FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Une étoile à neutron arborerait quatre pôles magnétiques??
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Actualites » Une étoile à neutron arborerait quatre pôles magnétiques??
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Jeu 11 Jan 2007 11:28 pm    Sujet du message: Une étoile à neutron arborerait quatre pôles magnétiques??
Répondre en citant

SAlut a tous

L'étoile à neutron située à l'intérieur de la Nébuleuse du Crabe pourrait posséder quatre pôles magnétiques, plutôt que les deux habituels que n’importe quel autre objet astronomique connu possède. Arrow

Une étoile à neutron est le cadavre stellaire dense que laisse derrière elle une étoile relativement massive qui explose en supernova. Certaines d’entre elles, comme celle située au cœur de la Nébuleuse du Crabe, sont appelées des pulsars car elles émettent des impulsions radio régulières que les astronomes peuvent détecter. Arrow

Les scientifiques pensent que les impulsions des pulsars résultent de faisceaux d’énergie émis depuis les pôles magnétiques de l’astre et qui balaient la Terre tandis que l'étoile tourne comme un phare. Arrow

Habituellement on ne peut observer que le faisceau en provenance d’un seul pôle, mais parfois un second signal, plus faible, peut être détecté si le faisceau de l'autre pôle pointe vers la Terre quand ce dernier devient visible. Le pulsar du Crabe est connu depuis longtemps pour manifester de faibles impulsions secondaires. Arrow

Des observations d’un détail sans précédent ont désormais montré que les impulsions primaires et secondaires sont radicalement différentes et font douter les scientifiques qu'elles proviennent simplement de pôles magnétiques opposés. Au contraire, certains astronomes spéculent que les impulsions secondaires soient liées à un couple supplémentaire de pôles magnétiques. Wink


Des propriétés différentes

Tim Hankins de l'institut du Nouveau-Mexique et son équipe ont observé le pulsar du Crabe à l’aide de l'observatoire d'Arecibo à Porto Rico. Leurs analyses se sont focalisées sur les impulsions primaires et secondaires les plus puissantes et qui pouvaient être observées avec le plus de précision. Arrow

Entre autres différences, les impulsions primaires montrent un spectre assez lisse, alors que l'énergie des impulsions secondaires n’est concentrée que sur quelques bandes de fréquence radio très distinctes. De plus, les impulsions ont des durées différentes. Arrow

Les impulsions primaires sont constituées par des séries d’impulsions courtes, chacune durant moins d’une nanoseconde, alors que les impulsions secondaires se composent d'un signal relativement régulier qui dure plusieurs microsecondes. Arrow

Ces résultats sont étonnants, selon Hankins, puisque, hormis leur polarité, les propriétés de chacun des membres d’un couple de pôles magnétiques devraient être exactement identiques, induisant des émissions radio identiques. Par contre, si le pôle produisant les impulsions secondaires appartenait à une paire différente, tout devient plus facile à expliquer. Arrow

"Nous pensons donc qu’il existe un autre pôle : nous avons devant nous un champ magnétique beaucoup plus complexe que le modèle magnétique simple du dipôle », affirme le chercheur. « De plus, il existe vraisemblablement un associé à ce troisième pôle, puisque les pôles magnétiques viennent toujours par paire.» Arrow

Selon la théorie, les champs magnétiques d’une étoile à neutron sont « figés » lorsque la supernova explose. Hankins pense que cela laisse supposer que l'étoile à neutron du Crabe possède ces quatre pôles parce qu'elle s'est effondrée de façon complexe, peut-être asymétriquement. Wink


Un enthousiasme à modérer

David Thompson du centre Goddard de la NASA, qui n’appartient pas à l'équipe, indique qu'il pourrait y avoir d'autres explications aux observations. Arrow

Il indique que certains modèles théoriques ont précédemment essayé d'expliquer les impulsions primaires et secondaires comme provenant des bordures avant et arrière du cône d'émission d'un pôle magnétique unique. Arrow

Il précise toutefois que les nouvelles observations présentent une telle disparité entre les deux types d'impulsions qu'elles sont plus en conformité avec l'émission de deux pôles séparés. Néanmoins, il pense qu’il est encore trop tôt pour conclure si ces deux pôles appartiennent à deux paires différentes nord/sud ou font partie de la même paire. Wink


L'objet le plus petit jamais observé

Les observations ont révélé une autre surprise. Selon Hankins, une impulsion de l’émission primaire, qui ne dure que 0,4 nanoseconde, pourrait être émise depuis une zone extrêmement petite de seulement 12 centimètres de large, dans laquelle un nuage de plasma est enfermé au-dessus de la surface de l'étoile à neutron. Arrow

Si cette conclusion est correcte, ce point de la taille d’un pamplemousse serait l'objet individuel le plus minuscule jamais observé en astronomie. Arrow

Les résultats des travaux des chercheurs ont été présentés cette semaine lors du congrès de la Société Astronomique Américaine de Seattle. Wink

Source: New Scientist Space



amicalement
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Ven 12 Jan 2007 12:16 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Une étoile à quatre pôle magnétique serait formidable à découvrir; j'ai hâte qu'on en obtienne confirmation. Wink

La nature des impulsions primaires et secondaires m'intéresse particulièrement. J'espère que nous aurons d'autres infos bientôt.

Amicalement

André lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.


Dernière édition par Elie l'Artiste le Dim 14 Jan 2007 10:37 pm; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Ven 12 Jan 2007 12:32 am    Sujet du message:
Répondre en citant

SAlut

Imagine un peu l'ampleur de la decouverte si ca se comfirme Wink


amicalement
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Ven 12 Jan 2007 12:38 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Et je te promets une surprise encore plus grande si cela se confirme.

Amicalement

André lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Dim 14 Jan 2007 10:44 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Voici quelque chose d'assez surprenant sur le sujet:

Citation:
Le champ magnétique terrestre n'a pas la forme d'un dipôle pur. À divers endroits, ses valeurs peuvent dévier jusqu'à 10% de celles d'un champ dipôle au niveau de la direction ou de l'intensité. Les spécialistes en géomagnétisme décrivent les déviations à l'aide de modèles mathématiques en ajoutant plus d'aimants. Donc, à la partie champ qui correspond à un dipôle pur d'un aimant minuscule de type barre, ils peuvent ajouter la contribution d'un champ quatre-pôles ("quadrupôle"), tel qui serait produit par un carré de quatre aimants de type barre, Figure. 2 (b). Si cela ne suffit pas de rendre compte des déviations observées, ils ajoutent encore une partie plus petite "octopôle", telle que produirait un cube d'aimants de type barre, Figure. 2 (c). Ils peuvent procéder de la sorte, en ajoutant d'autres aimants aussi longtemps que nécessaire. La somme de toutes les parties déviant du dipôle pur est le champ non-dipôle.



lien:
http://www.samizdat.qc.ca/cosmos/sc_nat/humph/geomag_rh.htm

Amicalement

André lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Lun 15 Jan 2007 12:04 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Alors il s'agirait d'une étoiles très caotique !

Car les champs magnétique sont dans un premier temps créé par deux chose, le brachage interne des charge couplé a la rotation différentiel du milieu (rotation en forme de couche) ! L'inversion vients de la compression de ligne du champs de force magnétique ! (comme pour les jets solaires)

A suivre !

Gilles
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Actualites » Une étoile à neutron arborerait quatre pôles magnétiques??
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003