FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Proposition d'une force universel
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » Proposition d'une force universel
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3179
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mer 30 Jan 2013 12:57 am    Sujet du message: Proposition d'une force universel
Répondre en citant

Bonne fin de journée;

il est important de reconnaître une force universel,
cette force peut représenté les 3 forces très importante
que sont la force électrique, la force magnétique et la force gravitationnelle,
or la condition essentielle pour que la force électrique égal la force magnétique est:

V^2 = 1/(e0u0) = C^2 ,

soit V = 1/[(e0u0)^(1/2)] = C ,

soit V = C ,

C étant la vitesse de la lumière, V étant la vitesse de déplacement d'une charge électrique Q dans un champ magnétique,

l'autre condition(pour que la force électrique égal la force gravitationnelle) est:

Q = [4(pi)(e0)G]^(1/2)]m ,

m pour la masse que l'on compare a la charge électrique Q,

puis j'ai fait deux dessins pour expliquer ces cas, dans un des dessins, il y a un cas particulier de force gravitationnelle qui se fait entre deux sphères identique qui se touchent et dont leur rayons est R, je peu comparer cette force gravitationnelle a celle qui est représenter par l'autre dessin dans lequel une masse m, remplace la charge Q2 = Q qui est a une distance R de la barre qui a une longueur L, il suffit que la longueur L de la barre égal 8 R .

Il suffit de considérer une vitesse de libération qui est égal a la vitesse de la lumière, pour mes deux sphères identique qui se touchent.

Cette force universel est:

force universel = (1/G)(C)^4 = (1.21)(10)^44 N,

C'est aussi la force de Planck ,

le rayon de Planck lié a cette force gravitationnelle est la moitié du rayon de Schwarzschild,
le rayon de mes deux sphères ont le double du rayon de Schwarzschild, peu importe la densité de mes deux sphères identique, j'ai cependant suggérer la densité de l'or qui est de 19500 kg/(mètres cube) .

Pour mes dessins et mes démonstrations, j'ai écrit deux articles sur fichier pdf, dont l'un est en francais et l'autre en anglais, voici ces liens:

proposition_d_une_force_universel.pdf

proposal_for_a_universal_power1.pdf
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard


Dernière édition par b1a2s3a4l5t6e7 le Dim 03 Fév 2013 10:52 pm; édité 2 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Mer 30 Jan 2013 5:00 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
le rayon de Planck lié a cette force gravitationnelle est la moitié du rayon de Schwarzschild,
le rayon de mes deux sphères ont le double du rayon de Schwarzschild, peu importe la densité de mes deux sphères identique.


C'est pas plus simple de dire que tes sphères ont un rayon de planck ?
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3179
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mer 30 Jan 2013 10:58 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Madarion a écrit:

C'est pas plus simple de dire que tes sphères ont un rayon de planck ?

Salut;
comme mes sphères ont deux fois le rayon de Schwarzschild, et comme le rayon de Planck ont la moitié du rayon de Schwarzschild, alors mes sphères ont quatre fois le rayon de Planck Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3179
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Dim 24 Fév 2013 11:23 pm    Sujet du message: Théorème pour une proposition d'une force Universel
Répondre en citant

Bonne fin de journée;
j'ai fait le théorème suivant,

Théorème pour une proposition d'une force Universel:

si l'on veut exprimé la force électrique et magnétique et gravitationnelle par une seule vitesse, il n'a que la force de Planck qui peut faire,

c'est pourquoi je suggère la force de Planck comme force Universel;

proposition_d_une_force_universel2a.pdf

En Anglais:

Theorem for a proposal for a Universal power,

if you want expressed equal electric and magnetic and gravity force with a single speed, it has the Planck force can do,

which is why i propose the Planck force strength has Universal;

proposal_for_a_universal_power2b.pdf
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Jeu 28 Fév 2013 8:15 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Il suffit de considérer une vitesse de libération qui est égal a la vitesse de la lumière,...


Vous vous rapprochez drôlement de la vitesse initiale lors de l'explosion du Big bang; époque où n'existait aucune matière, aucune déformation spatiale donc : vitesse maximale = vitesse de la lumière.

