FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Énergie sombre
Aller à la page 1, 2  Suivante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » Énergie sombre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Lun 26 Mar 2012 7:31 pm    Sujet du message: Énergie sombre
Répondre en citant

L’énergie sombre serait responsable de l’accélération de l’expansion de l’univers.

Sur quoi se base cette notion d’énergie sombre?

En fait elle se base sur l’ancienne notion newtonienne que la matière dans l’univers, de par sa force d’attraction , ralentissait l’expansion de l’univers.

Einstein nous a démontré qu’il n’existe pas de « force d’attraction » de la matière et que celle-ci n’était qu’une mauvaise interprétation d’observations faites sans tenir compte de la géométrie de l’espace.

Ajoutons que toutes les masses éparpillées dans l'univers ne donnent pas de "courbure" positive ou négative à cet univers puisqu'il est plat. Personne n'a encore pu mesurer la moindre petite courbure de l'univers; mais on est tellement encré dans l'idée newtonienne, qu'on affirme que notre technologie n'est pas encore assez avancée pour mesurer cette "infime" courbure de l'espace que l'on observe comme étant plat. On refuse de croire à ce que l'on voit.

Donc si la force d’attraction n’existe pas, elle ne peut donc pas ralentir l’expansion de l’univers et il serait temps de cesser de prendre en considération la « masse » de l’univers dans la notion de l’expansion. Autrement dit: la vitesse de l’expansion de l’univers n’a rien à voir avec la gravitation.

Si elle n’a rien à voir avec la gravitation, comment prétendre qu’elle peut avoir quelque chose à voir avec l’antigravitation? Cela n’a aucun sens logique.

Quelles sont les raison pour laquelle on affirme que la force de gravitation n’existe pas?

La raison principale est la relativité restreinte qui indique que la vitesse de la lumière est indépassable; donc la force de gravité de Newton ne peut pas être effective « instantanément » partout dans l’univers.

Ce fait étant établi, comment peut-on présenter maintenant une force antigravitationnelle qui serait effective « instantanément » partout dans l’univers? C’est encore une fois, complètement à l’encontre de la logique même.

Mais qu’est-ce que cette « accélération de l’expansion de l’univers »?

« L'accélération de l'expansion de l'Univers est le nom donné au phénomène qui voit la vitesse de récession des galaxies par rapport à la Voie lactée augmenter au cours du temps » (Wikipédia)

Si cette définition est exacte, l’accélération de l’expansion s’explique d’une toute autre façon beaucoup plus logiquement.

L’expansion de l’univers se calcule selon la constante de Hubble; c’est-à-dire 73 km/sec par mégaparsec.

Prenons donc une longueur de 1 mégaparsec et mesurons la même distance une seconde plus tard.

Elle mesure donc (1 mégaparsec) + (73 km). Lors de la deuxième seconde (seconde suivante), le premier facteur (1 mégaparsec) continue son expansion en ajoutant 73 km à cette distance pendant que le deuxième facteur (73 km) prend lui aussi de l’expansion au prorata de la constante de Hubble soit : (73km) + (X).

La longueur du mégaparsec initial est donc, maintenant, de (1 mégaparsec ) + 2(73 km) + (X). Lors de la troisième seconde, la distance initiale de 1 mégaparsec sera maintenant de (1 mégaparsec) + 3(73km) + 2(X) + (Y qui est l'expansion du 1er X). On voit très bien que la vitesse d’expansion accélère pour la distance en question.

Donc, si nous considérons, au départ, deux galaxies distante de 1 mégaparsec l’une de l’autre, cette distance entre les deux galaxies prendra de l’expansion de plus en plus vite au fur et à mesure de l’augmentation de la distance entre elles.

Quelle est donc la nécessité d’une énergie sombre pour expliquer l’accélération de l’expansion quand la notion de "constante de Hubble" l’explique par la simple augmentation de distance produite par l'expansion de l'espace?

Car si l’univers était vraiment en expansion accélérée, la constante de Hubble augmenterait de vitesse (ou de km par mégaparsec: 73, 74, 75 etc...) d'une seconde à l'autre.

De plus, l'affirmation que l'expansion n'a pas toujours été tel qu'aujourd'hui se rattache, elle aussi, à la notion de gravitation de Newton et non à celle d'Einstein.

