FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Montée en intensité pour le LHC
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum »  Physique... » Montée en intensité pour le LHC
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Sam 14 Avr 2012 10:55 pm    Sujet du message: Montée en intensité pour le LHC
Répondre en citant

Salut à tous

Jeudi 5 avril, le LHC est entré en mode "faisceaux stables" à 4 TeV, à raison de trois paquets par faisceau.

Cela marque le début de la montée en intensité, l'objectif étant de parvenir à nouveau à 1380 paquets par faisceau le plus rapidement possible et en toute sécurité.

Le LHC au Cern. Crédit: Cern

Les 5 et 6 avril ont connu des cycles à 47, 84 et 264 paquets par faisceau, pour finalement arriver à 624 paquets le dimanche 8 avril.

Une compression de 60cm, 624 paquets et des intensités raisonnablement élevées (de 1,3 à 1,4x10^11 protons par paquet environ) ont permis d'obtenir des luminosités de crête déjà respectables (jusqu'à 2,5x10^33 cm^-2 s^-1).

Grâce aux importants travaux réalisés pendant l'arrêt technique de fin d'année , la disponibilité de la machine est pour l'heure excellente.

L'augmentation du nombre de paquets s'accompagne d'une série de contrôles visant à vérifier que les systèmes de protection de la machine et les procédures opérationnelles permettent de gérer en toute sécurité ce niveau d'intensité de faisceau.

624 paquets à 4TeV représentent déjà une énergie de plus de 50MJ, soit un potentiel de dommages assez importants.

Dans les jours à venir, le nombre de paquets devrait être porté progressivement à 840, puis à 1092, et enfin à 1380 par faisceau, alors que les équipes démarrent une exploitation à haute intensité en vue d'une période d'exploitation en flux tendu.

Sont prévues sept semaines d'exploitation pour la physique , qui seront précédées d'une période de développement de la machine de trois jours et d'un arrêt technique de cinq jours à compter du 20 avril.

La source ;

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=10301

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Lun 23 Juil 2012 12:08 am    Sujet du message: Sept semaines de prolongation du LHC avec protons pour 2012
Répondre en citant

Salut à tous

Une information importante a failli passer inaperçue dans l'effervescence du séminaire sur le Higgs tenu le 4 juillet: l'exploitation 2012 du LHC avec protons va être prolongée.

Le 3 juillet, des membres de la Direction du CERN et des représentants de la machine et des expériences LHC se sont réunis pour déterminer s'il était opportun d'augmenter l'objectif fixé pour la collecte de données de

2012 compte tenu de l'annonce qui allait être faite le lendemain.

Il a été conclu que sept semaines d'exploitation supplémentaires permettraient de porter l'objectif de luminosité en 2012 de 15 à 20 fb-1.

Ce chiffre, qui mesure la performance des accélérateurs, équivaut à environ 2000 millions de millions de collisions proton-proton.

Ainsi, les collaborations disposeront d'une bonne réserve de données sur lesquelles travailler pendant le premier long arrêt (LS1) et pourront bien avancer dans la détermination des propriétés de la nouvelle particule dont la découverte a été annoncée la semaine dernière.

Le calendrier actuel du LHC prévoit que l'exploitation avec protons touchera à son terme le 16 octobre, et qu'une période d'exploitation proton-ion aura lieu en novembre.

Selon le nouveau calendrier préliminaire, l'exploitation avec protons devrait se poursuivre jusqu'au 16 décembre et l'exploitation proton-ion commencerait après l'arrêt de fin d'année, le 18 janvier, pour se terminer le 10 février.

Sachant qu'il est prévu de faire un dernier point sur le Higgs en 2012 lors des réunions du Conseil et de ses comités pendant la semaine du 10 décembre, nous pouvons espérer obtenir de nouveaux éléments sur la découverte annoncée ce mois-ci - un premier cadeau de Noël fort bienvenu.

