FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Le paranormal
Aller à la page 1, 2  Suivante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Insolite et paranormal » Le paranormal
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Plus les gens sont instruit,plus ils croient au paranormal?
Vrai
37%
 37%  [ 3 ]
Faux
62%
 62%  [ 5 ]
Total des votes : 8

Auteur Message
Rock
MODERATEUR


Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 373
Localisation: Chez moi

 Message Posté le: Jeu 24 Jan 2008 3:53 am    Sujet du message: Le paranormal
Répondre en citant

Juste pour connaitre vos impressions.
_________________
Rock Cool
Si le monde était vraiment gouverné par le hasard, il n'y aurait pas autant d'injustices. Car le hasard est juste. [Ferdinando Galiani]
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Jeu 24 Jan 2008 9:05 am    Sujet du message:
Répondre en citant

J'ai voté oui !
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rock
MODERATEUR


Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 373
Localisation: Chez moi

 Message Posté le: Jeu 24 Jan 2008 2:42 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Madarion a écrit:
J'ai voté oui !


Comment a tu fais? puisse qu'il n'y a pas de oui. Laughing
Ton vote est donc paranormal. Wink
_________________
Rock Cool
Si le monde était vraiment gouverné par le hasard, il n'y aurait pas autant d'injustices. Car le hasard est juste. [Ferdinando Galiani]
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11025
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Jeu 24 Jan 2008 3:00 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

SAlut a tous

J"ai voté "faux" Wink

Puisque selon-moi, il y a toujours le coté "scientifiques de la chose et dans la plupart des cas "démistifies" le paranormal Wink

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Rock
MODERATEUR


Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 373
Localisation: Chez moi

 Message Posté le: Jeu 24 Jan 2008 3:09 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

albert einstein a écrit:
SAlut a tous

J"ai voté "faux" Wink

Puisque selon-moi, il y a toujours le coté "scientifiques de la chose et dans la plupart des cas "démistifies" le paranormal Wink

amicalement

Salut Albert

On pourrait qualifier ton vote de logique.

Au suivant

Du coup que plusieurs vote seront enregistrés,je vous ferez part d'un sondage.
_________________
Rock Cool
Si le monde était vraiment gouverné par le hasard, il n'y aurait pas autant d'injustices. Car le hasard est juste. [Ferdinando Galiani]
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Jeu 24 Jan 2008 6:49 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut Rock

Je ne voterais ni l’un ni l’autre pour les raisons suivantes :

1- Plus on est ignorant, plus on se réfère aux croyances locales ou populaires, car ce sont les seules connaissances que l'on a, et de plus, elles sont partagées par notre environnement culturel. Je voterais vrai, car ils ne sont pas instruits.

2- Les gens instruits peuvent aussi acquérir de nouvelles croyances et les ajouter à celles qu'ils ont déjà. Ce qui voudrait dire que certains domaines de connaissances peuvent accroitre les mythes et d'autres en exclure, C'est une question de types de connaissances. Si quelqu'un étudie la théologie et ne connait absolument rien en physique ou en science, l'instruction en théologie va ne peut être forcément ajouter aux croyances, de celui qui l'étudie. Donc, ces gens instruits vont avoir plus de croyances. Pour ce type d'instruction je voterais aussi vrai car leurs connaissances sont d’ordre métaphysique et philosophique.

3- Ceux qui sont instruit en connaissances scientifiques, je voterais faux.

4- Celui qui est instruit dans la science et la philosophie, je voterais aussi faux.

Conclusion, je ne crois pas que ce sondage soit en lui-même conclusif, car il est établi sur un très petit échantillonnage, et le résultat ne peut être que douteux et contribuer à une autre croyance.

De plus, ce n'est pas un sondage populaire qui peut décider de cette question qui est du domaine des croyances et les sondages doivent aussi être testés par l'expérimentation pour les valider. De plus, un sondage pour être valide doit être basé sur au moins 1000 observations.

Mon petit grain de sel sur ce sondage.