L'expansion s'est toujours déroulée à la même vitesse: celle de la lumière. La preuve?

Ajoutez le nombre de mégaparsec nécessaire à la constante de Hubble (73km/sec/mégaparsec) pour atteindre la vitesse de la lumière et vous obtiendrez 13,7 milliards d'années-lumières comme étant la distance nécessaire. Ce qui est exactement l'âge de l'univers qui prend de l'expansion à la vitesse de la lumière.

Conclusion: Non seulement refusons-nous de croire à ce que l'on voit, comme au sujet de l'univers plat, mais on accepte de croire à ce que l'on ne voit pas du tout, l'énergie sombre. On peut appliquer la même conclusion à la matière noire que personne n'a jamais vu. Ajoutons qu'on ne croit pas, non plus, à ce que nous démontrent des calculs très simples faits au moyen de ce qui est établi et que nous observons, tel la constante de Hubble.

Elie l'Artiste
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Mar 27 Mar 2012 3:44 am    Sujet du message:
Répondre en citant



Moi quand je vois la forme globale que peut prendre l'univers je comprend qu'il y a des zones qui s'éloignent et des zones qui se rapprochent. Je ne connait pas la nature de cette force mais elle pourrait s'expliquer uniquement par gravité.

Une autre énergie pourrait aussi expliquerer cette forme.
J'ai vus un rapprochement de particule sur une membrane en vibration.
Donc une vibration de la taille de l'univers pourrait expliquer l'expension !?

>> http://www.youtube.com/watch?v=EQPMhwuYMy4&feature=youtube_gdata_player
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mar 27 Mar 2012 8:47 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Je ne connait pas la nature de cette force mais elle pourrait s'expliquer uniquement par gravité.


Erreur; elle s'explique très facilement par l'expansion de l'univers. Qui est le résultat qu'au départ de l'univers, tout est exclusivement "énergie cinétique". Donc, "pas besoin de force" pour faire bouger, puisque tout est déjà "mouvement".

Au départ de l'univers, celui-ci prend de l'expansion; et pourtant, il n'y a pas de gravité puisqu'il n'y a ni "énergie de masse", ni de déformations de la géométrie de l'espace. Oublie Newton une fois pour toutes.

Citation:
je comprend qu'il y a des zones qui s'éloignent et des zones qui se rapprochent.


Eh bien, tu comprends mal. En fait toutes les zones s'éloignent. Celles qui semblent se rapprocher s'éloignent simplement moins rapidement que celle de "grand vide".
C'est encore une question de distances en mégaparsec et de constante de Hubble.

Lorsque tu t'éloignes d'un arbre, il semble rapetisser et pourtant, il continue de grossir. Lorsque tu regardes l'univers à grande échelle, l'expansion totale se fait tellement rapidement que les filaments semblent s'amincir. Pourtant ils élargissent.

Elie l'Artiste
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3176
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mar 27 Mar 2012 10:36 pm    Sujet du message: Re: Énergie sombre
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
L’énergie sombre serait responsable de l’accélération de l’expansion de l’univers.

Sur quoi se base cette notion d’énergie sombre?

En fait elle se base sur l’ancienne notion newtonienne que la matière dans l’univers, de par sa force d’attraction , ralentissait l’expansion de l’univers.

Einstein nous a démontré qu’il n’existe pas de « force d’attraction » de la matière et que celle-ci n’était qu’une mauvaise interprétation d’observations faites sans tenir compte de la géométrie de l’espace.

Salut;
bien sur que ce n'est pas la matière qui attire la matière qui explique la gravitation, la gravité attractive et la gravité répulsive est une relation entre la matière et l'Espace~Temps, et Einstein est la première célébrité a donné du sens a cette relation Smile .
Élie L'Artiste a écrit:

Ajoutons que toutes les masses éparpillées dans l'univers ne donnent pas de "courbure" positive ou négative à cet univers puisqu'il est plat. Personne n'a encore pu mesurer la moindre petite courbure de l'univers; mais on est tellement encré dans l'idée newtonienne, qu'on affirme que notre technologie n'est pas encore assez avancée pour mesurer cette "infime" courbure de l'espace que l'on observe comme étant plat. On refuse de croire à ce que l'on voit.