La source ;

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=10633

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Dim 21 Oct 2012 12:09 am    Sujet du message: LHC: de nouveaux horizons pour l'expérience ALICE
Répondre en citant

SAlut à tous

ALICE, l'expérience du LHC spécialement conçue pour étudier la physique du plasma quark-gluon (QGP) et, plus généralement,

la physique de la matière soumise à l'interaction forte à des densités d'énergie extrêmes, fera l'objet d'une série d'améliorations pendant les périodes d'arrêt prolongé de l'accélérateur au cours des prochaines années.

Le nouveau détecteur ALICE sera doté de meilleures capacités de lecture et sera plus efficace pour définir les trajectoires des particules, ainsi que pour repérer le vertex des interactions.

Au LHC, deux mois d'exploitation avec les ions plomb ont suffi à ALICE et aux autres expériences du LHC pour produire des résultats que les précédents accélérateurs ont mis des années à produire.

"Avant le démarrage du programme d'ions lourds du LHC, des recherches expérimentales menées auprès du SPS au CERN et du collisionneur RHIC au BNL avaient déjà établi le comportement du plasma quark-gluon comme un liquide presque parfait, explique le porte-parole d'ALICE, Paolo Guibellino.

Les expériences LHC ont permis de confirmer et étendre ce schéma, grâce à l'observation de la création de matière hadronique chaude à des températures, des densités et des volumes jamais atteints, et avec une précision dépassant celle de toutes les mesures réalisées au cours de la dernière décennie."

L'expérience ALICE (Illustration: © CERN )

Pour tirer parti de cette excellente performance, la collaboration ALICE entend maintenant améliorer le détecteur et ses possibilités d'expérimentation dans le contexte d'une augmentation sensible de la luminosité que le détecteur devra prendre en charge.

"Notre stratégie repose sur l'hypothèse que, après la deuxième période d'arrêt prolongé du LHC en 2018, la luminosité des faisceaux de plomb sera de plus en plus élevée, jusqu'à atteindre une fréquence d'interaction d'environ 50 kHz, poursuit Paolo Guibellino.

Le nouveau détecteur ALICE permettra la lecture de toutes les interactions et sera capable d'enregistrer 1011 interactions plomb-plomb à un taux de 50 kHz ; environ deux ordres de magnitude plus élevé que le taux actuel."

Outre la transformation partielle de l'électronique de lecture, le programme d'amélioration prévoit également un nouveau tube de faisceau de plus petit diamètre, un nouveau trajectographe interne (ITS),

l'amélioration de la chambre à projection temporelle où des détecteurs GEM remplaceront la chambre à fils, l'amélioration des détecteurs de déclenchement à petits angles, et l'amélioration des outils de reconstitution des événements en direct et en différé.

"Nous testons actuellement différentes solutions pour toutes ces améliorations, explique Luciano Musa, chef du projet ITS.

Nous étudions en particulier deux possibilités pour la conception de l'ITS: des détecteurs à pixels uniquement ou des détecteurs à pixels et à rubans.

Nous avons également construit un prototype de la structure mécanique carbone et effectué des essais de stabilité et des essais thermiques."

Grâce au nouveau trajectographe au silicium, ALICE pourra mesurer la production de charme et de beauté dans les collisions plomb-plomb avec une précision statistique et systématique sans précédent,

fournissant des informations cruciales pour la compréhension de la dynamique (transport, thermalisation, hadronisation) des quarks lourds à l'état de plasma quark-gluon.

Le nouvel ITS jouera également un rôle important pour l'évaluation de la température initiale et des degrés de liberté quarko-gluoniques, ainsi que des modalités de la transition de phase.

L'amélioration d'ALICE sera réalisée pendant les périodes d'arrêt prolongé du LHC, notamment pendant la deuxième période prévue en 2017-2018.

Un effort important de R&D a été lancé afin de réaliser ces améliorations, en impliquant des technologies qui s'étendent des mécaniques et électroniques de pointe à des systèmes de détection innovants et une nouvelle approche du traitement des données.

Comme d'habitude, les enjeux sont passionnants et ces activités, actuellement en plein essor, se poursuivront jusqu'en 2014.

La source ;

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=10942

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum »  Physique... » Montée en intensité pour le LHC
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003