

Geoff Marcy a coutume d'expliquer que les chasseurs d'exoplanètes sont comme des navigateurs s'approchant d'une côte :

ils distinguent en premier les gros rochers, puis les plus petits, puis les galets, et finalement, en accostant, les grains de sable. Mardi, il n'a pas caché qu'il attendait mieux qu'un record à cinq géantes :

La prochaine destination, a-t-il dit, ce sont les planètes semblables à la Terre."

La source;

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3244,36-975518,0.html?xtor=RSS-3244

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
néo
Chroniqueur


Inscrit le: 14 Mar 2007
Messages: 1796
Localisation: valleyfield

 Message Posté le: Ven 09 Nov 2007 2:07 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjour

Wow!!! peut-etre de la vie par la-bas Wink

Un jour on va trouver Wink

aurevoir
_________________
vivre et laisser vivre
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » L'Exobiologie » Système solaire à cinq planètes détecté dans notre galaxie
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2020 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003