Sommes nous dans un Univers a trois dimension ou pas Question
Élie L'Artiste a écrit:

Donc si la force d’attraction n’existe pas, elle ne peut donc pas ralentir l’expansion de l’univers et il serait temps de cesser de prendre en considération la « masse » de l’univers dans la notion de l’expansion. Autrement dit: la vitesse de l’expansion de l’univers n’a rien à voir avec la gravitation.

Si elle n’a rien à voir avec la gravitation, comment prétendre qu’elle peut avoir quelque chose à voir avec l’antigravitation? Cela n’a aucun sens logique.

Gravitation attractive et gravitation répulsive sont lié, selon ma version de l'Énergie sombre Smile .
Élie L'Artiste a écrit:

Quelles sont les raison pour laquelle on affirme que la force de gravitation n’existe pas?

La raison principale est la relativité restreinte qui indique que la vitesse de la lumière est indépassable; donc la force de gravité de Newton ne peut pas être effective « instantanément » partout dans l’univers.

C'est le champ gravitationnel attractif décroissant qui semble décroître idéfiniment, en s'éloignant et ne pas s'arrêter net, en tout cas selon les mathématiques représentant la gravité de Newton Smile .
Élie L'Artiste a écrit:

Ce fait étant établi, comment peut-on présenter maintenant une force antigravitationnelle qui serait effective « instantanément » partout dans l’univers? C’est encore une fois, complètement à l’encontre de la logique même.

Mais qu’est-ce que cette « accélération de l’expansion de l’univers »?

« L'accélération de l'expansion de l'Univers est le nom donné au phénomène qui voit la vitesse de récession des galaxies par rapport à la Voie lactée augmenter au cours du temps » (Wikipédia)

Si cette définition est exacte, l’accélération de l’expansion s’explique d’une toute autre façon beaucoup plus logiquement.

L’expansion de l’univers se calcule selon la constante de Hubble; c’est-à-dire 73 km/sec par mégaparsec.

Prenons donc une longueur de 1 mégaparsec et mesurons la même distance une seconde plus tard.

Elle mesure donc (1 mégaparsec) + (73 km). Lors de la deuxième seconde (seconde suivante), le premier facteur (1 mégaparsec) continue son expansion en ajoutant 73 km à cette distance pendant que le deuxième facteur (73 km) prend lui aussi de l’expansion au prorata de la constante de Hubble soit : (73km) + (X).

La longueur du mégaparsec initial est donc, maintenant, de (1 mégaparsec ) + 2(73 km) + (X). Lors de la troisième seconde, la distance initiale de 1 mégaparsec sera maintenant de (1 mégaparsec) + 3(73km) + 2(X) + (Y qui est l'expansion du 1er X). On voit très bien que la vitesse d’expansion accélère pour la distance en question.

Donc, si nous considérons, au départ, deux galaxies distante de 1 mégaparsec l’une de l’autre, cette distance entre les deux galaxies prendra de l’expansion de plus en plus vite au fur et à mesure de l’augmentation de la distance entre elles.

La constante de Hubble change a cause de cette expansion accéléré de l'Univers, maintenant on sait que la vitesse d'expansion de l'Univers n'est pas constante, puis si cette expansion était décéléré, il faudrait aussi changer la constante de Hubble pour en tenir compte Smile .
Élie L'Artiste a écrit:

Quelle est donc la nécessité d’une énergie sombre pour expliquer l’accélération de l’expansion quand la notion de "constante de Hubble" l’explique par la simple augmentation de distance produite par l'expansion de l'espace?

Car si l’univers était vraiment en expansion accélérée, la constante de Hubble augmenterait de vitesse (ou de km par mégaparsec: 73, 74, 75 etc...) d'une seconde à l'autre.

De plus, l'affirmation que l'expansion n'a pas toujours été tel qu'aujourd'hui se rattache, elle aussi, à la notion de gravitation de Newton et non à celle d'Einstein.

L'expansion s'est toujours déroulée à la même vitesse: celle de la lumière. La preuve?

Ajoutez le nombre de mégaparsec nécessaire à la constante de Hubble (73km/sec/mégaparsec) pour atteindre la vitesse de la lumière et vous obtiendrez 13,7 milliards d'années-lumières comme étant la distance nécessaire. Ce qui est exactement l'âge de l'univers qui prend de l'expansion à la vitesse de la lumière.

