FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Mini-trous noirs, univers parallèles: Que prépare le LHc
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum »  Physique... » Mini-trous noirs, univers parallèles: Que prépare le LHc
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3034
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Sam 25 Avr 2015 9:21 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
Donc c'est sa vitesse de déplacement sur son orbite. Merci.

Plus précisément dans le système métrique, la vitesse s'évalue en mètres par seconde et la période en secondes, en fait des périodes de plusieurs millions d'années font beaucoup de secondes, mais si on prend la longueure d'une orbite stellaire en mètres autour du noyaux galactique, divisé par la période de rotation en secondes, on obtient la vitesse de déplacement moyen sur son orbite en mètres par seconde. Smile
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Dim 26 Avr 2015 2:24 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Personnellement, je considère que 240 millions d'années par tour orbital est également une vitesse.

La vitesse est une "notion" et non une quantité/hre.
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3034
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Dim 26 Avr 2015 9:30 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
Personnellement, je considère que 240 millions d'années par tour orbital est également une vitesse.

La vitesse est une "notion" et non une quantité/hre.

Oui tant que l'on sait de quoi on discute précisément, alors sa me va. Smile
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Dim 26 Avr 2015 11:57 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

C'est exactement ce qui se passait avec le terme "période de rotation". Maintenant on sait qu'on parle de la vitesse de déplacement d'un objet sur son orbite.
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mar 28 Avr 2015 1:51 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Donc, la question revient d'une façon encore plus précise: Comment la matière noire peut-elle influencer la vitesse de déplacement d'une étoile sur son orbite?
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Mer 29 Avr 2015 3:38 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Je pense que ta question trouveras une réponse qu'au niveau moléculaire ?
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3034
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mer 29 Avr 2015 8:07 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
Donc, la question revient d'une façon encore plus précise: Comment la matière noire peut-elle influencer la vitesse de déplacement d'une étoile sur son orbite?

Salut;

vitesse = (distance de l'orbite)/(période) ,

période = {[(constante)(pi)]/[(g)(d)]}^(1/2) ,

d étant la densité, c'est donc essentielle peut importe ce que disent les experts,
(constante) peut prendre les valeirs entre 1 et 3.

Madarion a écrit:

Je pense que ta question trouveras une réponse qu'au niveau moléculaire?


Peu importe la molécule, il faut une densité a ces molécules Smile
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mer 29 Avr 2015 10:25 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Je suis assommé!!!

La science dit que la matière noire affecte la vitesse de déplacement des étoiles d'une galaxie et PERSONNE ne peut expliquer comment elle le fait selon la science. Personne ne connait l'explication officielle fournie par les scientifiques.

Et nous discutons, supposément, de science. Nous en discutons sans savoir ce que les scientifiques disent de la science. C'est quand même formidable! C'est comme dire de parler de hockey en décrivant les règles du foot, du golf et du baseball.

On a l'impression d'être à une conventions de ministres où on croit pouvoir parler de tout en disant n'importe quoi. Nous sommes vraiment très "sociables".
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Mer 29 Avr 2015 2:35 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Car nous sommes sur un forum, pas dans une conférence !?
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3034
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mer 29 Avr 2015 11:08 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
Je suis assommé!!!

La science dit que la matière noire affecte la vitesse de déplacement des étoiles d'une galaxie et PERSONNE ne peut expliquer comment elle le fait selon la science. Personne ne connait l'explication officielle fournie par les scientifiques.

Salut;
J'ai entendu et lu des absurdités comme,
l'anneau de matière noire qui entoure notre galaxie contribue a augmenter la vitesse de rotation de notre galaxie, c'est faux, par symétrie la région centrale de cette anneau est occupé par notre galaxie et le champ gravitationnele causé par cette anneau y est nulle au niveau de la galaxie.
Élie L'Artiste a écrit:

Et nous discutons, supposément, de science. Nous en discutons sans savoir ce que les scientifiques disent de la science.

J'ai donné un exemple ci-haut de ce qu'ils disent.
Élie L'Artiste a écrit:

C'est quand même formidable! C'est comme dire de parler de hockey en décrivant les règles du foot, du golf et du baseball.

On a l'impression d'être à une conventions de ministres où on croit pouvoir parler de tout en disant n'importe quoi. Nous sommes vraiment très "sociables".