Amicalement

Vinety
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
georges
Chroniqueur


Inscrit le: 24 Déc 2007
Messages: 410
Localisation: mtl

 Message Posté le: Ven 25 Jan 2008 12:17 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Allo a tout monde

Bien que je suis parti d' accord avec vinety, j' ai voté faux, car les gens instruit sonts beaucoup plus méfiant et dure a convainque que les autres personne ayant peu de scolarité Wink
_________________
tous pour un et un pour tous
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Numéro ICQ
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Ven 25 Jan 2008 3:24 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Je ne sais pas quoi répondre; parce que normalement, plus tu es instruit, plus tu te poses des questions et plus tu as de questions plus certaines ne te semblent pas "normales".

Voici ce que wiki dit du paranormal:

Citation:
Le Paranormal (ou l'adjectif paranormal) est un terme utilisé pour qualifier un ensemble de phénomènes qui, selon ses défenseurs, violeraient les lois scientifiques établies. Le préfixe "para" désignant quelque chose qui est à côté de la norme, la norme étant ici le consensus scientifique établissant ce qu'est la réalité. Un phénomène paranormal serait un phénomène auquel on n'a pas trouvé d'explication rationnelle, laissant ainsi la porte ouverte aux interprétations et attributions à des causes mystérieuses.



Donc, logiquement, la vitesse trop grande des étoiles au pourtour des galaxies serait du domaine du paranormal; l'anomalie Pioneer serait du domaine du paranormal; l'accélération de l'expansion de l'univers serait du domaine du paranormal; par contre, l'absence d'explication de la nature de la masse ne serait pas du domaine du paranormal; elle serait une question non expliquée. Ce qui la ramène au domaine du paranormal. Tout ce qui n'est pas expliqué scientifiquement serait du domaine du paranormal.

Tout ceci me fait rattacher le paranormal directement comme étant une partie de la science et non dû à l'ignorance. Je ne sais pas trop. Je vais y réfléchir un peu avant de voter.

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
la bostella
Chroniqueur


Inscrit le: 22 Déc 2007
Messages: 16

 Message Posté le: Ven 25 Jan 2008 3:55 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Petit raisonnement par l’absurde : la réponse a la question est oui tout simplement car tout scientifique ou personne qui se réfère à la science le fait le plus souvent par la voie d’une croyance. La science nous apprend que la Terre est ronde mais très peut de personnes ont pu le vérifier par l’expérimentation. La pensée scientifique est un construit social et bien souvent au niveau individuel, elle est ingérée comme un système auquel on convient de croire sans en avoir expérimenter les tenants. En fait loin d’être neutre et objectif, se référer aux savoirs scientifiques est un choix. La suite logique de cette petite démonstration consisterait à considérer à l’inverse de la pensée dominante et convenue que plus on s’instruit plus on devient croyant. A la rigueur, les seules personnes qui échappent à cet écueil sont les scientifiques qui eux mêmes contribuent à définir les invariabilités de la nature.

Very Happy
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Ven 25 Jan 2008 7:20 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut La bostella.

Malgré que j’ais bien aimé ton raisonnement, je crois que celui-ci est aussi biaisé sur les croyances et tes conclusion sont plutôt du domaine des croyances populaires et ne sont pas scientifiques.

la Bostella a écrit:
scientifique ou personne qui se réfèrent à la science le fait le plus souvent par la voie d’une croyance.


Je crois qu’ici tu abuses joyeusement du sens réel du mot (croyance), car ce mot se réfère généralement aux croyances qui n’ont pas été testées par la méthode scientifique, qui inclue obligatoirement les dogmes et les croyances religieuses. Donc, les scientifiques ou ceux qui se réfèrent à la science, savent très bien que ces connaissances ne sont pas nécessairement des dogmes et peuvent être modifiées selon les dernières recherches, contrairement aux dogmes qui eux ne souffrent pas la contestation.

Les croyances des uns ne sont pas nécessairement les croyances des autres.

Tu mentionnes aussi que ce n’est pas toutes les connaissances scientifiques qui sont testées par les scientifiques. Ce qui est vrai en grosse partie, mais il ne faut pas perdre de vue que la science n’est pas statique, mais drôlement dynamique, dans le sens, que tous les jours nous en avons la preuve, en lisant simplement les nombreux documents scientifiques qui sont régulièrement copiés-collés sur ce seul forum.

Et je crois que tu te dédouanes avec cette phrase tirée de ton texte.
la Bostella a écrit:
A la rigueur, les seules personnes qui échappent à cet écueil sont les scientifiques qui eux-mêmes contribuent à définir les invariabilités de la nature.