Notion ici d'Univers observable Smile .
Élie L'Artiste a écrit:

Conclusion: Non seulement refusons-nous de croire à ce que l'on voit, comme au sujet de l'univers plat, mais on accepte de croire à ce que l'on ne voit pas du tout, l'énergie sombre. On peut appliquer la même conclusion à la matière noire que personne n'a jamais vu. Ajoutons qu'on ne croit pas, non plus, à ce que nous démontrent des calculs très simples faits au moyen de ce qui est établi et que nous observons, tel la constante de Hubble.

Elie l'Artiste

Je n'ai pas encore vu officiellement dans un article de revue de l'information qui donne un exemple chiffré de cette accélération, cependant j'ai théoriquement donné un exemple chiffré, sans doute très imprécis, mais cela donne une idée du phénomène, il y a bien des détails sur l'accélération de l'expansion de l'Univers et sur l'énergie sombre, actuellement sur ma page d'accueil Smile de mon site sur Kazéo:

http://sujetgeneral.kazeo.com
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mer 28 Mar 2012 10:25 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
la gravité attractive et la gravité répulsive est une relation entre la matière et l'Espace~Temps, et Einstein est la première célébrité a donné du sens a cette relation


je te conseille de considérer le fait que la relativité générale est une application "localisée"; comme il est reconnu par la science.

Citation:
Sommes nous dans un Univers a trois dimension ou pas


Qu'est-ce que tu observes???

Citation:
Gravitation attractive et gravitation répulsive sont lié, selon ma version de l'Énergie sombre .


Je ne dis pas le contraire; je dis que rien, ni aucune observation justifie ton adoption de cette solution imaginaire qu'est l'énergie sombre.

Citation:
C'est le champ gravitationnel attractif décroissant qui semble décroître idéfiniment,


Ton champ gravitationnel est calculé selon la formule de Newton; c'est ce qui le rend décroissant à l'infini. Accepte le fait que la majorité de l'univers est plat et tu raccourcira ton "infini" de beaucoup. Ensuite tu devras trouver une autre manière de faire tes calculs. Je sais bien que ce n'est pas drôle, mais, il faudra bien adapter les formules à la réalité un jour.

Citation:
La constante de Hubble change a cause de cette expansion accéléré de l'Univers, maintenant on sait que la vitesse d'expansion de l'Univers n'est pas constante, puis si cette expansion était décéléré, il faudrait aussi changer la constante de Hubble pour en tenir compte


Nomme-moi dix expériences successives faite depuis la découverte de l'accélération de l'expansion qui démontrent une augmentation de vitesse de cette expansion. Il n'y en a même pas deux. Pour l'instant les différences de vitesse sont le résultat de "l'affinement technique" qui donne une plus grande précision. Nous sommes passé de 75km/sec par mgpc à 73km/sec par mgpc. Drôle d'accélération tu ne trouves pas?

Citation:
Notion ici d'Univers observable


Oui je sais; pour certain, même si tout ce que l'on voit est le "passé" il y a quelque chose qui se cache, au loin, derrière la "courbure" plate de l'univers. Sans compter les endroits parallèles à nous dans le temps et l'espace qui exige que l'univers possède une "centre" ce qu'il n'a pas.

La science est tellement coincée qu'on se permet de dire n'importe quoi pour avoir une publication à son nom.

Citation:
Je n'ai pas encore vu officiellement dans un article de revue de l'information qui donne un exemple chiffré de cette accélération,...


C'est pourquoi, c'est une affirmation "gratuite" et ne devrait pas figurer dans les notions scientifiques. Quant aux calculs, si je te donnes les infos de la baguette magique de Harry Potter, il est évident que tu pourras me calculer la vitesse maximale de déplacement qu'il peut atteindre avec cet instrument. Le résultat de ton calcul n'en fera pas une réalité.

Cessons de nier les faits observés pour sauver les données scientifiques "obsoletes" comme celles de Newton. Toute notre science actuelle repose encore sur lui, aujourd'hui. Réveillons-nous!!!
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3176
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mer 28 Mar 2012 10:48 pm    Sujet du message: Énergie sombre
Répondre en citant

Citation:
Sommes nous dans un Univers a trois dimensions ou pas

Élie L'Artiste a écrit:

Qu'est-ce que tu observes???