Je n'ai pas écrit n'importe quoi,
de nombreux spécialiste qui en parlent et donne de l'information sur la validité de la matière noire, vont montré la courbe de rotation de notre galaxie qui ne tient pas compte de la contribution du disque de notre galaxie, ces gens la ne peuvent pas être des spécialistes de la matière noire, ils ne font que répété les erreurs, j'ai déjà vu la vrai courbe officielle de rotation de notre galaxie sur un des sites web de l'astrophysicienne Françoise Comb, cette courbe diffère peu de la courbe observé par les astronomes. Smile
Ma propre courbe théorique se compare bien avec la courbe observé.

Actuellement les spécialistes me semble unanime pour le bulbe de notre galaxie, il n'y a pas de matière noire a cette endroit, puis bien des articles officielle sous entend qu'il n'a pas ou presque pas de matière noire dans le disque de notre galaxie et les autres galaxies.

Vous ne pouvez pas faire une grande erreur en considérant que les spécialistes officielle considèrent qu'il n'a pas ou qu'il a très peu de matière noire dans les galaxies, la plupart des astrophysiciens qui en parlent ne sont pas du tout spécialiste de la matière noire, j'ai probablement fait beaucoup plus de recherche sur ce sujet que ces prétendu spécialiste de matière noire et si ce n'est pas le cas, alors j'ai démontré beaucoup de talent pour étudier ce sujet. Smile
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Jeu 30 Avr 2015 12:37 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

1) Dans un forum, lorsque se présente une question on s'attend à une réponse. Dans une conférence, le conférencier ne reçoit pas de question pendant sa conférence.

2) La question n'est pas de savoir s'il y a ou n'y a pas de matière noire à tel endroit plutôt qu'un autre. La question est de dire quelle loi
de la physique permet de régler le problème de vitesse de rotation des étoiles avec l'existence de cette matière noire.

Sur quelle loi physique actuelle, s'appuie la science pour justifier son opinion que la matière noire existe? LA LOI DE LA PHYSIQUE!!!! C'est-y assez clair?
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Jeu 30 Avr 2015 1:56 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Sur quelle loi physique actuelle, s'appuie la science pour justifier son opinion que la matière noire existe?


Justement, pour le moment il ni a pas de lois physique qui le démontrent !?

L'existence de la matière noire permet d'équilibrer une équation.
Ce ne sont pas les physiciens qui l'on avançaient, mais plutôt les mathématiciens !?
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Jeu 30 Avr 2015 10:29 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Et que fais-tu de la loi de la gravitation?
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3034
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Jeu 30 Avr 2015 10:34 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Sur quelle loi physique actuelle, s'appuie la science pour justifier son opinion que la matière noire existe?

Madarion a écrit:

Justement, pour le moment il ni a pas de lois physique qui le démontrent !?

Merci Madarion;
il y a les lentilles gravitationnelles causé par les galaxies et les amas de galaxies, mais il y a aussi les lentilles de bulles de gaz ionisé autour des galaxies et possiblement aussi autour des amas de galaxies, mais aucun spécialiste sauf moi semblent tenir compte des déviations de lumière du a ces lentilles de bulle de gaz ionisé, voilà pourquoi leur opinion est douteuse,
les spécialistes des télécommunications radio connaissent l'effet déviateur de l'ionosphère Terrestre depuis que la radio existe, si vous êtes témoin de un seul astrophysicien qui en tient compte dans ses analyses a propos de la matière noire, alors s'il vois plait, informez nous.
Madarion a écrit:


L'existence de la matière noire permet d'équilibrer une équation.
Ce ne sont pas les physiciens qui l'on avançaient, mais plutôt les mathématiciens !?


Je suppose que ces mathématiciens évaluent ce que devrait être l'amplitude de déviation normale de la lumière du au lentille gravitationnelle provoqué par les galaxies et les amas de galaxies, mais ils ne semble pas prendre en compte l'effet de déviation de la lumière du aux lentilles de bulle de gaz ionisé qui entourent les galaxies et possiblement aussi les amas de galaxies. Smile
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Ven 01 Mai 2015 9:37 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Les lentilles gravitationnelles ne sont pas "calculées"; elles sont "observées".