P.S. Comme spécifié sur la signature d’Élie l’Artiste que je traduirais par la vérité d’hier est peut être fausse aujourd’hui ou cette citation d’Einstein : Rien n'est plus proche du vrai que le faux.

Amicalement et je te remercie pour ton texte.

Vinety
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Ven 25 Jan 2008 11:41 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

J'ai finalement voté "vrai"; parce que je crois que plus les gens sont instruit, moins ils croient en Dieu. De sorte qu'ayant perdu ce à quoi ils se rattachaient, la plupart vont se rattacher au paranormal qui est ce qui n'est pas expliqué scientifiquement.

Le problème est que la science ne possède pas de réponses sur ce que nous sentons "être" essentiellement. La réponse de l'amibe primordial qui a super évolué n'est pas motivant pour la plupart. Laughing Wink

D'un autre côté la conviction qu'il n'y a rien après la vie, n'est pas vraiment stisfaisante non plus. Le genre de conviction scientifique qui dit: "L'homme est poussière et retourne à la poussière." Laughing

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Sam 26 Jan 2008 10:11 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
...
Le problème est que la science ne possède pas de réponses sur ce que nous sentons "être" essentiellement. La réponse de l'amibe primordial qui a super évolué n'est pas motivant pour la plupart. Laughing Wink ...


Soyons objectif !

La science a grandie à coté de la religion.
Alors, il doit y avoir un compromis entre les deux milieux de recherches.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
la bostella
Chroniqueur


Inscrit le: 22 Déc 2007
Messages: 16

 Message Posté le: Sam 26 Jan 2008 11:13 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut,

Pour te répondre vinety :

Distinction science / croyances populaires
Dire que ce petit raisonnement et ses conclusions relèvent des croyances populaires témoigne d’une conception que je considère comme largement éprouvée. Cela repose sur l’idée d’une distinction fondamentale entre la science d’un côté qui serait neutre, objective, dépassionnée, garante du « vraie » et de l’autre des croyances populaires qui renverraient à la crédulité, à la limitation et à l’ignorance. Outre le mépris sous-jacent d’un tel paradigme, il est surtout nécessaire de relever que cette vision des choses est contredite par les faits. C’est souvent l’interaction entre la société et les scientifiques qui permet de résoudre certaines questions. Le point de vue citoyen peut avoir une longueur d’avance sur la recherche académique. J’avais déjà eu l’occasion d’expliciter ce point de vue dans un post au sujet de la recherche sur les P.A.N.( voir la résolution de l’énigme des météorites).


Stabilité des dogmes
Dire que les dogmes ne sont pas soumis à la contestation et l’amendement est une contre-vérité. Ceux-ci sont en permanence discutés, critiqués et adaptés à un contexte. Ils ne sont jamais figés et évoluent dans l’espace et dans le temps. De multiples exemples sont là pour en attester. Quels points communs entre le soufisme et l’islamisme qui se réfère tout deux à l’islam. Très peu de choses.


La science est pour la majorité des gens une croyance
Pour éclaircir le raisonnement du post précèdent, je voudrais préciser que cela est vrai dans le rapport individuel des individus à la science. Une personne prise isolement ne peut pas vérifier empiriquement toutes les concepts scientifiques. Par une sorte de convention, elle décide de prendre ou pas parti pour ce point de vue. Cette adhésion est d’une nature similaire à celle que l’on retrouve pour n’importe quelle autre croyance car elle ne nécessite pas de preuve. Un individu décide ou est conditionné à décider que la science est objective et s’approche le mieux de la réalité. La validité de ce raisonnement ne concerne que le niveau individuel. A une échelle plus haute, l’effort collectif permet de réduire en grande partie le recours à croyance pour l’explication d’un phénomène.
Autre point, l’opposition entre croyance et science est également dépassée par le simple fait que la science explicite un fonctionnement mais ne lui donne pas forcément un sens. Croire (ou douter) et savoir sont complémentaires. Les opposer est non sens car ceux deux actions n’ont pas la même fonction.

Very Happy
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Sam 26 Jan 2008 12:53 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Madarion a écrit:
Elie l'Artiste a écrit:
...
Le problème est que la science ne possède pas de réponses sur ce que nous sentons "être" essentiellement. La réponse de l'amibe primordial qui a super évolué n'est pas motivant pour la plupart. Laughing Wink ...