Salut;
J'observe qu'on nous enseignent que les télescopes les plus puissants, voient aussi loin dans toute les directions Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Jeu 29 Mar 2012 4:12 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Sommes nous dans un Univers a trois dimensions ou pas


NON !

Beaucoups plus que trois dimensions.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Jeu 29 Mar 2012 9:09 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
NON !

Beaucoups plus que trois dimensions


Jusqu'à nouvel ordre, nous sommes dans un univers espace-temps composé de trois dimensions plus "le temps".


Citation:
Salut;
J'observe qu'on nous enseignent que les télescopes les plus puissants, voient aussi loin dans toute les directions


Donc l'espace/temps qui nous entoure est une "distance/passé". Ce qu signifie que l'espace est du temps.
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.


Dernière édition par Elie l'Artiste le Sam 31 Mar 2012 9:43 am; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Jeu 29 Mar 2012 12:53 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Biiiiiiiiip !

Le nouvelle ordre a était donné a partir du moment ou l'on a découvert des lentilles gravitationelles.
Cette déformation de l'espace, du temps et surtout de la lumiére ne peut s'expliquer que si ont ajoute une dimension aux trois premiéres.

A partir de ce moment ont sait que l'univers a plus de trois dimensions.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Jeu 29 Mar 2012 2:54 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Cette déformation de l'espace, du temps et surtout de la lumiére ne peut s'expliquer que si ont ajoute une dimension aux trois premiéres.


Ce n'est pas une déformation de l'espace ou du temps; c'est une déformation de sa GÉOMÉTRIE; rien d'autre. Il n'y a aucune preuve qu'il existe plus de dimensions que les trois spécifiées, plus le temps.

Le "point" est la première dimension, la "surface" est la deuxième et le "volume" est la troisième. Maintenant si on parle d'autre chose que des dimensions, cela reste à être déterminé; mais il faut être précis dans nos termes.
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Jeu 29 Mar 2012 4:13 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
c'est une déformation de sa GÉOMÉTRIE


Nous ne parlons pas ici de matiére.
L'espace et le temps ne sont ni une masse de gaz, ni un soleil, ni une planéte ...

Écoute,

Le principe d'une déformation spatiale par un solide est comparable à une place bien plus grande qu'il y parait. Ont ne peut pas assimiler cela a une simple miniaturisation, c'est beaucoups plus conséquent !?

Pour un trou noir ont parle d'une masse qui serait des centaines de fois plus grande qu'un soleil dans juste la taille d'un soleil.

Littéralement c'est comme créer un espace virtuel.
C'est a dire un espace dans un espace.

Et pour résoudre l'équation ont ajoute donc une sous dimension.


Dernière édition par Madarion le Ven 30 Mar 2012 9:53 am; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Jeu 29 Mar 2012 9:55 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Nous ne parlons pas ici de matiére.
L'espace et le temps ne sont ni une masse de gaz, ni un soleil, ni une planéte ...


Quand je parle de déformation de la géométrie de l'espace, je ne parle pas de matière moi non plus. Je parle de l'espace et de sa métrique qui s'affaisse jusqu'à un centre de gravité.

Citation:
Le principe d'une déformation spatiale par un solide ...


La déformation spatiale n'est pas faite par un solide. Je te le répète, une déformation spatiale est le résultat d'une poussée sur un point précis de l'espace par de l'énergie cinétique dirigée vers ce point précis. Autrement dit, par de l'énergie de masse. Tu m'avais dit sur l'autre forum que tu avais compris Sad

Citation:
Pour un trou noir ont parle d'une masse qui serait des centaines de fois plus grande qu'un soleil dans juste la taille d'un soleil.


Pour un trou noir, on parle d'une singularité (un endroit singulier et une situation singulière) où se manifeste une énergie de masse tellement grande que rien ne peut s'en échapper. Il n'y a pas de matière dans cette singularité; il n'y a que de l'énergie de masse. La matière se transforme en énergie bien avant d'arriver à la singularité.

Citation:
Littéralement c'est créer un espace virtuel.
C'est a dire un espace dans un espace.