Si un chien m'a mordu, ce que dira le dompteur de chien m'importe très peu. Et même ce que dira le médecin n'est pas plus important. Ce qui m'importera sera de faire guérir la plaie.

Si on accepte la matière noire, ce n'est pas à cause des ions dans une galaxie. Si on observe les effets d'une lentille gravitationnelle, ce n'est pas à cause des galaxies ou des amas de galaxies. Les lentilles gravitationnelles n'ont absolument rien à voir avec la matière noire. Elle sont produites par une déformation de la géométrie de l'espace autour d'un centre de gravité intense.

Les lentilles gravitationnelles n'ont rien à voir avec la vitesse de déplacement des étoiles d'une galaxie. Celle-ci est supposément être influencée par la gravitation. Mais comme la "masse" de galaxie n'est pas suffisante pour justifier la vitesse observée des étoiles d'une galaxie, on a augmenté cette masse en imaginant la présence d'une matière inconnue et indécelable qu'on a appelé: Matière noire. Donc la justification scientifique officielle de l'existence de la matière noire est la loi de gravité.

Mais pas n'importe laquelle loi de gravitation; celle de Newton qui "attire" les masses. Car celle d'Einstein ne fait absolument rien; elle n'attire pas, elle ne repousse pas. Ce n'est que le volume d'espace déformé qui est "courbé" de sorte que même si on a l'impression d'y voyager en ligne droite, on adopte une trajectoire courbe sans pouvoir l'empêcher et même s'en rendre compte. J,ajoute que cela n'affecte pas du tout le trajet maritime des baleines bleues, si jamais vous décidiez de dévier le sujet vers les courant océaniques.

J,ajouterai que je ne crois pas que les amas de galaxies puissent former UNE SEUL lentille gravitationnelle. Je crois plutôt que ce sont les galaxies de l,amas de galaxies qui forment chacune une lentille gravitationnelle et que certaines sont perceptibles par nous. Si nous étions à un autre endroit dans l,espace, ce serait d'autres lentilles gravitationnelles que nous observerions. C'est pourquoi, l'amas de Galaxie Abell produit jusqu'à 120 "croissants de lumière". Ces "croissants" que nous observons sont produits pas 120 lentilles gravitationnelles c'est à dire 120 déformations de la géométrie de volume d'espace contenant chacun, une galaxie.

Par contre, la lumière d'une image peut fort bien traverser plusieurs lentilles avant de nous parvenir.
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Ven 01 Mai 2015 2:07 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Les lentilles gravitationnelles ne sont pas "calculées"; elles sont "observées".


Exactement !

La Science est basée sur au moins deux types d'esprits :

Il y as ceux qui observent, et ceux qui calculent !?

L'avancé de la Science se fait par découvertes de l'un ou de l'autre.
Mais dés que l'un avance en premier il est aussitôt respecté dans le monde.

C'est le jeux !?
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3034
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Ven 01 Mai 2015 10:46 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
Les lentilles gravitationnelles ne sont pas "calculées"; elles sont "observées".

Salut;
on peut prédire les déviations de lumière et l'augmentation de l'intensité de lumière d'un astre observé sous l'influence d'une lentille gravitationnelle.
Élie L'Artiste a écrit:

Si un chien m'a mordu, ce que dira le dompteur de chien m'importe très peu. Et même ce que dira le médecin n'est pas plus important. Ce qui m'importera sera de faire guérir la plaie.

Élie L'Artiste a écrit:

Si on accepte la matière noire, ce n'est pas à cause des ions dans une galaxie.

Je n'ai jamais affirmé cela, ce que j'affirme c'est que lorsque la lumière est dévié, ce n'est pas seulement a cause des lentilles gravitationnelles, mais aussi a cause des lentilles du aux bulles de gaz ionisé.
Élie L'Artiste a écrit:

Si on observe les effets d'une lentille gravitationnelle, ce n'est pas à cause des galaxies ou des amas de galaxies. Les lentilles gravitationnelles n'ont absolument rien à voir avec la matière noire. Elle sont produites par une déformation de la géométrie de l'espace autour d'un centre de gravité intense.

Élie L'Artiste a écrit:

Les lentilles gravitationnelles n'ont rien à voir avec la vitesse de déplacement des étoiles d'une galaxie.