Soyons objectif !

La science a grandie à coté de la religion.
Alors, il doit y avoir un compromis entre les deux milieux de recherches.


Salut Madarion

Tu as raison, la science (physique) ne s’occupe pas des sentiments et des émotions humaines. Ce n’est pas son rôle et sa mission. Elle ne s’intéresse qu’au concret, au monde réel, au palpable, au tangible et au temporel. C’est t’y assez clair.

Tu as aussi raison, la science a grandit au coté de la religion, mais depuis quelques centaines d’années, pour ne pas s’associer aux dogmes religieux qui empêchent et freinent la recherche, elle s’est effectivement séparée de l’église et un pape dont j’ai oublié le nom, a effectivement admis, que la science ne doit rien à l’église, à la morale et aux croyances religieuses, et la science ne dois pas tenir compte des admonestations papales.

Le seul compromis possible entre ces deux milieux de recherche, la science et la religion, n'est que le respect de l'un vis a vis l'autre.

Chacune de ces entités exerce une activité complètement opposée l'une à l’autre. L’une traite des émotions face à l’inconnue, l’intemporel, le surnaturel, le religieux, etc, tandis que la science traite de la réalité physique et les émotions ne font pas partie de ses critères de travail, nonobstant, l’émerveillement et la satisfaction des chercheurs devant leurs découvertes.

P.S. Je crois que tu mélanges allègrement croyance et athéisme, qui est différent entre science et croyance, et n'ont rien à voir avec les croyances religieuses des chercheurs.

Amicalement

Vinety
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Sam 26 Jan 2008 2:47 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut la Bostella

la Bostella a écrit:
C’est souvent l’interaction entre la société et les scientifiques qui permet de résoudre certaines questions. Le point de vue citoyen peut avoir une longueur d’avance sur la recherche académique. J’avais déjà eu l’occasion d’expliciter ce point de vue dans un post au sujet de la recherche sur les P.A.N.( voir la résolution de l’énigme des météorites).


Les questions dont tu parles sont souvent d’ordre administratif ou environnemental et peuvent effectivement être discutées entre les différents corps de la société. Elles ne sont jamais d’ordre scientifique, qui lui, est du domaine de la recherche scientifique. Ce n'est pas parce qu'un million de personnes pensent qu'une chose est vraie, pour que cette chose soit vraie pour autant

Le point de vue du citoyen (une croyance ou une opinion), qui est une attitude mentale particulière d’une personne qui considère une question ou un problème, et qui peut effectivement, changer le cours d’une discussion, mais ne peut changer la réalité objective. Ce n’est que l’expérimentation (essais multiples), qui aura finalement le dernier mot. Les faits décident.

J’ai souvent eu l’occasion de participer à des sessions de remue-méninge (brainstorming) en anglais, où la règle est, pas de règles, et je puis t’assurer que souvent des idées originales ont été la base de solution pour certains problèmes. Mais ils devenaient valables et utiles qu’après des tests pour les valider. Tout comme une théorie.

la Bostela a écrit:
Le point de vue de qqn sur l’avortement, concernant une problématique. Adopter,choisir, prendre un point de vue différent. Il a changé son point de vue.


Ici, tu parles de questions morales, et la science est amorale. Donc, elle ne fait pas partie de la problématique sociale ou religieuse. Elle ne peut que respecter le choix de la société, sur ces questions, et qui sont généralement soutenu par des lois.

la Bostella a écrit:
Stabilité des dogmes
Dire que les dogmes ne sont pas soumis à la contestation et l’amendement est une contre-vérité. Ceux-ci sont en permanence discutés, critiqués et adaptés à un contexte.
Ils ne sont jamais figés et évoluent dans l’espace et dans le temps. De multiples exemples sont là pour en attester. Quels points communs entre le soufisme et l’islamisme qui se réfère tout deux à l’islam. Très peu de choses.


Un dogme est un point de doctrine considéré comme une vérité incontestable et c’est justement le dogmatisme des religions qui cause les schismes. Et ces nouvelles sectes issues de ces schismes entretiennent des dogmes qui créeront aussi dans le temps de nouveaux schismes. C’est l’histoire de toutes les religions et des sectes et cela, depuis la nuit des temps.

la Bostella a écrit:
La science est pour la majorité des gens une croyance.