Premièrement, la virtualité en physique signifie "qui apparaît et disparaît aussitôt". Donc, la singularité d'un trou noir ne disparaît pas; elle reste constante.

Et cette singularité n'est pas un espace dans un espace; c'est surtout l'espace actuel retourné comme il était au moment du Big bang. C'est un "trou" d'une dimension de la longueur de Planck.

Citation:
Et cela donne la création d'une sous dimension supplémentaire pour que l'équation puisse se resoudre. La théorie des cordes admet 11 dimensions. C'est à dire qu'il y a un espace, dans un espace, ... 11 fois en tout.


Ouais. Puis comme ces onze dimensions ne sont pas suffisantes pour tout expliquer, on a une des théories des cordes qui a 25 dimensions.

Un trou noir est un recul d'une partie de l'espace-temps actuel jusqu'à son origine poussée par une énergie de masse. Donc rendu à la singularité tu es devant un "trou" qui s'ouvre sur l'ère de Planck. C'est facile à percevoir si tu étudies un tant soit peu les limites de Chandrasekhar.

Citation:
Ils n'ont pas déclarés ses 11 dimensions par hasard.


Évidemment pas. C'était pas NÉCESSITÉ.

Citation:
Il aurat fallut beacoups de calculés pour arriver à cela.


Calculs basés sur les formules et la notion gravitationnelle de Newton. Oublies les plus que trois dimensions + le temps. C'est comme les univers multiples dont la notion est apparue quand Hubble a découvert qu'Andromède était une autre galaxie extérieure à la nôtre. On croyait alors que notre galaxie était tout l'univers. Donc les journalistes de l'époque on dit que Hubble avait trouvé un "autre univers". Mais l'univers est UN; il ne sera jamais deux.


Citation:
Donc pour moi ils ont raisons.


Ne tombe pas à genoux tout de suite. Il vont découvrir bientôt qu'ils ont tort.

Citation:
Reste à sortir cela des tableaux noir pour observer ses dimensions dans la réalité.


C'est exactement là le problème; vaut mieux regarder la réalité avant d'aller au tableau noir. Surtout lorsque les formules sur le tableau ne servent qu'à trouver des approximations. Partir du tableau noir avant d'aller vérifier la réalité résulte en "imaginant" une "matière noire" pour régler les problèmes causés par le tableau versus la réalité. C'est comme d'avoir imaginé le graviton pour "transporter" la Force de gravité de Newton. On n'observe pas de graviton dans la réalité. On n'observe pas de matière noire dans la réalité et on n'observe pas plus que trois dimensions + le temps, dans la réalité.

Ton tableau commence à être barbouillé pour absolument rien. Efface la partie en relation avec Newton. C'est dépassé.
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Ven 30 Mar 2012 10:04 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
C'est exactement là le problème; vaut mieux regarder la réalité avant d'aller au tableau noir. Surtout lorsque les formules sur le tableau ne servent qu'à trouver des approximations. Partir du tableau noir avant d'aller vérifier la réalité résulte en "imaginant" une "matière noire" pour régler les problèmes causés par le tableau versus la réalité. C'est comme d'avoir imaginé le graviton pour "transporter" la Force de gravité de Newton. On n'observe pas de graviton dans la réalité. On n'observe pas de matière noire dans la réalité et on n'observe pas plus que trois dimensions + le temps, dans la réalité.


Ont peut discuter tout de même !?

Je pense que pour appréhender un domaine il faut avoir un esprit bien précis.
Je ne pense pas que nous l'avons déja atteints pour l'astronomie.
Ont en est quand même pas loin

Par exemple ces notions de matiére et d'énergie noire me semblent trés intéressentes.
Depuis que je l'ais intégrés je vois l'espace autrement et j'aime cela.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Ven 30 Mar 2012 4:43 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

C'est ton choix.
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Ven 30 Mar 2012 5:16 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

oui, mais un choix judicieux !
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Sam 31 Mar 2012 9:50 am    Sujet du message:
Répondre en citant

À noter que si l'univers n'a pas de centre, c'est qu'il n'a pas de "centre de gravité" et donc, que son "espace/temps" n'est pas déformé. C'est exactement ce que certaines expériences ont observé.

