FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Une nouvelle mesure de la dilatation du temps
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum »  Physique... » Une nouvelle mesure de la dilatation du temps
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11025
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Lun 03 Déc 2007 1:14 am    Sujet du message: Une nouvelle mesure de la dilatation du temps
Répondre en citant

SAlut a tous

Des physiciens quantiques de l'Université Johannes Gutenberg de Mayence sont parvenus à obtenir des vitesses d'ions de lithium de plus 20.000km/s dans le cadre de la théorie de la relativité restreinte d'Einstein.

Pour la mesurer, ils se sont servis d'un peigne de fréquences (correspondant à un régime de trains d'impulsions femtoseconde) permettant la connaissance de la fréquence optique des ions.

Ce travail a été réalisé en coopération avec des scientifiques de Heidelberg, Garching et Winnipeg. Arrow



"La recherche de la dilatation du temps n'est pas primordiale dans la recherche fondamentale mais a une importance dans la précision des positions déterminées par le Guidage Par Satellite (GPS) et dans d'autres applications telles que les technologies de l'information", explique le Prof. Dr. Gerhard Huber de l'Université de Mayence.

Ce chercheur en physique atomique a débuté ses recherches il y a 20 ans avec le Prof.

Dirk Schwalm de l'Institut Max Planck pour la physique nucléaire à Heidelberg (MPIK-Heidelberg) sur l'accélérateur de particules TSR du MPIK, nouveau à l'époque.

Il permet d'exciter des ions de lithium et de produire un rayon très fin. Les ions entrent en résonance à l'aide de deux lasers :

leurs vitesses atteignent alors 20.000km/s, soit 6% de la vitesse de la lumière.

La résonance d'ions fonctionne comme une horloge atomique [1] qui bouge avec les ions. Lorsque les deux lasers excitent les mêmes ions, on peut mesurer la période propre et la vitesse de ces horloges [2].

La connaissance de la fréquence optique suffit à elle seule pour mesurer le facteur de dilatation du temps. La mesure a confirmé la théorie de la relativité restreinte avec une précision de mesure de 1 sur 10 millions.

Huber conclue : "cette précision ne suffit cependant pas pour démontrer de possibles aberrations dans la théorie d'Einstein". Les collaborateurs de Mayence, Sergei Karpuk et Christian Novotny, travaillent actuellement sur une expérience avec des vitesses bien plus élevées,

grâce à l'accélérateur ESR du Centre de recherche sur les ions lourds GSI de Darmstadt. Lors de premiers tests, les ions atteignent jusqu'à 34% de la vitesse de la lumière.

Depuis son introduction en 1905, la théorie de relativité d'Einstein représente une base pour la compréhension de nombre de phénomènes physiques.

L'un des principes soutenant que la vitesse de la lumière est constante quelque soit le référentiel inclut le fait qu'il n'existe pas de temps ni de durée absolue dans l'univers mais prouve l'existence d'une dilatation du temps qui a été mesurée en laboratoire pour la première fois en 1938 par Ives et Stiwell à l'aide de l'effet Doppler avec une précision de 1%.

La source ;

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/52069.htm

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Thomas
Chroniqueur


Inscrit le: 08 Nov 2007
Messages: 330
Localisation: ottawa

 Message Posté le: Mer 05 Déc 2007 3:13 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjour

Mais a quopi ça sert de savoir tout cela Question

Citation:
La recherche de la dilatation du temps n'est pas primordiale dans la recherche fondamentale mais a une importance dans la précision des positions déterminées par le Guidage Par Satellite (GPS) et dans d'autres applications telles que les technologies de l'information", explique le Prof. Dr. Gerhard Huber de l'Université de Mayence.


Je ne comprend pas a quoi ces résultats vonts -ils sevirs Question
@+
_________________
le pire con , est le vieux con, car il a de l' expérience!!!!!
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Mer 05 Déc 2007 3:25 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Plus que tu te rapproches de C (vitesse de la lumière), et bien plus tu apporte de l'énergie cinétique (impulsion) au système (satellites GPS par exemple) et cela fait en sorte de décaler les fréquences (effet doppler selon ton angle entre visé-origine/émission-réception). Le système (GPS satellite) vibre plus (atomes/électron car plus d'énergie pour leurs états fondamentale qui deviens décaler par rapport a la référence terreste), et il faut ajuster cela via les contractions de Lorentz (V/C) !

Entre temps les deux référenciels ce sont déplacer l'un par rapport a l'autre et il faut tenir du temps d'annalyse, de transmission, des intervales et etc....

C'est tout ! (ce n'est pas le temps comme t'elle à la Einstein, mais les durée par rapport au apport d'énergie cinétique en propre (donné vibratoire sur les états d'énergie interne) )

Il y a dilatation, mais pas du temps, mais de la durée sur le plan des énergie !

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Rock
MODERATEUR


Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 373
Localisation: Chez moi

 Message Posté le: Mer 05 Déc 2007 4:36 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Un autre mythe est que la vitesse de la lumière est invariante dans un référentiel.

La mesure de la durée est la meme mais objectivement tout semble indiquer qu'elle ne l'est pas comme le montre ce graphique se déplaçant vers le droite a grande vitesse donc subissant l'effet Doppler.

Les signaux lumineux se contractant sur l'axe de déplacement.


Remarquer que la mesure effectuée au centre indique en apparence que la vitesse est invariable mais cela est effectivement que apparence.

Bref,la nature nous jouerais de vilain tour de perception.
_________________
Rock Cool
Si le monde était vraiment gouverné par le hasard, il n'y aurait pas autant d'injustices. Car le hasard est juste. [Ferdinando Galiani]
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rock
MODERATEUR


Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 373
Localisation: Chez moi

 Message Posté le: Jeu 06 Déc 2007 1:04 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Autre animation du fonctionnement d'un signal lumineux émit a partir du centre o d'un référentiel filant vers la droit a grande vitesse.

Le fameux effet Doppler.


Citation:
Les lois des phénomènes physiques sont les mêmes pour un observateur fixe et pour un observateur entraîné dans un mouvement de translation uniforme.
La loi de l'Invariance des phénomènes physiques, de Henri Poincaré.


Donc le voyeur de cette animation est choyé car il represente l'observateur fixe et il voit donc la réalité du phénomène,tandis que celui se situant dans le référentiel ne voit que les apparences.
Pour dire que ce n'est pas le temps qui se dilate mais bel et bien les ondes (matière) qui se contracte.
_________________
Rock Cool
Si le monde était vraiment gouverné par le hasard, il n'y aurait pas autant d'injustices. Car le hasard est juste. [Ferdinando Galiani]
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
néo
Chroniqueur


Inscrit le: 14 Mar 2007
Messages: 1796
Localisation: valleyfield

 Message Posté le: Dim 09 Déc 2007 5:53 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjour

Merçi rock pour tes renseignements Wink

Donc le signal emets dans toutes les directions Question

aurevoir
_________________
vivre et laisser vivre
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Dim 09 Déc 2007 8:42 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Anterne parabolique et orientation de faiseau d'onde, fibre optique et indice de réfraction, laser et bien d'autre !

Il y a donc bien probabilité directionnelle (coupure d'écart type) sur les réelles prostulat de Copenhague !

Bien que la lumière se comporte comme une ondes, elle adopte et semble se propager par faiseau diffut et sphérique de particule dans tout les direction (n'ayant pas les moyen de les déterminer avec plus de précisions), et deviens déterminisme dans l'optique de ces indice de diffusion, réfraction, réflexion et ré-émission !

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum »  Physique... » Une nouvelle mesure de la dilatation du temps
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2020 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003