Effectivement, la science peut devenir une croyance pour une minorité d’humains. Pourquoi? Nous, les humains, concernant les croyances avons la propension à se fier à nos leadeurs naturels, et si par hasard, ces leadeurs semblent être des scientifiques dans le sens large, nous abonderons naturellement à leurs croyances.

Je crois que les humains sont naturellement paresseux intellectuellement, et c’est la minorité qui sent le besoin d’en connaitre personnellement un peu plus. Ce qui fait d’eux les chefs qui mènent le monde. Mais ces connaissances ne sont pas toujours scientifiques, dans le sens qu’on donne à la méthode scientifique. Cependant, ces connaissances, quelles qu’elles soient, peuvent éventuellement propulser le tenant de ces connaissances vers un statut de chef et ne font pas d’eux des scientifiques pour autant.

P.S. Mon petit grain de sel sur la science vs les croyances.

Amicalement

Vinety
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
la bostella
Chroniqueur


Inscrit le: 22 Déc 2007
Messages: 16

 Message Posté le: Mar 29 Jan 2008 11:51 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut vinety,

Quelques remarques pour te répondre :

Citation fausse
Tu m’attribues certains propos qui me sont complètement étrangers. A aucun moment je n’ai parlé de l’avortement. Cette évocation n’est pas de moi.

Rôle du public dans la science
L’intervention citoyenne dans la science est comme tu le dis souvent concentrée sur des questions d’éthique (ex : O.G.M., cellules souches, nucléaire…). Je suis tout à fait d’accord. Néanmoins, elle ne se limite pas à çà. J’ai volontairement indiqué la référence concernant l’exemple des météorites.
Petit rappel du post qui l’évoquait : longtemps des gens ont affirmé avoir vu des pierres qui tombaient du ciel, les scientifiques méprisaient ce point de vue et balayait ces propos d’un revers de main, pour eux, cela relevait de croyance et de l’ignorance. Or, au 19ème siècle, un astronome français, Jean Baptiste Biot, entreprit des recherches à rebours des considérations de ses collègues. Ces travaux validèrent finalement les observations faites par les témoins et aujourd’hui personne n’avance sérieusement l’inexistence des météorites.
De cet exemple, on peut convenir que le public a fait partie intégrante du processus scientifique en apportant ses observations. Sans se substituer à des chercheurs qui sont indispensables, ils ont néanmoins été indispensables à la recherche scientifique.
J’avais volontairement cité cet exemple une première fois pour illustrer l’importance de créer cette dynamique d’échange scientifiques / citoyens dans l’étude des P.A.N. mais aussi pour sortir de la conception d’une séparation étanche entre le monde scientifique et la population.

Dogme
Concernant les dogmes je suis en accord avec toi mais j’apporterai une petite précision.
La première concerne la stabilité du dogme. Son invariabilité n’est effective que si l’on se place du point de vue de sa doctrine d’origine. Sinon à plus haute échelle, la création d’autres Eglises atteste de ses évolutions.
Deuxième remarque : Tes appréciations laisseraient penser que les croyants sont dociles et font absolument corps avec l’autorité religieuse à laquelle ils se réfèrent. Or, aujourd’hui, on constate facilement une individualisation du rapport à la foi. La liberté de situation et d’interprétation des individus rend beaucoup moins fort la pression du dogme. Beaucoup d’entres eux présente une foi libre basée sur leur propre regard et leur propre compréhension..

Very Happy
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rock
MODERATEUR


Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 373
Localisation: Chez moi

 Message Posté le: Mer 30 Jan 2008 3:20 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut a tous

Voici donc un lien avec sondage sur les croyances au paranormal dans la société française commenté par le zététicien Henri Broch.

Ce (ces) sondage confirmerait donc que la croyance au paranormal et "plus d'instruction" sont reliés et qu'encore plus surprenant est qu'un pourcentage grandement significatif de scientifiques sont très ouvert d'esprit face au paranormal.

http://www.unice.fr/zetetique/zetetique.html#sofres
_________________
Rock Cool
Si le monde était vraiment gouverné par le hasard, il n'y aurait pas autant d'injustices. Car le hasard est juste. [Ferdinando Galiani]
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Mer 30 Jan 2008 2:04 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut la bostella

la Bostelle a écrit:
Tu m’attribues certains propos qui me sont complètement étrangers. A aucun moment je n’ai parlé de l’avortement. Cette évocation n’est pas de moi.


