FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Un câble et de la peinture pour se protéger des astéroïdes
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Technologies et inventions, nouvelles idées.... » Un câble et de la peinture pour se protéger des astéroïdes
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Lun 27 Avr 2009 10:03 pm    Sujet du message: Un câble et de la peinture pour se protéger des astéroïdes
Répondre en citant

SAlut a tous

Parmi les solutions envisagées pour protéger la Terre de l'impact d'un astéroïde potentiellement dangereux, on citera celles d'un chercheur de l'Université de l'Etat de Caroline Nord qui préconise de dévier sa trajectoire de façon originale.

Ce chercheur préconise d'utiliser un câble de 1000 à 10.000 km de long fixé sur la surface du satellite au bout duquel flottera dans l'espace une sorte de ballast de façon à changer son centre de masse avec pour principale conséquence la modification de sa trajectoire.

L'autre alternative qu'il a envisagée se base sur l'effet Yorp, une théorie admise qui veut que la lumière solaire influence la rotation des astéroïdes de façon à le faire tourner de plus en plus vite jusqu'à sa dislocation. Bien que cet effet soit proche du zéro (1 milliseconde par an), il va de soit que sur plusieurs millions d'années, le gain est loin d'être négligeable. Notre chercheur veut ni plus ni moins que de peindre sa surface de façon à modifier la façon dont la lumière solaire influe sur le satellite.

Dans les 2 cas ces théories ne sont valables que si l'on découvre l'astéroïde longtemps à l'avance.

Un risque potentiel pour la Terre

Les astéroïdes proches de la Terre préoccupent les gouvernements des grands pays ainsi que des organismes internationaux comme l'ONU. Actuellement, il y a environ 1000 astéroïdes connus potentiellement dangereux pour la Terre. Ce qui pose problème aujourd'hui, c'est moins leur détection que les mesures à prendre pour nous protéger en cas de collision annoncée. Si l'on découvre aujourd'hui qu'un objet dévastateur pour l'espèce humaine fonce vers la Terre ces prochaines années, aucune action ne serait possible pour s'en débarrasser.

Pour les spécialistes, lorsqu'une menace de ce type se matérialisera, on essayera au mieux de le dévier de sa trajectoire de collision avec la Terre ou, au pire, de le fragmenter en plusieurs morceaux avec autant de chances qu'ils se détruisent lors de leur entrée dans l'atmosphère et/ou qu'ils dévient de leur trajectoire de collision ou encore que certains d'entre eux, de tailles plus ou moins importantes, s'écrasent finalement sur la planète. Il est important de mentionner qu'un astéroïde menaçant ne peut être "volatilisé" ainsi que pourraient le laisser croire certains films de science-fiction.

Aujourd'hui nous savons faire ni l'un, ni l'autre. C'est pourquoi, la plupart des agences spatiales réfléchissent à ces questions. La NASA et l'ESA planchent sur des scénarii de missions visant à développer des technologies susceptibles de dévier la trajectoire d'un astéroïde, voire de fragmentation. On citera en exemple la mission Don Quichotte de l'Agence spatiale européenne qui vise à dévier de sa trajectoire un astéroïde et doter à long terme l'Europe de technologies pour de véritables missions de déviation.

Compléter les catalogues existants

Pour préparer ces futures missions, les scientifiques doivent compléter les catalogues existants recensant tous les objets potentiellement dangereux dans le cadre de sondages s'étalant dans le temps, dans plusieurs longueurs d'onde et approfondir leurs connaissances sur la structure et la composition de ces objets.

Ces catalogues devront rassembler un maximum d'information sur ces objets comme la taille, la masse et leurs paramètres orbitaux. Mais pas seulement. Les scientifiques devront également déterminer pour chaque astéroïde s'il s'agit seulement d'un gros bloc ou d'un empilement de couches rocheuses et quelles sont les forces qui les relient entre-elles de façon à anticiper le comportement de l'objet en question si l'on est contraint de le fragmenter.

note

Des 1000 astéroïdes recensés comme potentiellement dangereux, aucun n'est une menace pour la Terre ces prochaines décennies. Cependant les orbites de certains de ces objets sont suffisamment proches pour qu'on les surveille. La crainte qu'on les scientifiques est moins une collision directe avec la Terre qu'une perturbation gravitationnelle qui viendrait modifier leur orbite et les placer sur une trajectoire de rencontre avec la Terre.

Le dernier gros impact date de 1907 quand un astéroïde a explosé à quelques centaines de mètres de la surface au-dessus de la Sibérie dévastant une région très peu habitée de la taille de New York.

la source;

http://www.flashespace.com/html/avril09/27_04_09.htm

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Technologies et inventions, nouvelles idées.... » Un câble et de la peinture pour se protéger des astéroïdes
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003