Évidemment, je n'ai rien écrit a propos de cela, il ne s'agit pas ici de lentille gravitationnelle a l'imtérieur d'une galaxie.
Élie L'Artiste a écrit:

Celle-ci est supposément être influencée par la gravitation. Mais comme la "masse" de galaxie n'est pas suffisante pour justifier la vitesse observée des étoiles d'une galaxie, on a augmenté cette masse en imaginant la présence d'une matière inconnue et indécelable qu'on a appelé: Matière noire. Donc la justification scientifique officielle de l'existence de la matière noire est la loi de gravité.

Mais cette masse insuffisante estimé dans la galaxie est inférieur a 20 % de la masse de matière ordinaire dans la galaxie, je le répète la plupart des astrophysicien qui en parle, montre la mauvaise courbe de rotation officielle et par conséquent démontrent leur incompétence, car il n'ont pas fait de vérification par eux même.
Élie L'Artiste a écrit:

Mais pas n'importe laquelle loi de gravitation; celle de Newton qui "attire" les masses. Car celle d'Einstein ne fait absolument rien; elle n'attire pas, elle ne repousse pas. Ce n'est que le volume d'espace déformé qui est "courbé" de sorte que même si on a l'impression d'y voyager en ligne droite, on adopte une trajectoire courbe sans pouvoir l'empêcher et même s'en rendre compte. J,ajoute que cela n'affecte pas du tout le trajet maritime des baleines bleues, si jamais vous décidiez de dévier le sujet vers les courant océaniques.

J,ajouterai que je ne crois pas que les amas de galaxies puissent former UNE SEUL lentille gravitationnelle. Je crois plutôt que ce sont les galaxies de l,amas de galaxies qui forment chacune une lentille gravitationnelle et que certaines sont perceptibles par nous. Si nous étions à un autre endroit dans l,espace, ce serait d'autres lentilles gravitationnelles que nous observerions. C'est pourquoi, l'amas de Galaxie Abell produit jusqu'à 120 "croissants de lumière". Ces "croissants" que nous observons sont produits pas 120 lentilles gravitationnelles c'est à dire 120 déformations de la géométrie de volume d'espace contenant chacun, une galaxie.

Par contre, la lumière d'une image peut fort bien traverser plusieurs lentilles avant de nous parvenir.

Oui les lentilles gravitationnelles sont différente selon les l'endroit ou nous sommes. Smile
Madarion a écrit:

Il y a ceux qui observent, et ceux qui calculent ! ?

Salut;
on peu faire les deux, Smile , cependant c'est pas tout le monde qui ont l'équipement pour faire l'observation. Smile
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Sam 02 Mai 2015 1:37 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
on peut prédire les déviations de lumière et l'augmentation de l'intensité de lumière d'un astre observé ...


Si l'astre est observé, ce n'est pas une "prédiction"; c'est une calcul.

Citation:
Je n'ai jamais affirmé cela, ce que j'affirme c'est que lorsque la lumière est dévié, ce n'est pas seulement a cause ...


Et c'est exactement pourquoi je dis que vous ne répondez pas à la question tellement simple. Je me demande encore pourquoi.

Citation:
Évidemment, je n'ai rien écrit a propos de cela, ...


Encore une fois, c'est vous qui avez parlé de lentille gravitationnelle sur une question en regard à la vitesse des étoiles en pourtour dune galaxie.

Citation:
je le répète la plupart des astrophysicien qui en parle, montre la mauvaise courbe de rotation officielle et par conséquent démontrent leur incompétence, car il n'ont pas fait de vérification par eux même.


Ce n'est pas qu'ils n'ont pas vérifié; c'est qu'ils se basent sur une fausse information: LES MASSES NE S'ATTIRENT PAS!!! Mais pour eux et pour plusieurs autres, elles continuent de s'attirer. Ce concept est "passé date" depuis cent ans!!!

Citation:
Oui les lentilles gravitationnelles sont différente selon les l'endroit ou nous sommes.