Je ne t’ai jamais attribué de propos concernant l’avortement. SVP, rapporte-moi ces propos ou pointe-moi vers eux, pour que je puisse vérifier de visu. Et si tel est le cas, ce dont je doute, je me ferai un plaisir de rétablir la vérité.

la Bostella a écrit:
Or, au 19ème siècle, un astronome français, Jean Baptiste Biot, entreprit des recherches à rebours des considérations de ses collègues. Ces travaux validèrent finalement les observations faites par les témoins et aujourd’hui personne n’avance sérieusement l’inexistence des météorites.


Si on voulait faire le procès de la science, ce serait très facile, car la science est humaine et est sujette à toutes les erreurs que les humains peuvent faire. L’histoire est remplie de cas, où la science s’est gourée plus qu’à son tour. On a qu’à se référer à l’héliocentrisme vs le géocentrisme. Il ne faut pas oublié que la science ou la méthode scientifique utilisée aujourd’hui est très éloignés du temps pas si lointain où la science découlait de l’alchimie ou des croyances ancestrales et souvent religieuses et de pensées magiques, et qui servaient de base pour étayer la validité de ses connaissances d’alors.

La croyance sur les météorites du temps était en ligne avec celles entretenues par la majorité de la population. Il ne faut pas oublié, que les idées scientifiques entretenues au 19e siècle, étaient à leurs balbutiements ou presque, concernant les phénomènes spatiaux, ou venant du ciel, qui était considéré comme la demeure des dieux (les cieux).

En ce qui concerne Jean Baptiste Biot dont son existence chevauchait le 18 et le 19E siècle, était un grand scientifique de son temps. C’était tout en son honneur de faire le tri entre les croyances populaires et les artefacts fournis par les observateurs-citoyens. Il faisait de la science, en vérifiant les informations sur ce phénomène (météorite), dont la science du temps n’avait pas encore exploré tous les mystères de l’atmosphère et surtout de l’espace cosmologique qui entoure notre planète.

D’ailleurs, même la science d’aujourd’hui, en connait peu sur la plupart des phénomènes de la nature, mais avec les méthodes d’analyse et les instruments de plus en plus perfectionnés, elle avance à petits pas dans l’inconnue et se sert du connu, comme tremplin, pour résoudre de plus en plus d’énigmes sur la matière et l’univers.

Par cet exemple, tu nous apportes de la crédibilité pour la méthode scientifique et la science et non le contraire.


la Bostella a écrit:

Rôle du public dans la science
L’intervention citoyenne dans la science est comme tu le dis souvent concentrée sur des questions d’éthique (ex : O.G.M., cellules souches, nucléaire…). Je suis tout à fait d’accord. Néanmoins, elle ne se limite pas à çà. J’ai volontairement indiqué la référence concernant l’exemple des météorites.


Le public, malgré son poids, même s’il pense ou croit à 100 % qu’une chose est vraie ou fausse n’a aucun impact sur la réalité de cette chose. Seule, l’expérimentation peut réellement déterminer la réalité objective de cette chose. Ce qui ne veut pas dire que la science soit omnisciente. Loin de là, mais la méthode scientifique est à mon point de vue le meilleur outil pour analyser la matière ou le concret.

Ce qui n’enlève rien à la sagesse populaire basée sur le gros bon sens et surtout sur l’instinct de survie. Et c’est cet instinct qui crée les peurs issues des découvertes scientifiques qui ne sont pas toujours accessibles à la compréhension générale. Ces cette méfiance instinctive de l’inconnue, qui rend parfois difficile la relation entre les différents corps scientifiques et le public en général.

Plus la science élabore le formalisme mathématique et accumule les découvertes, plus le fossé qui sépare la science du public, s’élargit. Malheureusement, c’est une réalité que nous devons apprendre a conjuguer avec, à moins de vouloir retourner à l’âge de pierre, qui est peut-être finalement le sort qui attend l’humanité.

