FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Un trou noir dans les cheveux de la Méduse
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » Un trou noir dans les cheveux de la Méduse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11025
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Jeu 19 Mar 2009 10:09 pm    Sujet du message: Un trou noir dans les cheveux de la Méduse
Répondre en citant

SAlut a tous

Cette image composée de la galaxie de la Méduse montre des données de l'Observatoire en rayons X Chandra (en bleu) et du télescope spatial Hubble Hubble (en orange).

Située au-dessus du centre de la galaxie et vue dans les données optiques, la "chevelure" de la méduse -- faite de serpents dans la mythologie grecque -- est ici une queue formée par une collision galactique.

La source lumineuse en rayons X observée vers le côté gauche des cheveux de la Méduse est un trou noir . Arrow


La galaxie de la Méduse observée par Chandra (bleu) et Hubble (orange)
Illustration: X-ray: NASA/CXC/Univ of Iowa/P.Kaaret et al.; Optical: NASA/ESA/STScI/Univ of Iowa/P.Kaaret et al.

noir de masse stellaire, soit une étoile à neutrons.

Parce que ces objets compacts peuvent produire des rayons X pendant des périodes beaucoup plus longues que la vie de leur étoile massive parente, les binaires peuvent être utilisées comme "fossiles" pour étudier l'histoire de la formation d'étoiles dans leur galaxie hôte.

Dans cette image de la Méduse, les binaires sont vues comme des points bleus lumineux.

Une étude récente de la galaxie de la Méduse et de neuf autres galaxies a mesuré la corrélation entre la formation d'étoiles et la production de couple binaires émettant des rayons X.

Un élément clé était d'étudier cette corrélation pour la galaxie de la Méduse et NGC 7541, deux galaxies avec des taux particulièrement élevés de formation d'étoiles.

Il a été constaté que le nombre de sources lumineuses en rayons X et leur éclat moyen étaient liés à la vitesse à laquelle les étoiles se sont formées.

Ce travail peut être utile pour l'utilisation des rayons X dans la mesure des taux de formation d'étoiles dans les galaxies à très grandes distances.

Il a également été déterminé que pour chaque million de tonnes de gaz qui entre dans la fabrication des étoiles, une tonne est attirée sur un trou noir de masse stellaire ou une étoile à neutrons.

Ce résultat peut aider à créer des modèles plus précis de la formation des couples binaires émettant des rayons X.

Source: NASA & Gilbert Javaux - PGJ Astronomie

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=6420

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » Un trou noir dans les cheveux de la Méduse
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2020 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003