FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Un amas d'étoiles différent de ce qu'il semble être
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum »  Observation avec telescope » Un amas d'étoiles différent de ce qu'il semble être
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11028
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Jeu 11 Sep 2014 11:11 pm    Sujet du message: Un amas d'étoiles différent de ce qu'il semble être
Répondre en citant

Salut à tous

Des observations de Messier 54 effectuées au moyen du VLT montrent que le problème du lithium se pose également en dehors de notre galaxie

Cette nouvelle image acquise par le télescope de sondage du VLT à l'Observatoire de Paranal de l'ESO au nord du Chili montre un vaste ensemble d'étoiles : l'amas globulaire Messier 54.

Cet amas ressemble à bien d'autres. Toutefois, il renferme un secret : Messier 54 n'appartient pas à la Voie Lactée, mais à une petite galaxie satellite, la galaxie naine du Sagittaire.

Cette filiation pour le moins inhabituelle a permis aux astronomes de mesurer, au moyen du Très Grand Télescope (VLT), la quantité de lithium présente au sein des étoiles situées à l'extérieur de la Voie Lactée.

Cet élément s'y trouve-t-il également en quantités plus faibles que ne le prédisent les modèles ?

L'amas globulaire Messier 54 - Crédit : ESO

Autour de la Voie Lactée gravitent plus de 150 amas globulaires, sortes de sphères constituées de centaines de milliers d'étoiles âgées, dont la formation a accompagné celle de notre galaxie.

L'un d'eux, ainsi que plusieurs autres également situés dans la constellation du Sagittaire (L'Archer), ont été découverts à la fin du XVIIIè siècle par le chasseur de comètes français Charles Messier. Pour cette raison, il fut baptisé Messier 54.

Plus de deux cents ans après sa découverte, Messier 54 était encore considéré comme semblable aux autres amas globulaires de la Voie Lactée.

En 1994 toutefois, il apparut qu'il était en réalité affilié à une galaxie bien distincte de la nôtre – la galaxie naine du Sagittaire.

Sa distance fut alors estimée à quelque 90 000 années lumière – ce qui correspond à plus de trois fois la distance séparant la Terre du centre galactique.

Les astronomes ont récemment observé Messier 54 au moyen du VLT.

Objectif : tenter de résoudre l'énigme entourant le lithium, l'un des mystères de l'astronomie moderne.

Le lithium est un élément chimique léger, dont la quantité actuellement présente dans l'Univers fut majoritairement créée lors du Big Bang, en même temps que l'hydrogène et l'hélium – quoiqu'en de plus faibles proportions.

Les astronomes sont en mesure de déterminer précisément l'abondance théorique de lithium dans l'Univers jeune, et d'en déduire la concentration au sein des étoiles âgées.

Toutefois, les résultats obtenus sont incompatibles – les étoiles contiennent environ trois fois moins de lithium qu'elles ne le devraient.

En dépit de nombreuses décennies de recherche [1], le mystère demeure donc entier.

Jusqu'à présent, les mesures d'abondance de lithium se restreignaient aux seules étoiles de la Voie Lactée.

Mais une équipe d'astronomes conduite par Alessio Mucciarelli (Université de Bologne, Italie), vient d'utiliser le VLT afin de mesurer la quantité de lithium présente au sein d'un échantillon d'étoiles de Messier 54.

Il est apparu que les abondances étaient similaires à celles caractérisant les étoiles de la Voie Lactée.

Ainsi donc, le problème du lithium n'est pas spécifique à la Voie Lactée.

Cette nouvelle image de l'amas Messier 54 a été constituée à partir des données issues du Télescope de Sondage du VLT (VST) qui équipe l'Observatoire de Paranal.

Y figurent l'amas en lui-même ainsi que les très nombreuses étoiles de la Voie Lactée situées en avant-plan.

Note :

[1] Plusieurs scénari ont été envisagés en vue de résoudre l'énigme du lithium.

Le premier scénario suppose que les calculs d'abondance de lithium créé lors du Big Bang sont erronés – des tests effectués très récemment tendent toutefois à infirmer cette hypothèse.

Le second scénario envisage la possibilité que le lithium ait été, d'une manière ou d'une autre, détruit au sein des toutes premières étoiles, avant même la formation de la Voie Lactée.

Enfin, le troisième scénario repose sur l'hypothèse selon laquelle un processus interne aux étoiles aurait progressivement détruit le lithium au cours de leur existence.

Plus d'informations

Ce travail de recherche a fait l'objet d'un article intitulé “The cosmological Lithium problem outside the Galaxy: the Sagittarius globular cluster M54”, par A. Mucciarelli et al., à paraître au sein de la revue Monthly Notices of the Royal Astronomical Society (Oxford University Press).

L'équipe est constituée de : A. Mucciarelli (Université de Bologne, Italie), M. Salaris (Université John Moores de Liverpool, Liverpool, Royaume-Uni), P. Bonifacio (Observatoire de Paris, France), L. Monaco (ESO, Santiago, Chili) et S. Villanova (Université de Conception, Conception, Chili).

- L'article scientifique

- Photos du VST

Source : ESO http://www.eso.org/public/france/news/eso1428/

La source ;

http://www.insu.cnrs.fr/node/4989

http://pgj-new.pagesperso-orange.fr/0914-nouvelles.htm#M54

http://www.obspm.fr/le-lithium-mesure-pour-la.html

Gilbert Javaux - PGJ-Astronomie

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
mike
Chroniqueur


Inscrit le: 21 Oct 2008
Messages: 529
Localisation: chambly

 Message Posté le: Ven 12 Sep 2014 12:41 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjour

Ça reste trop loin pour pouvoir vraiment annalysée tout ça comme il se doit Sad
_________________
Merçi pour votre temps
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum »  Observation avec telescope » Un amas d'étoiles différent de ce qu'il semble être
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2021 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003