Aucune des civilisations qui nous ont précédés n’a survécu à la perte de sources d’énergie, ou a été supplantée par des envahisseurs qui possédaient une technologie plus avancée, ou a été balayée de la surface de la Terre par un cataclysme naturel. Notre civilisation va peut-être voir la fin de son existence, à cause de l’utilisation exponentielle de nos ressources naturelles et surtout celle reliée à la déplétion du pétrole, le nerf de la guerre de notre civilisation. (pétrole=énergie)

P.S. Je suis d'accord avec tes commentaires sur les dogmes religieux, entretenus par une population de plus en plus instruite et informée.

Amicalement et merci de tes commentaires.

Vinety
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Jeu 31 Jan 2008 2:12 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Rock a écrit:
Salut a tous

Voici donc un lien avec sondage sur les croyances au paranormal dans la société française commenté par le zététicien Henri Broch.

Ce (ces) sondage confirmerait donc que la croyance au paranormal et "plus d'instruction" sont reliés et qu'encore plus surprenant est qu'un pourcentage grandement significatif de scientifiques sont très ouvert d'esprit face au paranormal.

http://www.unice.fr/zetetique/zetetique.html#sofres


Salut Rock

Je te remercie pour le site proposé. Comme d'habitude, je l'ai lu en entier et après cette lecture je me considère comme un sceptique équilibré et ayant un doute raisonnable sur tous les phénomènes inexpliqués qui me sont donnés de lire ou de voir. Je suis d’accord avec les conclusions d'Henry Broch, dont j'ai déjà son nom dans ma liste de scientifiques.

Je suis un peu surpris par les sondages qui donnent pour conclusion que les gens les plus instruits soient aussi les plus croyants du paranormal.

Je pense que ce phénomène est relié à l'idée que les scientifiques doivent nécessairement être ouverts à tout et se baser uniquement sur l'expérimentation pour valider une croyance, et dans l'incapacité de prouver leurs certitudes, ils n'ont d’autres choix que d’admettre leur impuissance et leur méconnaissance.

Faiblesse utilisée par les créationnistes pour valider leurs croyances sur l’évolution.

Je crois que c'est la pression des pseudo-intellectuels qui par leur croyances du paranormal, et à cause de la barrière très mince entre les disciplines qui se disent scientifiques et les vraies disciplines scientifiques, font que les scientifiques, souvent achète la paix en acceptant de se taire sur des phénomènes paranormaux, qu'ils savent complètement faux, preuves à l'appui.

Je dirais que c'est de la lâcheté scientifique et que la peur d'être ridiculisés par des groupes puissants ou des individus populaires, enlève à ces scientifiques, le courage nécessaire pour défendre la science en général.

Il y a une certaine réserve de précaution qui existe, qui peut éventuellement briser la carrière d'un scientifique, s'il n'y prend garde. Parfois, il vaut mieux pour lui de se taire que perdre son gagne-pain.

C'est pourquoi, que l'on voit de plus en plus de scientifiques à leur retraite qui profite de leur liberté d'expression nouvellement acquise, pour se faire les champions de causes, qu'ils ne pouvaient auparavant défendre, quand ils étaient en poste. En général, ils publient des livres, qui deviennent des bestsellers, parce qu'ils peuvent maintenant afficher le fond de leur pensée et dire la vérité sur plusieurs domaines scientifiques. Vérités souvent occultées par les puissants qui contrôlent les médias et les messages à saveurs propagandistes.
(Al Gore et le « global warming »)

Heureusement que la liberté d'expression existe, ce qui permet au public de s'informer de plus en plus grâce à l'Internet. Mais toutes ces recherches prennent du temps et de la patience, ce qui n'est pas donné à tout le monde et ne veut pas dire nécessairement que l’on trouve la vérité absolue.

P.S. Dans le doute, il vaut mieux être prudent et vérifier ses sources et écouter ses tripes.

Amicalement

Yves
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Jeu 31 Jan 2008 2:47 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
font que les scientifiques, souvent achète la paix en acceptant de se taire sur des phénomènes paranormaux, qu'ils savent complètement faux, preuves à l'appui.


