FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Vie sur Mars : on sait où chercher !
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Les missions martiennes » Vie sur Mars : on sait où chercher !
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Dim 04 Fév 2007 8:33 pm    Sujet du message: Vie sur Mars : on sait où chercher !
Répondre en citant

Salut a tous

La paléo-mer gelée d'Elysium Planitia, découverte par la sonde européenne Mars Express en 2005 serait l'endroit le plus propice à la découverte de forme de vie cellulaire endormie voire vivante !

S'il s'agit de l'endroit le plus propice à une telle découverte, ce n'est pas le seul. Les cratères d'impact les plus jeunes et les écoulements liquides, les fameuses ravines sont également des cibles de choix.

La vie n'a pu qu'apparaître sur Mars

En s'appuyant sur les avancées acquises ces 10 dernières années sur nos connaissances des différents chemins pris par la vie terrestre, on pense aux extrêmophiles, on s'aperçoit que la vie est beaucoup plus robuste qu'on ne le pensait de sorte qu'elle n'a pu qu'apparaître sur Mars.

Mieux encore, certains scientifiques sont convaincus qu'il y a peut-être encore de la vie qui dort sur Mars, puisque certaines bactéries semblent pouvoir hiberner pendant des millions d'années.

Ce qui fait dire que la vie a pu apparaître très tôt dans l'histoire de Mars, c'est la confirmation que la vie n'a besoin de limites physiques très minces pour s'épanouir.

En prenant la Terre comme référent, on s'aperçoit que notre planète abrite des organismes qu'il y a encore quelques années qu'on pensait ne pas pouvoir exister.

On en a observé dans des milieux acides, avec des PH pratiquement négatifs, aussi bien que dans des environnements très basiques.

D'autres prolifèrent dans des eaux très salines, dans les boues saumâtres, dans les glaces du pôle Sud, à des températures de 110°C, sans lumière.

Des bactéries résistent à des radiations qui tueraient 50 000 fois n'importe lequel d'entre nous.

Quelles que soient les conditions qui régnaient sur Mars au moment de sa formation, au moins 2 des 3 facteurs principaux nécessaires à l'apparition de la vie étaient présents de sorte qu'il n'y a aucune raison pour qu'elle ne se soit pas frayée un chemin sur Mars.

Aujourd'hui, on peut raisonnablement penser que si vie il y a eu, des cellules demeurent vraisemblablement endormies, enfouies quelque part sous la surface martienne. Arrow


[img]

La paléo-mer gelée d'Elysium Planitia découverte en 2005.

Elle se serait formée il y à 5 millions d'années et pourrait s'étendre sur près de 900 km de long et sur 800 de large pour une profondeur d'environ 45 m.

Crédits ESA / DLR / FU Berlin (G. Neukum)

La surface martienne impropre à la vie

Aujourd'hui cette surface ne peut pas supporter la vie, même endormie. Ce ne sont pas le manque d'eau liquide ou les conditions actuelles qui l'empêchent de perdurer ou d'hiberner mais l'absence de champ magnétique protecteur, accentué par une faible atmosphère qui permet au rayonnement cosmique de balayer la surface martienne de toute matière organique.

Ce travail de sape, débuté il y a quelques milliards d'années a rendu la surface martienne impropre à toute forme de vie et empêcherait son développement dans les premiers mètres du sous-sol martien.

Cependant, on n'est pas certain que des organismes ne puissent pas vivre dans un environnement souterrain avec une telle contrainte.

Seul frein à cet optimisme, la vie martienne se serait éteinte plusieurs milliers d'années après la disparition de l'eau sous forme liquide et le début du refroidissement de la planète.

D'une planète chaude et humide, Mars est alors devenu le monde froid et sec que l'on connaît aujourd'hui. On estime que ces événements se sont produits entre 3,5 et 3,8 milliards d'années.

On se demande donc si des cellules sont capables de rester endormies pendant une période aussi grande. Sur Terre, nous n'avons pas découvert de cellules endormies sur une aussi longue période.

Les sites les plus prometteurs

En s'appuyant sur ces données et des critères de sélections très peu contraignants, une équipe de scientifiques a ciblé 3 sites qui ont en commun de montrer des signes évidents d'écoulements liquides, une formation récente à l'échelle géologique de la planète ce qui est primordiale pour avoir une chance de découvrir des cellules éteintes, voire vivantes, qui n'ont pas été annihilées par le rayonnement cosmique.

Il s'agit de la paléo-mer gelée d'Elysium Planitia qui existait il y a encore 5 millions d'années, des cratères d'impact récemment formés et des écoulements liquides que l'on n'arrête pas de découvrir un peu partout sur Mars (les ravines) et dont certaines sont 'vieilles' de 5 ans !

Forer la surface martienne

Forer la surface martienne est la prochaine grande étape technique de l'exploration robotique de Mars.

Dernière étape avant le retour d'échantillons sur Terre. 2 missions sont en cours de développement. Il s'agit de Phoenix, un lander de la NASA qui se posera au pôle nord de la planète et creusera le sous-sol sur environ 1 mètre (lancement en août 2007) et de ExoMars, une mission de l'ESA qui n'est pas attendue avant 2013 et sera capable de forer le sol sous plus de 2 mètres.

Concernant Phoenix, le choix de son site d'atterrissage ne remplit pas le critère de formation récente de sorte qu'il est très peu probable de découvrir des cellules éteintes mais pour la NASA les couches de glace sur lesquelles se posera Phoenix pourraient contenir des composés organiques nécessaires au monde du vivant. Arrow

source et Articles connexes;


http://www.flashespace.com/html/fev07/05a_02.htm


amicalement



[/img]
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
gab
Chroniqueur


Inscrit le: 10 Jan 2007
Messages: 1451
Localisation: montreal

 Message Posté le: Sam 10 Fév 2007 3:40 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjours

C'est une question de temps avant qu'il trouve des microbes , selon-moi Wink

tchaos
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Arnaud
MODERATEUR


Inscrit le: 27 Jan 2007
Messages: 445
Localisation: Belgique

 Message Posté le: Sam 10 Fév 2007 4:10 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

oui mais sous quelle formes???
ils doivent déjà trouver l'eau qui se trouve sous la croute martienne et doivent tout analyser
_________________
Arnaud

l'emerveillement est le premier pas vers le respect " Nicolas Hulot"
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Les missions martiennes » Vie sur Mars : on sait où chercher !
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003