Et puisque vous y tenez à parler de lentilles gravitationnelles, je vous informerai qu'elles ne sont pas produite par un "objet" massif comme on l'affirme. Ceci est encore une autre fausse information. Le 15 mai, vous pourrez en trouver l'explication complète dans mon livre qui sortira ce jours-là chez La maison de la fondation littéraire Fleur de Lys. Il est intitulé : "L'histoire de l’univers". Vous y trouverez, entrer autre, que la découverte de Edwin Hubble représente exactement le contraire de la découverte de Newton.
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mer 06 Mai 2015 10:19 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Tu m'excuseras si je n'ai pas relevé ce qui me semble bien être une affirmation erronnée. Tu as dit:

Citation:
ce que j'affirme c'est que lorsque la lumière est dévié, ce n'est pas seulement a cause des lentilles gravitationnelles, mais aussi a cause des lentilles du aux bulles de gaz ionisé.


Du gaz ionisé est du gaz qui a perdu ou gagné des électrons. Un gaz ionisé ne peut donc pas être "neutre"; il est soit positif ou négatif.

Explique-moi alors comment la lumière (photon) qui est électriquement "neutre" peut être affectée par des ions positifs ou négatifs pour produire un effet de lentille additionnel à celui de la déformation spatiale?
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3034
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mer 06 Mai 2015 11:12 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
Tu m'excuseras si je n'ai pas relevé ce qui me semble bien être une affirmation erronnée. Tu as dit:

Citation:
ce que j'affirme c'est que lorsque la lumière est dévié, ce n'est pas seulement a cause des lentilles gravitationnelles, mais aussi a cause des lentilles du aux bulles de gaz ionisé.

Élie L'Artiste a écrit:

Du gaz ionisé est du gaz qui a perdu ou gagné des électrons. Un gaz ionisé ne peut donc pas être "neutre"; il est soit positif ou négatif.

Explique-moi alors comment la lumière (photon) qui est électriquement "neutre" peut être affectée par des ions positifs ou négatifs pour produire un effet de lentille additionnel à celui de la déformation spatiale?

Salut;
une onde électromagnétique est une oscillation d'un champ électriqe et magnétique, ces deux champs oscillant étant perpendiculaire l'un a l'autre, le champ électrique varie comme une vague allant du positif au négatif et vice ver ça, si l'onde rencontre des particule chargé électriquement ou passe toit près, il faut considéré les deux champs, le bilan de l'oscillation de l'onde est neutre, l'onde agit sur les particules chargé, mais ces particules chargé agit aussi sur l'onde en la déviant.
Les ondes radio sont dévié par l'ionosphère de la Terre et les spécialistes des transmissions radio le savent très bien, l'équation de déviation est indiqué dans le lien du message du 15 décembre 2012 de la page web suivante;

http://gnralsujet25.blogspot.com

Pour la lentille il suffit de regarder le dessin du 14 décembre 2012 de cette page web, je donne l'exemple d'un seul rayon, mais une bonne partie des rayons de ce secteur sont focalisé toit comme le fit une lentille optique.

A mon avis j'ai observé un tel effet de lentille de bulle de gaz ionisé dans le système Solaire un peu plus de 18 ans avant d'avoir fait la découverte théorique en 2012, j'ai ouvert un sujet a ce propos dans la section: Les théories scientifiques. Smile
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Ven 08 Mai 2015 12:08 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Je ne comprend pas comment une onde neutre peut influencé quelque chose de polarisé.

Mais ce n'est pas grave. Mon livre : "L'histoire de l'univers vient de paraître sur

http://www.manuscritdepot.com/a.andre-lefebvre.3.html

Il st dans la librairie des livres numériques gratuits. Vous n'avez qu'à cliquer pour l'obtenir.

Bonne Lecture

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Ven 08 Mai 2015 12:48 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Je ne comprend pas comment une onde neutre peut influencé quelque chose de polarisé.


Car le neutre n'est pas un état aboslue ?

Dans la Nature rien n'est gratuit,
Et mes calcules me démontrent que pour obtenir le neutre sur une énergie ont est obligé d'intensifier les autres énergies ?
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Ven 08 Mai 2015 2:18 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Ce n'est peut-être pas "absolu", mais le temps que c'est "neutre", c'est neutre.
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Ven 08 Mai 2015 3:59 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

un neutre relatif alors ?
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Ven 08 Mai 2015 10:22 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Pas du tout "relatif"; mais un neutre "temporaire".
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum »  Physique... » Mini-trous noirs, univers parallèles: Que prépare le LHc
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003