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3179
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Ven 01 Mar 2013 3:39 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Il suffit de considérer une vitesse de libération qui est égal a la vitesse de la lumière,...

Élie L'Artiste a écrit:

Vous vous rapprochez drôlement de la vitesse initiale lors de l'explosion du Big bang; époque où n'existait aucune matière, aucune déformation spatiale donc : vitesse maximale = vitesse de la lumière.

Amicalement

André Lefebvre

Salut; en fait c'est surtout l'expression qui compte ici,
quand il y a deux astres qui se touchent, on peut définir leur gravité par la force de Planck = (1/g)C^4 ,

en fait vous connaissez mieux Planck que moi, en plus de la force de Planck, il y a aussi la puissance de Planck[ = (1/g)C^5], je suppose que ces valeurs ont influencé votre théorie du mouvement Exclamation

En discutant par courriel de la constante de gravité avec F. Maléval , j'ai fait valoir une expression en (1/g)V^4 et (1/g)C^4 , il y a longtemps que j'avais trouvé cette expression pour vérifier votre théorie du mouvement, puis il y a aussi longtemps que j'avais comparé la force électrique et la force magnétique, c'est lors de l'une des discussions avec F. Maleval que j'ai eu l'intension d'unifier la force électrique et magnétique avec la force gravitationnelle, je me suis bien rendu compte que la force de Planck était bien la solution pour une comparaison et une égalité cohérente, c'est elle qui m'avait informé que ma force unificatrice était aussi la force de Planck Smile, voila pour l'histoire Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Ven 01 Mar 2013 10:41 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
je suppose que ces valeurs ont influencé votre théorie du mouvement


J'ai simplement toujours considéré les données de Planck comme unités fondamentales.

Lorsque vous dites:
"Il suffit de considérer une vitesse de libération qui est égal a la vitesse de la lumière,..."

Vous parlez, en fait, de la vitesse de libération pour sortir de l'univers puisqu'elle ne peut s'atteindre à l'intérieur d'une déformation spatiale. C'est d'ailleurs par la présence de vos deux sphères, qui s'éliminent l'une l'autre gravitationellement dans votre calcul, que vous parvenez à cette vitesse de la lumière. Et comme la vitesse de la lumière ne peut être dépassée, c'est ce qui assure que l'univers est UN et reste unifié. Vérité rendue par la phrase "le vide absolu n'existe pas".

Cette vitesse de "libération" devient logiquement la vitesse d'expansion de l'univers lorsqu'il n'y a pas de déformation de la géométrie de l'univers.

Ce fait indique également que l'univers n'est pas "courbé". Une réalité beaucoup mieux prouvée que celle de la matière noire.

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3179
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Sam 04 Mai 2013 12:04 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:


J'ai simplement toujours considéré les données de Planck comme unités fondamentales.
Lorsque vous dites:
"Il suffit de considérer une vitesse de libération qui est égal a la vitesse de la lumière,..."

Salut;
en fait ici une des données de Planck est vraiment fondamental, celle qui inclut la vitesse de la lumière élever a la puissance 4 diviser par la constante gravitationnelle[ force de Planck = (1/G)(C)^4 ] :

je vient de faire un réarrangement mathématique qui démontre que ce qui unifie la gravité a l'électromagnétisme c'est une constante de proportion qui est égal a la force de Planck, voici ce réarrangement mathématique:

(1/G)(C^4)[(force magnétique)/(force électrique)]^2 = (force gravi.) ,

ou:

(force de Planck)[(force magné.)/(force élec.)]^2 = (force gravi.) ,

il faut bien sur que la vitesse V de la charge électrique qui se déplace parallèlement le long de la barre ayant un courant électrique, soit la vitesse de libération gravitationnelle entre la charge électrique et la barre (qui ont chacune une masse),

ici la force de Planck est une constante de proportion qui unifie la gravité a l'électromagnétisme Smile .