Je me demande ce qui reste de paranormal après cette affirmation?? Embarassed

Citation:
Je dirais que c'est de la lâcheté scientifique et que la peur d'être ridiculisés par des groupes puissants ou des individus populaires, enlève à ces scientifiques, le courage nécessaire pour défendre la science en général.


Là tu me surprends beaucoup Yves; moi qui pensait que c'était ceux qui s'attardaient au paranormal qui étaient ridiculisés. Rolling Eyes

Citation:
Il y a une certaine réserve de précaution qui existe, qui peut éventuellement briser la carrière d'un scientifique, s'il n'y prend garde. Parfois, il vaut mieux pour lui de se taire que perdre son gagne-pain.


Cette opinion aurait été bien sur la discussion sur la "cangrène dans le domaine scientifique, je pense. Wink


Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rock
MODERATEUR


Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 373
Localisation: Chez moi

 Message Posté le: Jeu 31 Jan 2008 4:10 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:

Citation:
Il y a une certaine réserve de précaution qui existe, qui peut éventuellement briser la carrière d'un scientifique, s'il n'y prend garde. Parfois, il vaut mieux pour lui de se taire que perdre son gagne-pain.


Cette opinion aurait été bien sur la discussion sur la "cangrène dans le domaine scientifique, je pense. :wink


La je suis totalement en accord avec Elie que si les scientifiques exercaient comme prémise a leurs recherches "le principe de précaution" leur emploi serait en danger.
Quand meme bizarre le cheminement de ton discours Yves qui se base sur des croyances au paranormal pour arriver au principe de précaution.
Pour te dire que "le principe de précaution" popularisé par Poincaré se veut surtout pour les sciences.

Ce que je remarque de ce sondage est que meme un esprit scientifique peut faire dans les croyances parce qu'avant tout il demeure un homme pour qui les croyances sont sources d'un certain équilibre et que quelque part les croyances sont réliés a l'espoir et a l'irrationnel en contrepartie au rationnel de l'esprit scientifique.Bien sur mes propos sont une rationnalisation de l'équilibre rationnel/irrationnel. Wink
_________________
Rock Cool
Si le monde était vraiment gouverné par le hasard, il n'y aurait pas autant d'injustices. Car le hasard est juste. [Ferdinando Galiani]
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rock
MODERATEUR


Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 373
Localisation: Chez moi

 Message Posté le: Jeu 31 Jan 2008 4:14 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
[Cette opinion aurait été bien sur la discussion sur la "cangrène dans le domaine scientifique, je pense. Wink


Elie,je suis un peu beaucoup tanné de te voir utiliser le mot "cangrène" pour la simple raison que le vrai mot est gangrène.


NB : Cet avertissement vaut également pour moi. Wink
_________________
Rock Cool
Si le monde était vraiment gouverné par le hasard, il n'y aurait pas autant d'injustices. Car le hasard est juste. [Ferdinando Galiani]
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Jeu 31 Jan 2008 11:29 am    Sujet du message:
Répondre en citant

OUais! Tu as raison.

Mais...gangrène..ça l'air encore plus malade tu ne trouves pas? Embarassed Wink

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Jeu 31 Jan 2008 12:33 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
OUais! Tu as raison.

Mais...gangrène..ça l'air encore plus malade tu ne trouves pas? Embarassed Wink

Amicalement

André Lefebvre


Very Happy Laughing Wink

Amicalement

Yves
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Rock
MODERATEUR


Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 373
Localisation: Chez moi

 Message Posté le: Ven 01 Fév 2008 3:57 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
OUais! Tu as raison.

Mais...gangrène..ça l'air encore plus malade tu ne trouves pas? Embarassed Wink

Amicalement

André Lefebvre


Tu imagines si ont auraient employés le mot "grandgraine" Laughing
"Complètement malade" dirait Lama. Wink

Au sujet du sujet disont que science et croyance sont loin d'etre opposé...
Et dire que plusieurs site a tendance zététique se font un devoir de taper sur la tete des pauvres croyants au paranormal.Serait-ce cette poutre dans leur oeil qui leur permet de mieux voir le grandgraine dans l'oeil du voisin.
_________________
Rock Cool
Si le monde était vraiment gouverné par le hasard, il n'y aurait pas autant d'injustices. Car le hasard est juste. [Ferdinando Galiani]
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Insolite et paranormal » Le paranormal
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2020 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003