FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Le Centre spatial guyanais (CSG)
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Astronautique » Le Centre spatial guyanais (CSG)
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Sam 11 Avr 2009 1:23 am    Sujet du message: Le Centre spatial guyanais (CSG)
Répondre en citant

SAlut a tous

C'est en avril 1964 que la France a choisi la Guyane française comme site d'implantation de sa base de lancement, contrainte alors d'abandonner le pas de tir d'Hammaguir (Sahara) au moment de l'indépendance de l'Algérie.

Le Centre spatial guyanais (CSG) a été fondé par le CNES et il est devenu opérationnel quatre ans plus tard, en 1968.

De 1970 à 1975 il a été utilisé pour lancer les fusées françaises Diamant.

Par la suite, l'Agence spatiale européenne a pris en charge la construction des différents pas de tir, ELA ou ensemble de lancement, pour la famille Ariane.

De ELA-1 en 1979 à ELA-3 entré en service en 1996 ce sont jusqu'à 12 versions différentes d'Ariane qui seront lancées depuis ces plate-formes.

Bien que la France conserve la responsabilité du CSG, à travers le CNES, il accorde toutefois à l'Agence spatiale européenne un droit de contrôle sur la gestion technique et financière de la base.

Aujourd'hui, ELA-1 est modernisé de façon à lancer Vega à partir de 2006. Arrow

les infrastructures au sol dédiées à Ariane 5, vue de 'face'
Crédits ESA / CNES / Arianespace & S.Corvaja

ELA-2 a définitivement été mis hors tension en 2003. Le site fait l'objet d'un vaste chantier de redéploiement.

Certaines installations doivent être modifiées pour être réaffectées, d'autres seront totalement démantelées.

Quant à ELA-3, entièrement dédié aux lanceurs Ariane 5, il sera exploité pendant au moins encore une dizaine d'années.

Le CSG n'est pas seulement une simple base de lancement.

Il dispose de nombreux centres techniques qui assurent l'assemblage des fusées mais également toute la préparation des charges utiles et de leur installation dans la coiffe du lanceur.

Kourou abrite 3 importantes usines de production des éléments propulsifs nécessaires à Ariane 5, seul lanceur opérationnel aujourd'hui.

Deux d'entres-elles sont exploitées par la société française Air Liquide.

Il s'agit de l'usine LHE qui produit de l'hydrogène liquide par reformage de méthanol et de l'usine LOX qui produit de l'oxygène liquide et de l'azote liquide en liquéfiant l'air.

Enfin, le consortium franco-italien Regulus exploite l'usine de Propergol de Guyane.

Avec le centre de Kourou, l'Europe est la seule puissance spatiale à disposer d'une base équatoriale permettant des lancements tant vers l'est que vers le nord.

Elle dispose de plus de cent degrés d'ouverture autorisant tous les azimuts de lancement à partir du même site, tout en utilisant les mêmes moyens et les mêmes infrastructures.

Cette très large ouverture sur l'Océan Atlantique rend possibles toutes les missions, des lancements aussi bien vers l'est (orbite géostationnaire) que vers le nord (orbite polaire).

En tirant vers l'est, la fusée bénéficie à plein du sens de rotation de la Terre, ce qui conduit à un gain de masse sur la charge utile d'environ 17 % par rapport à un lancement depuis Cap Canaveral (KSC).

C'est ainsi qu'une Ariane 5 prévue pour 6 tonnes en orbite de transfert géostationnaire ( GTO) à Kourou, ne pourrait emporter que 5 tonnes en GTO depuis le Centre spatial Kennedy et seulement 3,5 tonnes depuis Baïkonour.

Mais ce n'est pas tout.

De nombreux atouts géographiques font du CSG un site d'exception.

La faible densité de la population, fortement concentrée sur la bande côtière permet une sécurité accrue des personnes et des biens.

Enfin, l'absence de cyclones et de tremblements de terre met le Centre spatial à l'abri des forces destructives de la nature.

Le site guyanais offre des caractéristiques géologiques et climatologiques très propices à l'établissement d'une base spatiale.

L'origine précambrienne du bouclier guyanais, stabilisé depuis plus de 400 millions d'années, met son plateau à l'abri de mouvements sismiques.

Enfin, la Guyane se situe entre les anticyclones subtropicaux des Açores et de Sainte-Hélène :

elle subit donc des vents modérés est / ouest, atteignant très rarement 15 à 20 km/h.

La source et le reste des photos ;

http://www.flashespace.com/html/aout05/kourou.htm

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Astronautique » Le Centre spatial guyanais (CSG)
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003