Si l'espace/temps était déformé dans sa totalité (avait une courbure), ce que dit la notion de Newton, nous observerions une centre de cette déformation. Mais l'univers n'a pas de centre.


Combien d'arguments différents va-t-il falloir fournir pour faire comprendre?
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Sam 31 Mar 2012 2:32 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Wink
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3176
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Dim 01 Avr 2012 12:14 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
À noter que si l'univers n'a pas de centre, c'est qu'il n'a pas de "centre de gravité" et donc, que son "espace/temps" n'est pas déformé. C'est exactement ce que certaines expériences ont observé.

Si l'espace/temps était déformé dans sa totalité (avait une courbure), ce que dit la notion de Newton, nous observerions une centre de cette déformation. Mais l'univers n'a pas de centre.


Combien d'arguments différents va-t-il falloir fournir pour faire comprendre?

Salut;
il n'a pas de centre dans l'Univers, parce qu'il n'a pas d'endroit privilégier dans l'Univers pour le commencement de l'Espace~Temps Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Dim 01 Avr 2012 2:30 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Et si ont prenez la chose à l'envers ?

1) ont dit que l'univers n'as ni d'espace ni de temps, donc pas de centre.

2) et chaque foix qu'un centre de gravité se forme il se cré un espace locale et une zone de temps

Qu'en pensez-vous ?
Confused


Dernière édition par Madarion le Dim 01 Avr 2012 2:56 pm; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Dim 01 Avr 2012 3:36 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Salut;
il n'a pas de centre dans l'Univers, parce qu'il n'a pas d'endroit privilégier dans l'Univers pour le commencement de l'Espace~Temps


Il n'y a pas de centre dans l'univers aussi longtemps que tu ne t'inclus pas comme observateur. Aussitôt fait tu deviens le centre de l'univers.

Tout ce que tu vois fait partie du passé; seul toi, celui qui perçoit, est au présent.
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3176
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Dim 01 Avr 2012 1:27 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Madarion a écrit:
Et si ont prenez le chose à l'envers ?

1) ont dit que l'univers n'as ni d'espace ni de temps,

Salut;
Cela est juste pour les conditions de neutralité total qui prévalait avant le Big Bang Smile .
Madarion a écrit:

donc pas de centre.

Évidemment dans de tel condition Smile .
Madarion a écrit:

2) et chaque foix qu'un centre de gravité se forme il se cré un espace locale et une zone de temps

Qu'en pensez-vous ?
Confused

Oui il le faut bien Smile .
Élie L'Artiste a écrit:

Il n'y a pas de centre de l'Univers aussi longtemps que tu ne t'inclus pas comme observateur. Aussitôt fait tu deviens le centre de l'univers.

On peut en effet imaginer un centre, comme le Soleil au centre du système Solaire, ou nous-même au centre de ce qui nous entourent, mais ce qui nous entourent n'est pas toujours bien compris Smile .
Élie L'Artiste a écrit:

Tout ce que tu vois fait partit du passé; seul toi, celui qui percoit, est au présent.

Le temps présent est vraiment le plus important, surtout quand l'on a peu espoir en l'avenir Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Lun 02 Avr 2012 2:59 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Ce qui ne donne pas un centre à l'univers ni une courboure à la majorité de l'espace/temps.
Smile
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3176
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Lun 02 Avr 2012 8:59 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
Ce qui ne donne pas un centre à l'univers

Salut, daccord.
Élie L'Artiste a écrit:

ni une courboure à la majorité de l'espace/temps.
Smile

Je suis daccord ici aussi;
pour la coubure de l'Espace~Temps, a mon avis il ne faut pas exagéré sa forme et considérer un Univers pizza Exclamation
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mar 03 Avr 2012 8:50 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Et pourtant l'univers "surface de pizza avec pepperoni" est une excellente image bidimensionnelle. Les déformations y sont représentées par le pepperoni.

Smile

Maintenant, si vous donnez autant d'épaisseur à votre pizza qu'elle a de diamètre et que le pepperoni est distribué à l'intérieur du volume, vous obtenez une bonne représentation de l'univers.

Il ne vous reste qu'à faire disparaître tout l'espace qui entoure votre pizza et le tour est joué.
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Mar 03 Avr 2012 5:04 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

je pensais plutot à une sphère !?
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » Énergie sombre
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2024 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003