Édition 1
On peut aussi faire une comparaison entre les rapports des forces gravitationnelles et électromagnétique et constater que:

En absolu, le carré du rapport de la force magnétique a la force électrique est égal au rapport de la force de gravité a la Force de Planck
soit:
[(force magné.)/(force élec.)]^2 = (force gravi.)/(Force de Planck) ,

puis dans le cas d'un sens contraire pour les forces magnétiques et électrique, il faudrait bien comparer avec une force gravitationnelle répulsive qui vaut en absolu:

Force Gravitationnelle Répulsive Absolu = (1/G)C^4 =

= Force gravitationnelle de Planck ,

Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Sam 04 Mai 2013 7:38 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

J'ai maintenant l'impression très accentuée que la logique mathématique n'est pas une logique "raisonnable" (qui tient de la raison) mais exclusivement descriptive.

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Dim 05 Mai 2013 3:58 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
J'ai maintenant l'impression très accentuée que la logique mathématique n'est pas une logique "raisonnable" (qui tient de la raison) mais exclusivement descriptive.


Tient, qu'elle étonnante analyse !!?

Les mathématiques seraient en chute ?

---

Tu voudrait que la force universelle soit décrite par la géométrie par exemple ??

comme le fessait les anciens ?

Wink
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Dim 05 Mai 2013 9:06 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Parlant de forces:

Citation:
il est important de reconnaître une force universel,
cette force peut représenté les 3 forces très importante
que sont la force électrique, la force magnétique et la force gravitationnelle,


Ce n'est pas les anciens qui ont prouvé que la "force gravitationnelle" n'existe pas. Alors c'est mal parti pour l'existence d'une force universelle composée de la gravitationnelle.

Quant à la géométrie pour représenter l'univers, c'est probablement la seule façon exacte de le faire puisqu'il est un volume d'espace et que tout espace est composé de "points" qui n'a d'autres composants que lui-même. Ce que les mathématiques ne peuvent pas représenter puisque l'unité est composée de deux demi-unités.

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3179
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Dim 05 Mai 2013 12:04 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
J'ai maintenant l'impression très accentuée que la logique mathématique n'est pas une logique "raisonnable" (qui tient de la raison) mais exclusivement descriptive.

André Lefebvre

Salut;
en fait ce n'est pas raisonable si on veut faire la comparaison entre la force magnétique et la force électrique, au moyen de leur rapport, si ces deux forces sont de sens contraire et que l'on veut comparer avec le rapport de deux forces gravitationnelle, pour etre raisonable ici il faudrait au moins que l'une des forces gravitationnelle soit répulsive,

par contre si l'on veut comparer la force gravitationnelle avec la force gravitationnelle de Planck, pas besoin de tenir compte du sens des forces électromagnétique, car au carré le signe moins s'élimine, cela dépend de ce que l'on veut comparer avec cette équation Smile.
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Dim 05 Mai 2013 12:06 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Il me semble que le problème des mathématiques c'est le " zéro " !?
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3179
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Dim 05 Mai 2013 12:40 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Madarion a écrit:
Il me semble que le problème des mathématiques c'est le " zéro " !?

Salut;
pas au point de vue des finances, par exemple si quelqu'un a autant de dette que l'autre est riche, leur union donne aucune dette et aucun actif Smile,
ici le zéro ne donne pas de problème, puis pour l'Univers le zéro signifie a mon avis la neutralité total, j'aime bien le concept mathématique du zéro représenter par:

-1 + 1 = 0 ,

-2 + 2 = 0,

- 1 milliards + 1 milliard = 0, etc.,

il y a des opposé complémentaire et quand l'on veut évaluer et faire des estimations, l'on utilise souvent le zéro comme intermédiaire, exemple la magnitude 0 pour un astre signifie (a mon avis) l'intermédiaire entre très visible a l'oeuil nu et pas très visible a l'oeil nu, échelle et concept que tous peut contester Smile.
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Dim 05 Mai 2013 4:27 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Ok !

Pardons, je me suis mal exprimé.

En mathémathique le zéro c'est similaire a rien.
Alors qu'en astronomie le zéro serait similaire a un équilibre, comme tu le dit si bien.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » Proposition d'une force universel
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2024 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003