FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Tests de radiofréquences pour Planck
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum »  Actualités des sondes, des satellites et des téléscopes spatiaux » Tests de radiofréquences pour Planck
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11028
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Lun 12 Nov 2007 12:57 am    Sujet du message: Tests de radiofréquences pour Planck
Répondre en citant

SAlut a tous

Le télescope spatial Planck de l'Agence spatiale européenne en cours d'intégration dans les locaux cannois de Thales Alenia Space vient d'effecteur avec succès une campagne d'essais de radiofréquences.

Planck, dont le lancement est prévu en 2008, étudiera l'origine de l'Univers dans le domaine des longueurs d'ondes submillimétriques. Arrow




Planck

Planck est équipé d'un télescope de 1,5 m ainsi que de 2 instruments :

LFI, un instrument micro-ondes développé en Italie, et HFI, un instrument submillimétrique développé sous maîtrise d'oeuvre française.

Ces instruments mesureront le flux des rayonnements thermiques grâce à des capteurs sensibles aux températures voisines du zéro absolu :

0,1K (-273°C).

L'instrument à basse fréquence (LFI) étudiera le rayonnement cosmique jusqu'à 30 et 100 GHZ tandis que HFI travaillera entre 100 et 900 GHz, ce qui amène dans l'infrarouge très lointain.

Ces tests se sont déroulés dans une salle anéchoïde.

Il s'agit d'une salle qui présente un très bas taux de réflexions ou de réverbérations de toutes sortes de fréquences, incluant les radiofréquences et les micro-ondes.

L'objectif de ces tests est de minimiser la quantité de réverbérations vers l'engin spatial mais sans que soit recrée l'environnement dans lequel le satellite évoluera dans l'espace.

Ces essais ont apporté la confirmation de la validité de la méthode de vérification prévue pour le modèle de vol et qu'elle pourra être utilisée en confiance pour les essais du modèle de vol au début de l'année prochaine.

Ils ont été conduits dans des conditions de température et de pression ambiantes alors que les conditions opérationnelles du télescope sont le vide et une température cryogénique des détecteurs (40K).

Comme les détecteurs de vol ne peuvent fonctionner en conditions ambiantes, un cornet d'essai a été conçu spécialement pour ces essais.

La méthode utilisée est basée sur des mesures de surface équivalente radar (RCS) avec une diode de commutation à la place du détecteur à l'extrémité du guide d'onde du cornet de la source.

La diode est "modulée" avec un biais entre deux états correspondant au signal réfléchi et absorbé d'un signal incident à 320 GHz. Le but est de déterminer, par différence entre ces deux états, le diagramme de l'antenne.

Mesures et résultats

Il a été procédé à neuf mesures de la réponse en surface équivalente radar du télescope.

Chaque mesure correspondant à une position différente du foyer du cornet qui a été déplacé par pas de 1mm le long de l'axe optique.

Pour chaque mesure, le calage devait être ajusté manuellement. C'était une opération difficile et minutieuse, dans des conditions particulièrement difficiles (6m au-dessus du sol) avec un accès très réduit au plan focal du télescope.

Les résultats des mesures sont en accord avec les prédictions. Ceci confirme la validité de la technique qui sera appliquée comme vérification finale d'alignement du télescope sur le modèle de vol du satellite au début de l'année prochaine.

la source ;

http://www.flashespace.com/html/nov07/12a_11.htm

http://www.clickoblog.com/aa69c11ec23c33f33c4995067ded02918

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11028
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Dim 18 Nov 2007 11:37 pm    Sujet du message: Découvrez en 3-D le télescope spatial Planck
Répondre en citant

SAlut a tous

Découvrez en 3-D le télescope spatial Planck en cours d'intégration dans les locaux de Thales Alenia Space, à Cannes. Ce satellite de de l'Agence spatiale européenne sera lancé à l'été 2008 par une Ariane 5 en configuration de lancement double, associé à Herschel, une autre mission de l'ESA.

Planck observera les fluctuations du rayonnement fossile, la toute première lumière émise par l'Univers il y a près de 14 milliards d'années et Herschel étudiera dans l'infrarouge la formation des galaxies, des étoiles et des systèmes planétaires.

Planck

Equipé d'un d'un télescope de 1,5 m ainsi que des instruments LFI (un instrument micro-ondes développé en Italie) et HFI (un instrument submillimétrique développé sous maîtrise d'oeuvre française), Planck fonctionnera dans des températures très basses.

Ses détecteurs seront refroidis de manière à ce qu'ils atteignent une plage de température comprise entre -253 ºC, à peine quelques dixièmes de degré au-dessus du zéro absolu (-273,15º C).

Il sera placé en orbite au point de Lagrange L2 et fonctionnera pendant au moins 21 mois. Sa durée de vie dépendra de ses réserves en hélium qui permet aux détecteurs des instruments d'atteindre leur température de fonctionnement nominale.

Objectifs scientifiques

Planck mesurera le flux des rayonnements thermiques grâce à des capteurs sensibles aux températures voisines du zéro absolu.

Il sera sensible à des variations de température de quelques millionièmes de degré et cartographiera l'ensemble du ciel dans neuf longueurs d'onde. Il dressera également des cartes d'une précision inégalée du rayonnement fossile micro-onde dans lequel baigne notre Univers.

L'instrument à basse fréquence (LFI) étudiera le rayonnement cosmique jusqu'à 30 et 100 GHZ tandis que HFI travaillera entre 100 et 900 GHz, ce qui amène dans l'infrarouge très lointain.

Pour les scientifiques, ces données permettront de mieux comprendre les événements qui ont immédiatement suivi le Big Bang et déterminer les conditions qui ont été à l'origine de l'évolution de l'Univers,.

Le satellite Planck nous permettra d'en savoir beaucoup plus sur la nature de la matière noire, 'masse manquante' de l'Univers, et sur sa quantité, de même qu'il livrera bon nombre de clés pour mieux comprendre la nature de l'énergie noire et l'expansion de l'Univers.

la source et les photos;

http://www.flashespace.com/html/nov07/17a_11.htm

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum »  Actualités des sondes, des satellites et des téléscopes spatiaux » Tests de radiofréquences pour Planck
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2021 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003